05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
cultivez des fraisiers avec les jardiniers professionnels

LA FRAISE : culture, entretien et récolte

Probablement le fruit préféré des enfants, la fraise a toute sa place au potager. En effet, de culture facile, les fraises vous apporteront tous les bienfaits des fruits rouges et le plaisir de manger des fruits « du jardin » même dans un tout petit jardin ou sur un balcon. Aussi avec les conseils de nos jardiniers professionnels, découvrez, ou plutôt redécouvrez la fraise, ses vertus, sa plantation, son entretien, mais surtout sa récolte et conservation.

Vertus :

Si l’on ne consomme généralement que les fruits, toutes les parties de la plante sont bienfaisantes. Aussi les fraises sont-elles très riches en vitamines et antioxydants, mais elles contiennent aussi du fer et du phosphore tonique et reminéralisant. Ce qui est tout à fait indiqué aux anémiés, convalescents ou personne d’un âge avancé. De plus les fraises ont de grandes vertus dépuratives et seront donc conseillées aux hépatiques, arthritiques et rhumatisants. Les diabétiques peuvent aussi en consommer car son sucre, le lévulose, s’élimine fort bien. Contenant du brome, les fraises ont souvent un effet calmant. Quant aux feuilles, une fois séchées font d’excellentes tisanes diurétiques et dépuratives. Enfin la racine, récoltée au printemps et à l’automne, et séchée sert également pour des tisanes contre les diarrhées et la goutte.

Culture :

  • Exposition, nature du sol :

Les fraisiers adorent le soleil ; cependant dans les régions aux été très chauds préférez une exposition mi ombre qui les protégera des rayons trop brûlants. Redoutant l’excès d’eau, les fraisiers ont besoin d’un sol drainant plutôt acide mais surtout riche en humus.

Le meilleur moment pour planter les fraisiers est surement le mois de septembre. Ainsi les jeunes plants profiteront de tout l’automne pour s’installer confortablement et vous en remercieront en vous offrant une généreuse production dès le printemps suivant. Les plantations à l’automne et/ou au printemps sont possibles aussi mais les récoltes seront plus tardives, voire l’année suivante.

Avant la plantation, il est impératif de bien préparer le sol en l’aérant, retirant toutes les mauvaises herbes et leurs racines et en apportant un amendement organique. Dans les terrains lourds, nos jardiniers à domicile vous conseillent de planter vos fraisiers sur une butte de 20 cm de haut pour éviter l’eau stagnante. Plantez vos fraisiers en les espaçant d’une bonne vingtaine de centimètres au minimum, pour réduire le risque de maladies. Aménagez un trou grand comme deux fois la motte, placez le jeune plant de manière à ce que le collet (jonction entre les racines et les feuilles) affleure à la surface du sol, puis rebouchez le trou en tassant légèrement et régulièrement. Enfin une petite cuvette tout autour de la plante recevra l’eau d’un copieux arrosage.

  • Entretien :

Si les fraises redoutent l’eau stagnante, elles ont toutes fois besoin d’un sol frais et humide. Aussi les arrosages seront modérés mais réguliers. Les stolons seront supprimés au fur et à mesure pour ne pas épuiser inutilement la plante. Un traitement à l’automne à base de bouillie bordelaise visera à prévenir des maladies cryptogamiques.

Un paillage organique fait de paille, de paillette de chanvre ou de lin, de BRF … aidera à maintenir une bonne fraîcheur aux pieds de vos fraisiers tout en isolant les fruits de la terre et ainsi éviter leur pourrissement.

Les fraisiers se cultivent très bien en pot, auquel cas il faudra les installer au début du printemps dans un terreau riche et drainant. L’arrosage sera alors un peu plus important mais toujours en veillant à ce que les coupelles restent vides. La culture en pot à cet avantage que les fraises sortent du pot pour un coté décoratif très réussi  mais surtout vous éviterez le pourrissement car elles ne seront pas en contact avec la terre.

Récolte :

Selon les espèces de fraisiers, les récoltes seront différentes. En effet les fraisiers non remontants auront une seule production en début d’été qui durera entre un mois et un mois et demi. Les fraisiers remontants, eux, produiront dès le printemps et jusqu’à l’automne. Mais quelle que soit la variété, les fraises se récoltent bien mûres. Ainsi des cueillettes tous les 2 ou 3 jours s’échelonneront durant toute la saison, en prenant soin de ne pas abimer le plant.

Conservation :

Avant toutes choses, commencez par trier et nettoyer vos fraises. Pour cela éviter impérativement de les passer sous l’eau car elles absorbent l’humidité et qui dit excès d’humidité dit pourriture. Au réfrigérateur dans un Tupperware tapissé de papier absorbant, ouvert, et à l’intérieur duquel elles ne seront pas tassées, les fraises se conserveront quelques jours. Les fraises se congèlent aussi très bien, surtout si vous les mettez tout d’abord bien espacées et équeutées sur une plaque de cuisson dans le congélateur durant quelques heures avant de les regrouper dans un même réceptacle. En fin confiture et sirop sont autant de manière de pouvoir en profiter toute l’année, surtout que les fraises gardent la plupart de leurs vertus durant les préparations.

Pour bénéficier de réductions fiscales pour l’entretien de votre jardin, n’hésitez pas à faire appel à un jardinier professionnels de la coopérative.

 

photo : fraise

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
Planter en été
que planter en été ?

Laisser un commentaire