05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Tout Savoir sur le Bambou - Culture du bambou

TOUT SAVOIR SUR LE BAMBOU

Caractéristiques du bambou

Le bambou est une plante persistante qui procure un effet d’exotisme à son jardin. Originaire du sous-continent asiatique, il est aujourd’hui présent dans de nombreux paysages de la plupart des pays chauds et humides.

Le bambou n’est ni un arbre ni un arbuste, mais une herbe. Botaniquement c’est une monocotylédone (plante dont la graine n’a qu’un seul cotylédon), appartenant à la famille de Poacées (graminées), et à la sous famille des Bambisoidées. Les paysagistes professionnels de la coopérative vont vous détailler les caractéristiques des bambous. Ainsi il vous sera possible de planter la bonne espèce dans votre région et de maîtriser plus facilement ce végétal.

Culture du bambou

Culture du bambou

  • Famille : Poacées.
  • Origine : Chine, Himalaya, Japon, Inde.
  • Type de plante : Plante vivace / arbustive.
  • Dimensions : de 0,30 à 20 m.
  • Récolte : les chaumes en hiver.
  • Exposition : soleil à mi-ombre.
  • Sol : riche, souple et frais.
  • Rusticité : Pour la plupart rustiques, -18° C.
  • Semis : non.
  • Bouture : oui.

Les rhizomes

Le rhizome c’est la partie la plus primordiale du bambou. En effet, sa croissance doit être toujours une priorité lors des plantations.

Il se propage sous terre, affleurant de temps à autre à la surface et il est la source du développement des bambous, de la propagation de la plante. Les rhizomes sont l’intermédiaire entres les cannes (chaumes) et les racines secondaires qu’ils produisent tous deux. Selon l’espace disponible, le climat et la constitution du sol, le comportement du rhizome peut fortement changer. Il y a deux sortes de types distinctifs de rhizomes : ceux qui sont cespiteux et les traçants.

Les rhizomes cespiteux sont courts et renflés. Chaque rhizome produit un chaume, les nouvelles cannes se développeront dans la périphérie immédiate du pied. Cette spécificité fait que ces bambous cespiteux ne sont pas envahissant ( les Fargesia sont des bambous de ce genre).

Les rhizomes traçants sont longs, ils ondulent à l’approche de la surface et peuvent se développer très rapidement, de plusieurs mètres en une saison. Ils s’étendent en lignes avant de donner un nouveau chaume, et ils peuvent également générer d’autres rhizomes, qui provoqueront un réseau racinaire tellement dense, qu’il sera difficile par la suite d’arracher ce genre de bambous (Phyllostachys, Sasa, Plieoblastus). Pour la plantation de ce type de bambou, nos jardiniers coopérateurs vous incitent à la mise en place de barrières anti-rhizomes.

Les racines secondaires

Les racines secondaires ont juste un rôle : c’est d’aller chercher l’humidité dont le bambou nécessite pour croître. Elles ne produisent aucun nouveau chaume. Elles se développent en couronne autour des nœuds des rhizomes.

Les chaumes ou cannes

Les chaumes sont les tiges aériennes et dressées des bambous, sur lesquelles apparaîtront les branches et les feuilles. En moyenne, la durée de vie d’une canne est de six à dix ans selon les conditions.

Ces tiges sont l’atout décoratif des grands bambous surtout les Phyllostachys avec sa grande diversité de couleurs (vert, jaune, noir, panaché, tacheté, rayé fin, épais, en zigzag). La canne du bambou est constituée de nœuds et d’espaces intermodaux dont la longueur varie fortement selon l’espèce et la hauteur du chaume. Ces nœuds sont la partie rigidifiante de la structure de la canne.

Les gaines de chaumes

Ces gaines sont bien visibles. Pour le jardin, elles seront très décoratives car elles sont très colorées. Elles sont d’un très grand intérêt pour les jeunes pousses car ce sont elles qui procurent leurs couleurs si caractéristiques. Elle peuvent posséder une teinte crème, ou une couleur rouge, verte.

Pour la plante, elles serviront de protection aux chaumes. Elles permettent d’identifier les espèces.

Le bambou a beaucoup d’atout : comme sa rapidité de croissance, la densité de ses feuilles persistantes, mais aussi il contribue à purifier l’air… Rien ne vaut le bruit du vent dans ses branches et le mouvement des cannes pour donner du charme à un jardin zen.

Culture du bambou

Culture du bambou

Crédits Photo : Fotolia

Culture du bambou

Le bambou pousse vite, même très vite.. Le point positif, il va rapidement offrir une protection végétale à l’abri du voisinage. Mais le Bambou a de multiples usages :

  • Effet exotique au jardin.
  • Il sert d’échafaudage dans certains pays.
  • Il sert de tuteur ou base de structure pour des constructions du type pergola.
  • Il sert à la fabrication de la pâte papier et dans l’industrie textile.
  • Il est utilisé en phytothérapie et en cosmétologie.

Où planter le bambou ?

Le bambou aime les sols humide, riche en humus et bien drainé. L’exposition plein soleil ou mi-ombre lui convienne parfaitement.

Quand planter le bambou ?

Il se plante au printemps ou à l’automne. Grace aux bambou fourni en conteneur, il peut se planter toute l’année sauf l’hiver. Vous pouvez replanter les nouvelles pousses provenant de la division d’une touffe.

Comment planter le bambou ?

Tout d’abord, il faut déterminer l’espèce de bambou à planter, est-elle drageonnant ou cespiteuse ? La première vous demandera de contenir son expansion et donc de Prévoir une barrière anti-rhizomes.

  1. Choisir des plants en gros contenants et pas en godets.
  2. Apporter en grande quantité matière organique bien décomposées.
  3. Creuser une fosse et tapisser ses bords d’une barrière anti-rhizome ou de feutre géotextile.
  4. Enterrer à 3cm les mottes en remblayant la fosse.
  5. Définir une cuvette d’arrosage ample.
  6. Tasser la terre autour de la motte.
  7. Arroser copieusement.

Comment l’entretenir ?

Le bambou est une espèce très résistante à la sécheresse comme au gel. Eventuellement, vous pouvez pailler les pieds pour éviter le développement des mauvaises herbes.

Vous pouvez supprimer les vieux chaumes en hiver pour aérer les touffes et fauchez les bambous nains qui servent de couvre-sol en fin d’hiver.

Maladies et ravageurs

Le bambou n’est pas sujet aux attaques. De temps en temps, les pucerons peuvent envahir le feuillage. L’utilisation d’un insecticide bio à base de pyrèthre vous aidera à en venir à bout. Les cochenilles seront plus difficiles à éliminer, préférez dans ce cas la lutte biologique intégrée.

Multiplication du bambou

La multiplication se fait naturellement par les rhizomes. Prélevez au printemps les jeunes et replantez les à l’endroit souhaité.

Variétés de Bambou

Il existe environ 80 espèces de bambous

Les bambous nains et couvre-sol

Ces espèces offrent une belle couverture du sol et permet de maintenir parfaitement les talus instables.

  • Le Pleioblastus pygmaeus et distichus est un bambou nain pour la réalisation de bordures, de massifs couvre-sols ou la culture en pot. Il a un feuillage fin et vert mat. Il est peu traçant.
  • Le Sasaella masamuneana est une espèce très traçante. Elle a un beau feuillage vert.

Pour une haie de bambous

Haies basses

  • L’Indocalamus latifolius est drageonnant. Il permet de former des haies larges à une hauteur de 2 m.
  • L’Indocalamus tesselatus à port retombant donne un effet bien tropical. Il pousse à 1,20 m.
  • L’Fargesia murielae ‘Simba’ pousse de manière compacte avec des chaumes fins, jaunes et un feuillage éclairé. Il pousse à une hauteur 2 m.

Haies hautes

  • L’Semiarundinaria fastuosa est une espèce à croissance très rapide atteignant une hauteur de 7 m.
  • Le Phyllostachys aurea ‘Holochrysa’ est le bambou doré d’une hauteur de 4,50 m.

Des bambous en bosquet

  • Le Fargesia nitida ‘Nymphenburg’ est une variété qui convient à la mi-ombre. Pousse jusqu’à 4m.
  • Le Phyllostachys vivax aureocaulis aux splendides chaumes jaune doré rayés de vert. Il pousse à une hauteur de 8 m.
  • Le Thamnocalamus crassinodus ‘Kew Beauty’aux chaumes jaunes et bleu d’acier puis verts. Il pousse à une hauteur de 4m.
  • Le bambou sacré ou Nandina – domestica. Son feuillage change de couleur au fil des saisons. Il pousse jusqu’à 2m de hauteur.

Des bambous en pot

  • Le Chimonobambusa marmorea ‘Variegata’ ou bambou marbré. il est trapu, avec des grandes feuilles étroites et des chaumes effet tigrés. Il pousse à hauteur de 1,50 m.
  • Le Bambou noir ou Phyllostachys nigra, cette variété élégante aux chaumes noir d’encre. Il pousse jusqu’à 6m de hauteur.
  • Le Firepower Nandina domestica ou bambou sacré. Cette variété au couleur de feu même en hiver se plante partout et ne dépasse pas les 50cm de hauteur.

Des bambous d’intérieurs

  • Le Lucky bambou, ou Dracaena sanderiana :  Le lucky bambou est un arbuste d’environ 1,50 m de haut et qui n’est pas vraiment un bambou.
  • Le Bambusa ventricosa ou bambou ventre de Bouddha. Ce bambou est cespiteux et convient parfaitement à la culture d’intérieur.

Comment se débarrasser des bambous ?

Coupez les bambous :

Au printemps, à l’aide d’une débroussailleuse ou d’un taille haie, coupez à ras du sol les bambous.

Coupez les turions :

Eliminez les nouvelles pousses dès leur apparition en passant la tondeuse régulièrement. Répétez l’opérations sur plusieurs années, les rhizomes devraient devenir moins fort.

Arrachez les rhizomes :

A l’automne, à l’aide d’une pioche, arrachez les rhizomes sous terre.

Appliquez un désherbant bio

Utilisez un désherbant bio comme le vinaigre blanc ou la farine de maïs.

Epuisez la plante :

Couvrez le sol d’une bâche après avoir passé la tondeuse pour priver la plante de lumière, de pluie et d’air.

Installez une barrière anti-rhizomes

Tout savoir sur l’installation d’une barrière anti-rhizomes en lisant cet article.

Si avec toutes ces informations vous pensez avoir besoin d’aide, pourquoi ne pas faire appel à un pro qualifié proche de chez vous pour un avis éclairé. Devis gratuit et sans engagement.

TOUT SAVOIR SUR LE BAMBOU, 5 / 5 (1 votes)
Sur le même sujet
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?
préparation du jardin en été
préparation du jardin en été

Laisser un commentaire