05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Bouture en Crossette - Bouture Semi - Bouture à bois Secs

Le bouturage

Qu’est ce que le bouturage ?

Le bouturage est sans doute la méthode la plus communément employée pour multiplier par voie végétative arbres et arbustes ; c’est-à-dire une multiplication qui produit des clones, plantes identiques génétiquement et morphologiquement à la plante mère.

Le procédé est relativement simple, et vous permettra d’obtenir à moindre coût de nombreux plants qui garniront vos massifs. Nos jardiniers experts vous conseilleront sur  la méthode de bouturage pour réussir la multiplication de vos végétaux favoris.

Quelles sont les différentes techniques de bouturage ?

Avant tout, il convient de bien choisir ses boutures : elles doivent être saines, sans insectes, sans maladies, et sans blessures.

De préférence, prélevez vos boutures tôt le matin pour réduire au maximum la transpiration et le dessèchement.

IMPORTANT : Quelque soit la technique utilisée, un sécateur bien affuté et bien propre (désinfecté avec le l’alcool à 70°) est primordial afin d’éviter toute maladie pouvant être fatale.

En fonction des variétés ou de la saison, différents types de bouturage seront effectués :

  • Boutures de bois secs (BBS)

Le bouturage de bois secs est prélevées en hiver, elles seront entreposées dans du sable puis plantées au printemps.

Réalisation : facile

Idées de plantes à bouturer à bois secs :

Cette liste est non exhaustive, ce ne sont que quelques exemples.

Comment faire une bouture à bois secs ?

  1. Préparez une tranchée en « V » de 20cm de profondeur exposition Nord et adossé à un mûr si possible.
  2. Ajoutez du sable de rivière dans le fond  pour faciliter l’enracinement.
  3. Mélangez à 50% la terre extraite du trou avec du sable de rivière dans une brouette ou sceau et mettez-la de côté.
  4. Coupez des extrémités de tiges de 40cm de longueur lorsque les feuilles sont tombés naturellement.
  5. Divisez ces morceaux à leur moitié en coupant en biseau au-dessus du rameau.
  6. Plantez-les individuellement en biais dans la tranchée.
  7. Rebouchez la tranchée avec le mélange terre/sable.
  8. Tassez légèrement la terre et arrosez par pluie fine.
  9. Laissez les boutures tous les l’hiver en place, l’enracinement est en marche !
  10. Attendez le printemps pour repiquer les boutures dans des pots, les nouvelles plantes pourront être définitivement planter à l’automne prochain.
  • Boutures de rameaux feuillés (BRF) :

Les boutures de rameaux feuillés concerne la majorité des boutures. Cette technique consiste à prélever sur la plante une tige avec les feuilles afin de la faire repartir en terre. On l’effectue entre fin août jusqu’au début de l’automne.

Idées de plantes à bouturer de rameaux feuillés :

Liste non exhaustive.

Comment faire une bouture de rameaux feuillés ?

  1. Prélevez des rameaux de 15 cm à talon et lignifiées (rameaux aoûtés).
  2. Coupez l’extrémité supérieure au-dessus de l’œil.
  3. Supprimez les feuilles inférieures et gardez uniquement les 2 feuilles supérieures.
  4. Appliquez une hormone de bouturage.
  5. Enterrez les rameaux au ¾ dans un compost mélangé à du sable de rivière.
  6. Tassez légèrement la terre et arrosez par pluie fine.
  7. Couvrez d’un châssis et arrosez régulièrement surtout par temps chaud jusqu’à la reprise.

Boutures herbacées :

Les boutures herbacées ou les boutures en vert sont prélevées sur les jeunes pousses de printemps bien vertes non- lignifiées (durcissement des tissus de la tige),  Elles se pratiquent sur beaucoup de plantes vivaces et sur certains arbustes.

Idées de plantes à bouturer herbacées :

Liste non exhaustive.

Comment faire une bouture herbacées ?

  1. Préparez des pots ou caissettes avec cailloux ou autres et ajoutez un mélange de terreau, et de sable de rivière pour le drainage.
  2. Coupez de belles tiges bien tendres avec au moins 3 feuilles (sans fleur ou bourgeon) entre 10 et 20cm suivants l’espèce.
  3. Coupez en biseau la base sous une feuille ou sous un œil.
  4. Supprimez les feuilles sur 2/3 de la tige en partant de la base.
  5. Faites un petit trou à l’aide d’une branche pour y installer les tiges
  6. Tassez la terre légèrement en surface et arrosez d’une pluie fine.
  7. Couvrez les boutures d’une cloche transparente ou d’une bouteille en plastique pour garder les boutures dans une ambiance humide plus ou moins chaude.
  8. 10 jours plus tard, les premiers signes de reprises sont la, aérez et arrosez sous une pluie fine.
  9. Repiquez dans des pots individuels quand le système racinaire s’est développé.
  10. Réservez-les à l’ombre.
  11. Suivant les espèces, la reprise peut être plus ou moins longue (dans l’année ou après plusieurs hivernage).

