05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Oignon - Jardiniers Professionnels

L’oignon, probablement le légume le plus anciennement cultivé

Aromate universel, l’oignon est probablement le légume le plus anciennement cultivé, entrant dans la pharmacopée des Égyptiens, des Grecs et des Romains. Crus, cuits, confits, en tartes, en quiches, en soupes, ou encore marinés, il existe bien des façons de le consommer pour profiter au mieux de toutes ses vertus. Aussi, avec les conseils de nos experts jardiniers, redécouvrez cet « alicament » à la culture si simple et aux récoltes abondantes.

Les vertus de l’oignon :

L’oignon (Allium cepa) fait partie de la grande famille des alliacées, tout comme l’ail dont il partage de nombreuses vertus. Stimulant, anti-infectieux, diurétique, vermifuge, antiscorbutique, antirhumatismal, l’oignon est aussi un bon antibiotique. Riche en antioxydants (anthocyanine et quercétine) protecteurs des cellules contre les radicaux libres, l’oignon possède des vertus anticancéreuses. Au niveau du sang, il diminue l’agrégation des plaquettes et réduits ainsi les risques de maladies cardio-vasculaires. De plus sa richesse en oméga 3 lui confère des vertus contre le cholestérol qui ne sont plus à prouver. Très riche en manganèse, potassium, phosphore, iode, fluor, fer, soufre (bienfaisant pour la peau, les ongles et les cheveux), silice mais aussi en vitamines (A, B et C) l’oignon est un alicament précieux pour votre santé à consommer toute l’année. Suivez les précieux conseils des jardiniers professionnels pour sa culture !

Culture de l’oignon :

  • Nature du sol et exposition :

Qu’il s’agisse d’oignon blanc, jaune ou rouge, les oignons sont des bulbes uniques et, à ce titre, redoutent les excès d’eau. Aussi les oignons se plaisent-ils dans une terre légère et bien drainante, sans fumure fraîche. En revanche les sols argileux pourraient entraîner le pourrissement du bulbe. Aussi nos jardiniers à domicile vous recommandent de bien préparer la terre, en l’aérant profondément, en ôtant toutes les herbes spontanées (mauvaises herbes) et débris de racine et en apportant un engrais de fonds pauvre en azote. Cultivable dans toutes les régions de France, les oignons apprécieront une exposition bien ensoleillée.

En début de printemps (février-avril), le semis d’oignons peut s’effectuer directement en pleine terre, sur des rangs espacés de trente centimètres. Pour cela enterrer peu les graines, et tasser assez fortement, puis arroser une seule fois. Deux mois, deux mois et demi après, il vous faudra les éclaircir pour les espacer de 5cm pour les oignons blancs, 10 pour les oignons de couleurs.

Il est aussi possible de semer les oignons en fin d’été (août-septembre) en godets que vous planterez environ un mois plus tard ou en fin d’hiver.

Les bulbilles issues de vos propres semis ou du commerce se mettent en place dès la fin de l’hiver. Les jardiniers coopérateurs vous conseillent d’installer les bulbilles tous les 10 centimètres sur des rangs espacés de 20 à 30 centimètres à fin de mieux les visualiser. Puis de les enfoncer, à la main plutôt qu’au plantoir, racines vers le bas et coté pointu vers le haut, à 3 centimètres de profondeur. Dans les terres lourdes, la formation d’une petite butte haute d’une dizaine de centimètres sur la quelle vous planterez vos oignons protégera vos les bulbes des excès d’humidité.

  • Entretien :

L’arrosage se limite au semis pour mettre les graines en contact avec la terre et au repiquage. Binage et sarclage permettront de maintenir votre sol propre de mauvaises herbes qui pourraient entrer en concurrence avec vos cultures. En prévention contre le mildiou, une pulvérisation à base de bouillie bordelaise pourra être envisagée.

Les oignons blancs seront les plus précoces et se récolteront à partir de juin. Les jaunes, eux, se récoltent à maturité, lorsque les feuilles commencent à jaunir à partir du mois de septembre. Pour faciliter l’arrachage vous pourrez soulever délicatement les mottes à l’aide d’une fourche bêche, puis les sortir de terre en tirant doucement sur les fanes. Afin d’améliorer la conservation de vos oignons, nos jardiniers à domicile vous conseillent de les récolter par temps sec, puis de les laisser ressuyer à même la terre durant quelques jours, avant de couper les feuilles pour les conserver en cagette ou tressés dans un local frais et sec.

  • Compagnonnage et rotations des cultures :

Les oignons ne reviendront sur la même planche de culture que trois à quatre ans après. Ils peuvent suivre une culture de légumes fruits (tomates, courgettes, aubergines…) et précéder une culture de légumes graines (pois, fèves, haricot…). Les oignons se plairont en compagnie de l’ail, de la betterave, de la carotte, du navet, du radis, de la courgette, du concombre, du fraisier, du piment et de la tomate. En revanche il faudra les éloigner des pois, haricots, aubergines et pommes de terres.

Sur le même sujet
jachère fleurie
Jardin : importance de la jachère
champignons
La culture des champignons
carotte primeur
La culture de la carotte primeur
Cultures Sous Serre au Printemps - Des Semis aux Plantations
Cultures sous serre au printemps

Laisser un commentaire