05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
semis en caissette ou terrine - Jardiniers Professionnels

Réaliser ses Semis en Caissette

Les spécialistes du jardin vous amènent à la découverte d’un équipement qui va changer votre façon de jardiner : il s’agit de la caissette ! En effet, pour germer, certaines graines ont besoin d’être dans des environnements où la température est chaude et constante. Et parfois, elles doivent être semées à l’intérieur ; car tôt dans la saison, la température n’est pas encore idéale. D’où l’importance de les semer en caissette.

Que semer exactement en caissette ?

La pratique des semis sous abri (dans un local bien éclairé) est idéale pour les plantes fragiles et dont la germination n’est pas rapide (tomates, aubergines, verveine, basilic, etc…), et pour les cultures dites hâtées (laitues, céleris, choux, etc.).
Les caissettes sont en général réservées aux semences de petite taille. Par conséquent, il est conseillé de semer en caissette durant la période de février à mai :
– Des légumes à savoir : piment, céleri, poireau, chou de printemps, etc…
– Des plantes annuelles : cosmos, œillet d’Inde, souci, coléus, impatiens, scabieuse, giroflée, etc…

Comment bien choisir sa caissette ?

Vous devez choisir une caissette en prenant en compte le volume des semis que vous envisagez de faire pousser. Elles sont généralement constituées de matériaux plastiques et sont disponibles en plusieurs tailles. Elles peuvent être équipées d’un couvercle transparent. Vous n’avez  plus qu’à vous rendre dans un magasin spécialisé pour faire le bon choix en fonction de vos besoins.
Vous pouvez également fabriquer le vôtre, en récupérant par exemple une barquette plastique alimentaire ou une caisse en polystyrène, et bien d’autres objets en plastique. Il suffit de bien les nettoyer, de percer dans le fond quelques trous de drainage et le tour est joué.

Le substrat du semis en caissette

Il doit être léger, fin et drainant. Vous pouvez trouver dans les commerces des terreaux prêts à l’emploi. Mais, également du terreau à moitié constitué (sans sable de rivière par exemple).
Par ailleurs, il est possible de concevoir votre propre terreau pour vos semis. Sa conception est  simple : un tamisage d’un mélange d’1/3 de terre de jardin avec 2/3 de compost. Ensuite, il suffit d’ajouter à ce mélange 1/4 de sable et vous obtenez votre substrat fait maison. Il convient aussi de préciser que, si la caissette est profonde, ajustez le tamisage de chaque élément.

Le semis en caissette

  •   Il convient tout d’abord de se munir d’un contenant plat et propre, doté de trous de drainage (dans notre cas, nous avons notre caissette ou terrine)
  • N’hésitez pas à bien le nettoyer au préalable avec une dilution d’eau de Javel
  • Étalez une couche de matériau drainant (comme du sable grossier par exemple)
  • Faites-le plein de substrat et tassez par la suite. Optez pour un semis à la volée (en quinconce ou en ligne)
  • Insérez une légère couche du même substrat puis un peu du sable grossier ou de charbon de bois finement broyé
  • Tassez de façon régulière afin d’éviter les pourritures en maintenant le collet des plantules à sec
  • Servez-vous d’un vaporisateur ou d’un arrosoir à jet fin pour humidifier la caissette
  • Recouvrez la caissette d’une plaque de verre afin de conserver le maximum de chaleur possible
  • Refermez tout simplement avec le couvercle lorsqu’il s’agit d’une mini-serre
  • Mettez une étiquette comportant le nom et la date du semis
  • Placez votre caissette jusqu’à la germination devant une fenêtre non ensoleillée
  • Conservez le semis dans une température favorable (20 et 25°C) durant la germination
  • Une fois la germination enclenchée (apparition des premières feuilles), placez votre caissette sous des lampes de croissances ou devant une fenêtre orientée en direction du sud. Et n’oubliez surtout pas d’ôter la plaque de verre ou le couvercle
  • Repiquez sans attendre après l’apparition des deux premières feuilles.

 

Bon à savoir : les semis en terrine ou caissette sont en proie à un champignon qui attaque les plantules au niveau du collet. Pour prévenir dont la fonte de vos semis, vous devez pulvériser tous les 10 jours avec une décoction d’ail ou un fongicide.

 

Vous pouvez à présent demander l’assistance des jardiniers professionnels de notre coopérative pour tous vos problèmes liés au jardinage.

Sur le même sujet
printemps fleuri
Un printemps fleuri
récoltes du printemps
Les récoltes du printemps
verger au printemps
Que faire dans un verger au printemps ?
balcons et terrasses au printemps
Balcons et terrasses au printemps

Laisser un commentaire