05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Choisir sa brouette, pas si évident !

Simple au premier abord, l’achat d’une brouette peut se révéler ardu lorsque vous faites face aux multiples modèles existants en ligne ou en magasin. C’est pourtant un outil indispensable à tout jardinier, quand le terrain est plutôt conséquent, pour vous aider à acheminer votre matériel là où bon vous semble.
Acier, plastique, galvanisé, bois, une ou deux roues, pneu plein ou avec chambre à air, à moteur, des bacs aux différentes dimensions, des prix allant du simple au décuple… un choix Cornélien ! Les experts jardiniers vous donnent quelques conseils pour choisir la brouette qui correspondra à vos besoins et attentes…

La brouette : explications et conseils

Une brouette est composée de trois parties distinctes : le châssis, le coffre et le système de roulement.
Un bon châssis oriente la charge vers la roue pour éviter de faire trop d’efforts avec votre dos.
L’acier et l’aluminium sont à privilégier car plus robustes.
Assurez-vous que les pieds de la brouette soient bien éloignés de la roue, pour optimiser la stabilité. Libre à vous d’opter pour un modèle avec ou sans butée : la butée facilite le déchargement, mais attention à l’équilibre.
Des poignées plutôt hautes, ergonomiques et antidérapantes sont un atout. Il est possible d’acheter des poignées antidérapantes ultérieurement.
Les châssis démontables, pratiques pour le transport en voiture, supporteront des charges moins importantes que les châssis pleins.
Le coffre dépend de votre utilisation. Il en existe des larges, des profonds, en dénivelé, étanches au niveau des fixations, étroits pour franchir les portes…

Le système de roulement influe sur la maniabilité et la stabilité. Avec une seule roue, vous passez n’importe où, mais gare au renversement car c’est votre corps qui définit l’équilibre. Deux roues assurent la stabilité, soutiennent tout le poids mais diminuent la maniabilité. Vous aurez ensuite le choix entre des roues gonflées, passe-partout et absorbant les chocs, et des roues pleines, increvables et robustes. Il existe des pneus gonflables increvables, pour un prix plus élevé.
Privilégiez dans tous les cas une ou deux grandes roues pour mieux franchir les obstacles.

Choix du matériau

C’est le matériau qui compte :
en plastique (polypropylène) : à privilégier pour des charges légères car plus fragile, mais son avantage : il est non oxydable
en acier : bien pour la robustesse, mais oxydable si la peinture n’est pas entretenue.
en acier galvanisé : pour la solidité et la résistance aux éléments.
en bois : pour les nostalgiques ! En plus cela peut donner une touche de déco rétro à votre jardin !

Mais au fait, une brouette, pourquoi faire ?

En règle générale, une brouette servira pour les jardins ou pour les chantiers. Elle permet de transporter des charges sans forcer sur vos bras et votre dos, outil quasi indispensable donc. Certains modèles se tournent vers le jardinage, d’autres vers les travaux et petits chantiers.

Vous visez le transport de feuilles mortes, de branches et de charges légères (jusqu’à 80 kilos) : une brouette simple avec coffre en plastique et une seule roue gonflable peut suffire.
Vous jardinez dès que l’occasion se présente, et portez des charges plus encombrantes : choisissez une brouette avec coffre en acier ou galva, polyvalente, pouvant transporter entre 100 et 150 kilos, avec deux roues pour plus de stabilité.
Vous bricolez en plus du jardin : optez pour la brouette en galva, afin d’éviter les risques d’oxydation et pour une solidité à toute épreuve (150 kilos ou plus), avec deux roues pleines de préférence.

Note : Une brouette en inox/galva vous assure une grande longévité face aux aléas de la météo.

La brouette, ça s’utilise correctement et ça s’entretient !

Elle se manipule avec les bras tendus et le dos bien droit. Pour la soulever, on plie les genoux pour éviter de forcer sur les lombaires. Essayez-la avant de l’acheter et assurez-vous que les dimensions vous conviennent.
Pour allonger la durée de vie de votre brouette, pensez à la rincer à l’eau après chaque utilisation, et à la faire sécher pour éviter la corrosion, voire même à la ranger si vous le pouvez !

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
Son bassin en été
Entretenir son bassin en été

Laisser un commentaire