05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
gastéropodes

Comment repousser les gastéropodes

La prolifération des gastéropodes comme les limaces et les escargots peut vite devenir un fléau pour vos plantations. Incorrigibles grignoteurs, ils peuvent rapidement vous gâcher le plaisir du jardinage en détruisant tout sur leur passage : plantes, fleurs et cultures potagères.

Grâce aux conseils avisés des  jardiniers professionnels, apprenez à les éloigner de votre jardin.

Prévenez l’invasion des gastéropodes

  • Griffez la terre de votre jardin à la fin de l’hiver, sur environ 10 à 15 cm. Les œufs et les jeunes limaces se retrouveront ainsi à découvert, à la merci du soleil et des prédateurs.
  • Les escargots et les limaces aiment la végétation en décomposition. Vous devrez donc éloigner le compost de votre potager et des plantations que vous souhaitez préserver.

Empêchez-les d’accéder au jardin

gastéropodes

Disposez des obstacles autour des plantes et des cultures vulnérables, pour bloquer l’avancée des gastéropodes (escargots et des limaces) :

  • Un filet anti-insectes, particulièrement adapté à la protection des rangs de légumes.
  • Des coquilles d’oeufs, écrasées grossièrement.
  • De la sciure de bois ou de la cendre (à renouveler après chaque pluie forte).
  • Du paillage de chanvre.
  • Des cheveux coupés ou des poils d’animaux.
  • Du cuivre, vendu dans le commerce sous différentes formes : ruban adhésif, bandes, filets, barrières, anneaux.
  • Des cloches, pour protéger les jeunes plants notamment. Vous pourrez les fabriquer vous-même à l’aide de bouteilles en plastique coupées en deux, et dans lesquelles vous aurez pris soin de percer des petits trous.

Utilisez des répulsifs naturels

  • Du marc de café.
  • De la Terre de diatomée.
  • Un mélange d’eau et d’ail pressé ou du purin de rhubarbe (feuilles de rhubarbe macérées plusieurs jours dans de l’eau) à pulvériser régulièrement au pied des plantes et des cultures.
  • Des sachets infusés de rooibos aux agrumes.
  • Certaines plantes : l’ail, l’oignon, le géranium, la sauge, la rue (Ruta graveolens), le thym, le cerfeuil ou encore le fenouil.

Attirez-les ailleurs

Agrémentez votre jardin de plantes dont les mollusques raffolent, comme les oeillets d’inde ou les dahlias par exemple. Ils délaisseront probablement vos cultures à leur profit.

Piégez-les et ramassez-les

  • Disposez des moitiés de pamplemousses vides près des plantations que vous voulez protéger. Les mollusques viendront s’y réfugier en nombre. Vous n’aurez plus qu’à les récupérer.
  • En journée, limaces et escargots se réfugient dans des endroits frais et humides où vous pouvez aller les cueillir : pots, seaux, cageots, jardinière.
  • Vous pouvez également placer des planches ou des tuiles au sol, aux abords de vos cultures. Une fois humidifiées par la rosée matinale ou par la pluie, elles deviendront un abri idéal pour vos petits nuisibles. Vous n’aurez plus qu’à soulever les planches et les tuiles au petit matin pour ramasser les mollusques. En plaçant sous vos « pièges » des aliments dont ils raffolent (feuilles de salade ou rondelles de pommes de terre par exemple), votre prise sera encore meilleure.

Attirez leurs prédateurs naturels

hérisson contre les gastéropodes

Montrez aux ennemis des escargots et des limaces qu’ils sont les bienvenus dans votre jardin :

  • Fabriquez des abris de branchages pour les hérissons et les orvets.
  • Laissez des tas de pierres pour les staphylins et les carabes.
  • Créez une mare pour attirer grenouilles, crapauds et salamandres.
  • Favorisez la venue des oiseaux en installant des nichoirs.

Débarrassé de ces petites bêtes envahissantes, vous pourrez de nouveau profiter des plaisirs du jardin !

Laisser un commentaire