 

Boutures semi-aoûtées (semi-lignifiées) ou boutures aoûtées :

Les boutures semi-aoûtés ou semi ligneuse ou semi herbacées sont prélevées sur les pousses qui commencent à être à moitié bois dur et à moitié tendre (encore verte et molle) à l’extrémité et deviennent marron. Le bouturage aoutés se fait sur le bois est déjà formé.

Idées de plantes à bouturer semi aoûtés :

Comment faire une bouture semi-aoûtés ?

  1. Prélevez un tige semi aoûtés de 15cm de longueur
  2. Coupez les feuilles du bas en laissant ¾ feuilles à l’autre extrémité
  3. Trempez l’extrémité du bas dans de l’hormone de bouturage sur 2cm
  4. Plantez dans un godet rempli de terre et de sable de rivière et réservez à l’intérieur durant l’hiver
  5. Repiquez le printemps suivant selon les espèces

Bouture de racines (BR) :

Les boutures de racines consistent à diviser une racine principale (munie de radicelle) en petites sections. Méconnue, cette technique se pratique l’hiver sur plantes vivaces et quelques arbustes.

Plantes concernées par le bouturage de racines :

Comment faire une bouture de racines ?

  1. Déracinez à l’aide d’une bêche très légèrement la plante mère à bouturer en prenant soin de ne pas casser les grosses racines centrales.
  2. Choisissez une belle racine d’un diamètre de 1cm.
  3. Coupez la racine en morceaux de 5 à 10cm.
  4. Replantez immédiatement la plante mère et arrosez.
  5. Percez une caissette dans le fond.
  6. Mettez un mélange de terreau riche et de sable.
  7. Tassez légèrement la surface.
  8. Arrosez en pluie fine.
  9. Placez les boutures de racines à la verticale dans le sens de la pousse et mettez à l’abri.
  10. Repiquez au milieu du printemps suivant.

Bouture à crossette (BC) ou Bouture à Talon:

La bouture à crossette ou bouture à Talon est une bouture avec un morceau de la branche à la quelle elle était rattachée. Cette technique s’applique à des arbustes à feuillages persistants.

Les plantes concernées par le bouturage à Crossette ou à talon :

Comment faire une bouture à crossette ou à Talon ?

  1. Prélevez une bouture sur une ramification latérale
  2. Conservez la base ainsi qu’une partie du rameau soit 1cm
  3. Plantez dans une caissette dans un mélange de terreau riche et de sable
  4. Tassez légèrement la terre en surface
  5. Réservez à l’abri durant l’hiver
  6. Repiquez au printemps

Bouture simple (BS) :

La bouture simple consiste à prélever un morceau de branche mais jamais son extrémité.

Bouture de feuille :

La bouture de feuille se pratique avec une feuille que l’on pose face sur le substrat après avoir sectionné les nervures principales.

Bouture dans l’eau

Le bouturage dans l’eau à pour réputation d’être moins salissant par rapport à au bouturage classique en plus d’être plus simple, efficace et économe. C’est une méthode qui a ses limites puisqu’elle concerne seulement certaines plantes.

Plantes d’intérieur :

Plantes extérieurs :

En pratique de manière générale les boutures se pratiquent de la manière suivante :

Le fragment prélevé pour la bouture doit mesurer entre 15 et 20 centimètres et être habillé : supprimer les feuilles inférieures, couper celles de la portion médiane de la tige à mi-limbe, et garder seulement les deux feuilles supérieures pour éviter  une trop grande transpiration du plant qui n’a pas encore de racines pour s’hydrater.

L’hormone de bouturage permet une meilleure reprise des boutures : tremper la base des boutures sans l’hormone (gel ou poudre) et secouer pour enlever l’excédent (trop d’hormone inhibe la formation des racines).

Une fois préparés, les rameaux seront enterrés profondément dans un compost bien drainé : 1/3 de terre du jardin, 1/3 de tourbe, 1/3 de sable ou alors un terreau spécial de multiplication disponible dans les jardineries. Dans les pots en terre cuite, il est conseillé de placer les rameaux sur le bord car la chaleur qui y est emmagasinée sera favorable à l’émission de racines.

Stockez vos boutures dans un endroit lumineux mais sans soleil direct et conservez une humidité élevée (mini serres, cloches, demies bouteilles à l’envers, film plastique….)

Après trois à quatre semaines, lorsque de nouvelles pousses apparaissent aux niveaux des yeux, et qu’un chevelu s’est développé, les boutures peuvent être repiquées. La plantation définitive s’effectuera après un an ou deux selon les espèces.

Nos professionnels, partout en France, sont disponibles pour vos contrats d’entretien de jardin, demandez un devis c’est gratuit !

Par Cléo Eyzaguirre.

À télécharger: Calendrier de bouture | Jardiniers Professionnels 

Le bouturage, 5 / 5 (2 votes)
Sur le même sujet
plantes des parfumeurs
Les plantes des parfumeurs
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire