05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Chèvrefeuille d'Hiver - Bien Démarrer La Culture De Son Chèvrefeuille d'Hiver

Chèvrefeuille d’hiver

Le chèvrefeuille d’hiver croît vite, et montre une solide résilience aux parasites et maladies. La famille des chèvrefeuilles renferme de nombreuses pépites végétales, et contrairement à l’idée que l’on s’en fait, elle compte aussi des arbustes non grimpants. Le Lonicera fragrantissima en est l’exemple type.

C’est un chèvrefeuille non grimpant mais aux senteurs qui font exception. Dès la seconde moitié d’un hiver au temps clément, il ouvre ses bourgeons en petites fleurs nacrées, de dimensions réduites mais de fragrance puissante, elles pourront à elles seules rafraîchir votre jardin d’un air qui annonce le printemps.

Quand on dispose des bonnes techniques, ou à défaut, quand on fait appel aux jardiniers paysagistes pour la mise en terre et les premières opérations essentielles, il reste facile à entretenir et ne demande pas beaucoup de soins.

Thèmes et idées autour du Chèvrefeuille d’hiver

A l’entrée

Plantez deux à cinq pieds autour de l’entrée de la maison. Vous pourrez ainsi agrémenter visuellement votre entrée, mais aussi profiter des senteurs des fleurs en sortant ou rentrant chez vous.

Pour aller plus loin, vous pouvez planter à leurs pieds des variétés remontantes de clématites, à floraison durable (par exemple : ‘Ville de Lyon’, ‘Docteur Ruppel’, ‘Multiblue’, etc.)

En haie libre

Le Lonicera fragrantissima peut être disposé et taillé en haie isolée. Vous pouvez aussi mettre à profit son feuillage ample et unifié, pour mettre en valeur la floraison de vos espèces d’été. Pour ce faire, plantez donc ces dernières à sa proximité, en avant-plan.

En balcon ou en terrasse

Disposez le Lonicera fragrantissima non loin de votre porte fenêtre pour pleinement jouir de ses fragrances. Le dispositif sera visuellement attrayant, car vous aurez sa floraison hivernale en premier plan sur vos vues et perspectives extérieures.

Il vous suffira d’un bac de 50 à 60 centimètres en diamètre et en profondeur, que vous remplirez de sable, terreau, et terre de votre jardin en trois fois un tiers.

En intérieur

Vous pouvez profiter de votre chèvrefeuille d’hiver à l’intérieur de votre maison. Vous devrez surveiller la floraison et scier des rameaux juste avant que les boutons ne s’ouvrent complètement. Ainsi, vous pourrez composer des bouquets de décoration en l’association aux feuillages de votre choix.

Durant l’été

Passé sa période de floraison, votre chèvrefeuille d’hiver aura du mal à se faire remarquer. Si vous voulez le raviver pour l’été, associez-le à des espèces estivales comme les vivaces.

Comment réussir votre Chèvrefeuille d’hiver

chevrefeuille d'hiver

Le sol

Un sol lâche, assez profond, non tassé, assez amélioré organiquement sera nécessaire. Le Lonicera fragrantissima préfère davantage les terres argileuses ou calcaires. Mais le type de terre est moins déterminant que son taux d’humidité pour son développement.

Ensoleillement

Le Chèvrefeuille d’hiver est très friand de soleil. Plus il sera exposé plus la floraison sera touffue et généreuse. Pour les régions aux hivers rudes, il conviendra de le planter carrément au pied d’un mur orienté plein sud, pour s’assurer d’une envergure d’au moins trois mètres vers la seconde moitié de l’hiver.

Climat

Le Chèvrefeuille d’hiver peut prospérer dans divers régions et variations de climat. Mais il préfère clairement les climats tempérés. Le froid ou la chaleur extrême nuisent à sa croissance et sa floraison.

Mise en terre

A l’entame de l’automne l’automne ou du printemps. La transplantation n’est pas conseillée, si vous pratiquez le jardinage de façon occasionnelle et récréative.

Disposition

Qu’il soit planté en massif d’hiver ou en haie isolée, le Lonicera fragrantissima demandera entre un mètre et de demi et trois mètres pour être assez aéré, exposé, et ainsi bien croître.

Evitez de le planter trop proche d’une espèce trop gourmande en ressources minérales car cela pourrait sérieusement ralentir sa floraison.

 

Chèvrefeuille d’hiver, 0 / 5 (0 votes)
Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
Son bassin en été
Entretenir son bassin en été

Laisser un commentaire