05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Plantes Grimpantes - Fleurs Grimpantes

Les Plantes Grimpantes

Végétaliser verticalement

Indispensables pour garnir murs, pergolas, portiques ou tonnelles. Elles sont également précieuses pour cacher les éléments inesthétiques tels que les grillages, ruines, poteaux, etc… Les plantes grimpantes doivent être sélectionnées et plantées en fonction de leur développement ainsi que du rendu et non d’un caprice. Les Jardiniers Experts vont donc vous en dire plus sur ces plantes qui ne demandent que très peu d’entretien.

Dans le commerce, vous pourrez trouver énormément de choix mais attention à bien choisir votre résidente, elle doit être une alliée et non une conquérante.

Des pépinières spécialisées ou des professionnels de l’aménagement sont là pour vous aider à trouver la solution pour bien choisir vos plantes en lien avec votre climat et en adéquation avec vos envies. Par exemple, à Garrigues Saint Eulalie, commune du Gard, une collectionneuse produit 200 variétés de grimpantes différentes, de quoi trouver son bonheur.

Choisir les plantes grimpantes selon leurs techniques d’attache

Les crampons

Les crampons sont en fait des racines aériennes trouvant matière à leur implantation. Cette technique d’accroche puissante permet aux plantes de se fixer solidement sur un mur, et de s’insérer dans les moindres interstices, provoquant parfois le décollement du crépis ou le soulèvement des tuiles.

C’est le cas du lierre, mais aussi de la bignone, du fusain rampant, de l’hortensia grimpant qui font partie de ces plantes exceptionnellement coriaces à l’accroche et destructrice de toiture. Il ne faudra pas hésiter à les tailler fortement en hiver, pendant le repos végétatif.

Les vrilles

Les vrilles sont des tiges modifiées partant généralement de l’aisselle des feuilles. Elles s’enroulent alors autour de tous les supports qu’elles trouvent dans la nature. Elles partent ainsi à l’assaut des arbres, des buissons mais aussi des treillages ou des fils de fer mis à leur disposition.

Ce type d’accroche permet d’utiliser la plante dans une autre plante, souvent elle a une croissance faible (bignone griffe de chat, clématite).

Nous pouvons citer :

Les ventouses

Les ventouses sont de petits organes aériens qui partent de la tige pour s’accrocher puissamment à leur support. La vigne vierge en est le meilleur exemple. Elle grimpe sur les murs les plus raides. Moins destructeurs que les crampons, les coussinets adhésifs doivent tout de même être surveillés. Il est fortement déconseillé d’utiliser ce type d’accroche sur des crépis sable.

Tiges volubiles

Les plantes dotées de cette stratégie poussent en s’enroulant autour d’un support. Elles sont idéales pour camoufler rapidement une clôture ou un arbre.

Dans les plantes volubiles, nous pouvons citer :

  • L’ actinidia.
  • L’akébia.
  • Le chèvrefeuille.
  • La clématite.
  • La glycine.
  • Le houblon.
  • L’ipomée.
  • Le jasmin.
  • La suzanne aux yeux noirs.
  • La plante corail…

Les racines adventives

Système moins connu mais parfois redoutablement efficace, sur la tige des racines percent le support afin de pouvoir progresser, souvent ce type de plantes est considérées comme parasite. Certaines variétés de lierre par exemple.

Variétés de grimpantes pour leurs spécificités

La gamme de choix des plantes grimpantes est très large. Caduques ou persistantes, recherchées pour :

Leurs floraisons

  • Dipladenia Mandeville : Floraison estivales aux couleurs lumineuses.
  • Plante corail Berberiedopsis corallina : Floraison rouge et élégante.
  • Cobée : Belles fleurs verte crème et pourpre pour une touche de romantisme.
  • Akébia : Feuillage décoratif aux reflets bleuté et teinté de pourpre et fleur violette.

Leurs fructifications

  • Souris végétales ou kiwi : aussi appelée Actinidia deliciosa, c’est arbuste volubile aux fleurs d’abord blanc-ivoire, puis jaunâtres, les fleurs de l’actinidia, réunies en petites grappes de trois à cinq corolles, mesurent de 3 à 4 cm de diamètre.
  • Glycine tubéreuse ou Apios Americana : Appelée aussi Haricot Patate dont les graines et les tubercules se mangent.
  • Baie de Goji.
  • Canneberge.
  • Mûrier.
  • Vigne.

Leurs couleurs automnales

Leurs parfums

  • Chèvrefeuille d’hiver.
  • Chèvrefeuille de hemy.
  • Bignonia Capreolata : Fleurs aux parfums de chocolat et café torréfié (Voila un e plante peu commune !)
  • Araujoa serifera : Fleurs délicates en clochette parfumées de la fin d’été au début d’hiver.
  • Akébia : Au doux parfum de vanille.

Mais aussi :

  • Les plantes grimpantes « ligneuses ».
  • Les plantes grimpantes « herbacées ».

Choisir les plantes grimpantes selon l’orientation

Le choix des variétés se fait également en fonction de l’orientation.

  • Au nord, l’aristoloche, l’hortensia grimpant ou le jasmin d’hiver seront à leur place.
  • Au sud, le solanum ou encore l’ipomée y seront plus au chaud.
  • A l’est, plantez du chèvrefeuille, du houblon doré.
  • A l’ouest, bignones, rosiers grimpants.

Culture et entretien des plantes grimpantes

Où planter vos plantes grimpantes ?

Toutes les plantes grimpantes ne sont pas capables de s’agripper toutes seules sur un support, certaines sont obligées de se faire aider.

Le choix de votre plante grimpante est donc tout aussi important que celui de votre support (mur, pergolas, tonnelles, pylône, portique, tronc d’arbre…).

Quand planter vos plantes grimpantes ?

Les plantes grimpantes sont vendues en conteneur ; ainsi vous pouvez effectuer votre plantation tout au long de l’année. Il faudra éviter les périodes de gel et de sécheresse.

Elles reprendront uniquement si vous leur fournissez un arrosage régulier. Toutefois, il est préférable de les planter à l’automne.

Comment planter vos plantes grimpantes ?

  1. Ouvrez un trou à côté du support sur lequel la plante grimpante va s’agripper. 1,5 fois la taille du pot.
  2. Décompactez le fond du trou.
  3. Retirez la plante de son conteneur et plongez la motte dans l’eau afin de la réhydrater. Afin de vérifier si la motte est bien réhydratée, plus aucune bulle ne doit remonter à la surface.
  4. Rebouchez le trou, formez une cuvette et arrosez.
  5. Paillez la surface du trou de plantation avec une couche de 5 à 10 cm d’épaisseur de BRF ou de copeau de bois. Le paillage évite au sol de se compacter trop vite et maintient l’humidité en limitant l’évaporation.

Entretien des plantes grimpantes

Facile, réduit, il se limite à un simple nettoyage et à une taille légère des rameaux en automne. Quelques plantes grimpantes, comme les glycines, nécessitent des tailles pluri-annuelles.

Retenez ces deux règles simples :

  1. Une plante à floraison printanière se taille juste après la floraison. Ne taillez pas en hiver, vous risqueriez de supprimer la floraison de l’année.
  2. Une plante à floraison estivale se taille quant à elle en hiver pour favoriser la prochaine floraison.

Vous ne savez plus où donner de la tête et les grimpantes sont plus jolies les unes que les autres ? Faites confiance à un pro qualifié proche de chez vous qui sera de bons conseils ! Devis gratuit !

Les Plantes Grimpantes, 5 / 5 (1 votes)

1 Commentaire

Laisser un commentaire