05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
septembre au jardin : quels travaux ? - Jardiniers Professionnels

Septembre au jardin : Quels travaux ?

Septembre annonce la fin de l’été, et la fraîcheur de la saison suivante sera certainement au rendez-vous. Justement, c’est le moment idéal pour redonner vie au jardin. Arbustes, arbres, fleurs, potager et gazon méritent ainsi une grande attention. Quel que soit le type de jardin dont vous disposez, il est temps de s’en occuper avec soin. Avec leurs conseils avérés, les professionnels du jardin vous guident et vous informent sur les impératifs à faire au mois de septembre au jardin.

Un bon arrosage

Peu importe le type de culture, toutes les plantes ont besoin d’un bon arrosage en septembre au jardin. Avec les grandes chaleurs qui sévissent à chaque été, qu’elles soient accompagnées de beaucoup de pluie ou non, les plantes doivent recevoir la bonne quantité d’eau dont elles ont besoin pour pouvoir respirer et continuer à vivre.
Certains légumes ont un besoin d’eau plus conséquent que d’autres, comme les radis, les choux-raves et les navets. Le volume qui leur est donné en arrosage doit donc être vérifié pour qu’il soit suffisant. Dans le cas contraire, la chair de ces légumes deviendra piquante, dure et fibreuse.
Les légumes-feuilles tels que les choux, les chicorées et les laitues poussent bien aussi et fournissent de belles feuilles succulentes lorsqu’ils sont bien arrosés.

Septembre au jardin potager

Dès le début du mois de septembre, il est possible de procéder à la récolte de certains légumes. Ne pas trop attendre pour les cueillir afin de garder leur fraîcheur.

Choux, pommes de terre, haricots (à écosser ou non), poivrons, concombres, piments, aubergines, navets, betteraves, carottes et courgettes doivent être ramassés. Ceux qui se récoltent généralement en automne peuvent être également cueillis s’ils sont déjà mûrs, comme la roquette, les laitues, et les potirons.
Pour obtenir de belles tomates rouges, il convient de bien dégager les fruits pour qu’ils soient bien exposés au soleil, et aussi de retirer un surplus de feuilles. Ceux qui souhaitent entamer de nouvelles cultures peuvent semer l’oseille, les radis, les épinards, la mâche, les endives, les poireaux et les oignons. La plantation de laitues (à couper et pommées d’hiver), et de chicorées frisées peut pareillement s’effectuer. La culture de brocolis et d’artichauts ainsi que leur repiquage s’effectuent pareillement à cette époque de l’année.

Si la parcelle est inoccupée, sa fertilisation par le semis d’engrais verts, du genre trèfle, vesce, seigle, et moutarde, enrichit le sol. Les potimarrons, les pâtissons, les potirons et les courges sont très sensibles à l’humidité et risquent de pourrir s’ils restent continuellement au contact d’un sol imbibé d’eau. Les surélever constitue un geste vital favorable à leur développement.

Que faire au verger en Septembre ?

Les fruits doivent être exposés au soleil puisque ces rayons leur sont indispensables. Ainsi, l’effeuillage n’est pas à lésiner. Il en est de même des branches qui s’entremêlent, elles doivent être taillées.
L’apport d’engrais doit s’effectuer et perdurer jusqu’au mois d’octobre. Les fruits malades sont à ôter du verger le plus rapidement possible pour éviter la contamination des autres pieds. En aucun cas, vous ne devez hésiter à entamer la cueillette des fruits mûrs. Normalement les raisins, les noisettes, les poires, les pommes, les prunes, les nectarines, les brugnons, les pêches, les mûres, les framboises, les fraises, la rhubarbe, les cassis, les figues peuvent être récoltés au mois de septembre au jardin. Pour donner un coup de pouce au raisin, son effeuillage lui permet de murir plus rapidement.

Jardin floral, pelouse et arbres en Septembre : les bonnes attitudes

Les bons gestes dépendent de l’espèce cultivée. Les fleurs fanées sont à couper, les pieds à tuteurer, les bulbes à planter, et les vivaces sans fleurs à tailler à raz de leur base.
Pour multiplier certaines espèces, c’est le moment parfait pour bouturer. Géraniums, fuchsias, héliotropes, pélargoniums, lantana, impatiens, anthémis, hortensias et roses font partie de celles qui peuvent être bouturées. Quant aux pivoines, leur multiplication se réalise par division de la touffe.

Les graines destinées à un futur semis doivent être cueillies et séchées. Les plantes concernées sont généralement le lychnis, le crocosmias, le tabac d’ornement, les lupins, les cléomes, les gaillardes, les dahlias, les soucis, les capucines, les œillets d’inde et les roses trémières.
Ne pas oublier de tailler les buddleias et les lavandes.

L’apport en engrais est toujours requis, notamment pour les rosiers, ceci est pareillement valable pour les arbustes, arbres et pelouse.

Profiter du mois de septembre pour tailler les haies et les arbustes à floraison estivale. Cette action doit se terminer avant les premières gelées.

Les graines de nouvelles pelouses peuvent être ensemencées. Dans le cas où de la mousse s’est accumulée, il est temps de les enlever avec les herbes spontannées. Quant aux vieilles pelouses, ne pas hésiter à les scarifier. La tonte doit se réaliser régulièrement, tous les 3 jours pour un meilleur résultat.

Faites dès à présent appel aux jardiniers professionnels de notre coopérative pour tous vos problèmes de jardinage et bénéficiez de déductions d’impôts de 50% sur l’entretien je jardin.

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
soins des arbres fruitiers
Soins des arbres fruitiers en été

Laisser un commentaire