05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
plante d'intérieur dépolluante

Les plantes d’intérieur dépolluantes

Cela n’est pas nouveau, l’air que nous respirons est fortement pollué. Et nos modes de vies de plus en plus urbains nous contraignent à passer la majorité du temps en intérieur où l’air est entre 5 et 10 fois plus pollué.

Si nos jardiniers coopérateurs entretiennent vos jardins, vous faisant ainsi bénéficier d’avantages fiscaux, ils peuvent aussi vous conseiller  lors du choix et de l’entretien de vos plantes d’intérieur qui contribueront à assainir l’air ambiant.

Produits d’entretien, tabagisme mais aussi les composants même de nos intérieurs et les éléments de décoration émettent des composés organiques volatils (COV) néfastes pour notre santé pouvant entrainer migraines, irritations oculaires, troubles respiratoires….

Cependant les polluants ne sont pas forcement les mêmes dans toutes les pièces.

Pour assainir l’air de nombreuses plantes seront efficaces :

Aglaonema, Aloès , Anthurium, Areca, Azalée, Cactus, Chlorophytum, Chrysanthème, Croton, Cyclamen, Dracena, certains Ficus, Fougère de Boston, Gerbera jamesonii, Kentia, Lierre, Orchidée papillon, Palmier, Philodendron, Phoenix Robellini, Photos, Rhapis, Sansevieria, Schefflera, Spathiphyllum, Syngonium.

  • Salon : de nombreux polluants sont présents dans cette pièce à vivre tels que l’ammoniac, le benzène, le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène le trichloréthylène, le xylène et aussi les ondes électromagnétiques.
  • Cuisine : on y retrouve plus ou moins les mêmes polluants et donc plus ou moins les mêmes       plantes.

Contre le monoxyde de carbone issu de la gazinière par exemple :

Chlorophytum et Photos ;

Contre l’ammoniac contenu dans les produits d’entretien :

Rhapis et Anthurium

Contre les ondes électromagnétiques :

Le Cactus cierge du Pérou

  • Bureau : de nombreuses ondes magnétiques sont émises par les ordinateurs, Wifi, téléphones… pourront être neutralisées par :

le cactus cierge du Pérou, ou le Crassula. On peut y accueillir aussi un Philodendron rouge ou un palmier du Laos contre les formaldéhydes, ou encore différents Dracaenas, Rhapis ou Anthurium contre le xylène issu de la peinture, feutres, marqueurs, encre….

  • Chambre : contrairement aux idées reçues il n’est pas dangereux d’avoir des plantes dans la chambre à coucher car l’émission de CO2 durant la nuit est faible alors que durant la journée la photosynthèse produira de l’oxygène et contribuera à assainir l’air. Palmier, Areca, Dracaena marginé, Spathiphyllum, ou Gerbera pourront être hébergés sans danger.
  • Salle de bain : ici il convient de choisir des plantes aimant l’humidité. L’Anthurium, la fougère de Boston seront des alliés efficaces.

Laisser un commentaire