05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Culture Aubergine - Culture de l’aubergine Hivernale

AUBERGINES : Culture Hivernale

|09 février 2016

Culture de l’aubergine

L’aubergine est un « légume du soleil » qui garnira délicieusement votre table cet été : tagliatelles aux courgettes et aubergines, revenu d’aubergines et poivrons… Cependant, pour pouvoir les déguster, il faut d’abord les cultiver au potager ! Les Jardiniers Paysagistes de la coopérative vous délivrent ici leurs meilleurs conseils pour qu’en temps voulu vous puissiez récolter de goûteuses et de nombreuses aubergines !

En effet, la culture de ces dernières se prépare dès l’hiver. Un terrain adapté, de l’eau et du soleil en quantité, des alliances végétales réfléchies et une attention particulière : voici la recette idéale pour une récolte réussie !

L’aubergine..

L’aubergine fait partie des plantes dicotylédones de la famille des Solanaceae. Originaire d’Asie, ce sont des herbacées annuelles. Cultivées à foison pour leurs fruits comestibles, l’espèce a été domestiquée en Asie depuis l’époque préhistorique. L’aubergine se retrouve sous différentes formes et couleurs, ronde ou longue, violette, rose ou blanche mais toutes se cultivent pareil.

Semer l’aubergine à l’abri ou en terre : le dilemme du jardinier

Avant de semer vos aubergines, vous devrez faire le choix entre le semis sous abri ou le semis en place. En effet, l’aubergine craint le froid et a donc besoin d’un environnement dont la température est supérieure à dix-huit degrés Celsius.

Semer sous abri l’aubergine en pot

La période optimale pour semer des aubergines se situe entre février et avril à l’abri. Dans les autres régions, il est préférable de le faire courant mai ou juin sous serre.

  1. Ensemencez les graines d’aubergines par groupes de trois dans des pots avec 2 cm d’espacement entre les groupes ou tout au long du sillon en les espaçant de cinquante centimètres en tous sens.
  2. Recouvrez les ensuite d’une couche fine de terreau et quelque peu humide (ou arrosez en pluie fine).
  3. Les pots sont à immerger dans l’eau afin de chasser rapidement l’air du substrat. Une fois vos plants sortis de terre, ne conservez que le plus vigoureux des trois.
  4. Les pots doivent rester dans une zone bien éclairée comme derrière une fenêtre. En cas de forte fraicheur, les pots doivent être placés non loin d’un radiateur. Ils sont à retirer dès l’apparition des premières plantules.
  5. Les pots sont à transférer à l’extérieur sous une serre lorsque les feuilles apparaissent avec les cotylédons et ceux jusqu’à l’apparition des fortes chaleurs de la période d’été.
  6. Repiquez jusqu’au niveau des premières feuilles lorsque vos plants mesurent une quinzaine de centimètres. Cette opération se déroule entre avril et juin en fonction des températures extérieures. N’oubliez pas de les espacer d’une cinquantaine de centimètres en tous sens.

Un arrosage copieux est recommandé avec un paillage pouvant retenir facilement l’humidité. Les pieds d’aubergine sont à greffer sur les pieds de tomate. Les aubergines sont ainsi moins sujettes aux différentes maladies. Avant de dépoter les plants d’aubergine, il est nécessaire de retirer tous les petits gourmands situés au niveau des tiges de même que les feuilles jaunes.
Une poignée d’engrais organiques est recommandée pour la culture des aubergines. Les tuteurs sont à installer dès la plantation en spirale.

Semer directement en terre

Il est possible de planter directement en terre les semis d’aubergine dans le midi en avril dû au climat ou mi-mai dans les régions du nord si tout risque de gelées est écarté. Ces dernières demandent un arrosage régulier et apprécient les sols riches en humus. De part ce dernier fait, vous devrez effectuer une rotation des cultures et attendre trois ou quatre ans avant de replanter vos aubergines, poivrons et piments sur cette même parcelle.

  1. Creusez des sillions tous les cinquante centimètres
  2. Semez les graines d’aubergines par groupes de trois avec 2 cm d’espacement entre les groupes tout au long du sillon en les espaçant de cinquante centimètres en tous sens
  3. Recouvrez les ensuite d’une couche fine de terreau et quelque peu humide (ou arrosez en pluie fine). Une fois vos plants sortis de terre, ne conservez que le plus vigoureux des trois.
  4. Arrosez souvent en pluie fine pour ne pas déterrer les semis
  5. Une fois la plantule levée, conservez le plant le plus fort des trois.

Un terrain choisi avec soin : chaleur et humidité

Bien qu’emblématique du sud de la France, la culture de l’aubergine peut se réaliser sur tout le territoire de la métropole. Cependant, dans le choix de votre terrain, vous devrez prendre en compte le fait que l’aubergine a besoin de chaleur et d’une grande quantité de soleil. Il est également nécessaire de maintenir le sol humide. Pour cela, vous pouvez utiliser la technique du « paillage ». L’avantage jardinage : cela permet d’éviter les herbes spontanées (« mauvaises herbes »).

Au potager, elle fait une bonne alliance avec le poivron, le pois et la tomate. Il en est de même pour les aromates suivants : l’estragon, le persil et le thym.

Toutefois, l’aubergine n’apprécie pas la présence de pommes de terre et d’oignons à proximité.

Tailler l’aubergine méticuleusement

Pour que vos plants d’aubergines puissent produire de beaux fruits, vous devez effectuer un entretien précis.

  1. Pour commencer, soyez vigilant à ne conserver que la tige principale de vos plants. Pour ce faire éliminez les pousses latérales.
  2. Ensuite, vous devrez pincer la tige de l’aubergine au-dessus de la deuxième fleur afin de créer trois ou quatre ramifications. Vous pouvez répéter cette opération sur les ramifications (lorsque celles-ci feront également deux fleurs).
  3. Une fois les fruits apparus, il est fortement conseillé de supprimer quelques aubergines sur chaque pied : ne laissez se développer qu’une douzaine d’aubergines. Ainsi, elles deviendront de beaux fruits.
  4. Tout au long de la culture des aubergines n’hésitez pas à supprimer les gourmands qui se développent au pied de vos plants afin d’éviter de les fatiguer inutilement.

Les ravageurs et les maladies qui menacent les aubergines

L’aubergine, comme la plupart des fruits/légumes est sujette à quelques maladies et attaques de parasites.

Les doryphores menacent les feuillages des aubergines. La présence de certains prédateurs : coccinelles, carabes, oiseaux permet de lutter contre le doryphore mais cela n’est pas suffisant. Lâchez des poules (si vous en avez) dans le potager avant la culture, elles nettoieront le sol pour manger. Les plantes comme la tanaisie, le lin, les haricots, l’ ail ou encore le raifort… sont réputés pour tenir à l’écart les doryphores.

L’aleurode des serres consomme la sève des feuilles d’aubergines lorsque la culture est faite sous serre. Pulvérisez vos plants d’une solution savonneuse à base de savon noir et d’huile végétale. Certains conseilleront de pulvériser les plants au purin d’ortie.

Les maladies cryptogamiques menacent aussi les cultures d’aubergines.

Les viroses décolorent les feuillages des aubergines sous forme de mosaïque.

Les botrytis font pourrir les plantes d’aubergines. Placer de l’ail à côté des plantations et appliquez de la bouillie bordelaise.

Le mildiou est un parasite qui fait apparaître plusieurs tâches d’une couleur grise verte sur les feuilles. En prévention, évitez de mouiller le feuillage lors de l’arrosage et pulvérisez de bouillie bordelaise. En curatif, arrachez les plants touchés par la maladie.

Les plants d’aubergines font face aux attaques des araignées rouges. Ces parasites dessèchent les feuilles d’aubergines et tombent par la suite. Pour détruire ces araignées, il suffit de couper leurs toiles et de les faire brûler. Le traitement peut se faire par pulvérisation à l’aide d’un purin d’ortie ou de savon noir. L’insecticide végétal est très utile face aux pucerons.

Les mollusques sont détruits par les pièges anti limaces.

Récolte des aubergines

5 mois après le semis vous pourrez enfin récolter les aubergines mais cela peut différer selon le climat et les conditions de culture. La récolte des aubergines se fait entre le mois de juillet et le mois d’octobre donc entre l’été et l’automne. Le bon moment pour récolter l’aubergine c’est lorsque le fruit ne grossit plus et que la peau est fine et légèrement brillante.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à demander de l’aide à nos professionnels partout en France ou demander un devis directement ici et bénéficiez d’un avantage fiscal de 50% !

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
Planter en été
que planter en été ?

Laisser un commentaire