05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
etude-du-sol - Professionnels A Domicile

Tout savoir sur les éléments composant le sol

POURQUOI S’INTÉRESSER AU SOL ?

Le sol a une fonction de support du végétal et c’est le lieu où les plantes puisent les substances nécessaires à leur développement. Nos experts jardiniers savent à quel point il est important de savoir ce qui le définit afin de savoir quoi planter selon la nature de celui-ci.

Analyse des constituants de la plante

Analyse chimique

On dessèche la plante de 80% d’eau et on mesure l’eau ainsi séparée. Puis on analyse la matière sèche. On y trouve principalement 4 corps simples :

C = Carbone 44%

O = Oxygène 42%

H = Hydrogène 6%

N = Azote 2%

Origine

Où la plante se fournit elle de ces éléments ?

Dans l’air : C, O, (CO², O²)                      Dans le sol : H (dans H²O), N, P, K

GÉNÉRALITÉS SUR LE SOL : le sol qui nous intéresse est le milieu favorable aux plantations, satisfaisant aux besoins des plantes : le sol agricole, la terre, de 0 à 30 ou 50 cm d’épaisseur.

Définition :

Le sol est la formation naturelle de surface à structure meuble et d’épaisseur variable, résultant de la transformation de la roche mère sous jacente, sous influence de divers processus physiques, chimiques et biologiques.

Roche mère : Roche souterraine plus ou moins profonde qui donne naissance au sol par fragmentation et dégradation lente, au cours des temps géologiques.

En France, les roches mères peuvent être :

VOLCANIQUES : massif central

CRISTALLINES (granite): Bretagne, Alpes, Pyrénées

SEDIMENTAIRE (fleuve): Drôme, Jura

LA FORMATION DES SOLS

Il existe plusieurs transformations :

  • Transformation due au climat

Différences de température à dilatation – rétractation

Eau : Infiltration, érosion, gel

Vent : Érosion

Ruissellement : Érosion

  • Transformation due à des éléments chimiques

O² de l’air, Co² et à l’eau

  • Transformation due à des mécanismes biologiques

Les roches qui sont en cours de dégradation sont colonisées par des êtres vivants : bactéries, lichens qui à leur mort laissent de la matière organique qui permettent l’installation de plantes.

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES DU SOL

Le sol est constitué de différents matériaux : cailloux, graviers, sables, limons, argile, humus, calcaire. Selon les proportions de ces éléments, la terre n’aura pas les mêmes qualités pour la plante.

Le sol peut être plus ou moins souple vis-à-vis des racines, plutôt perméable ou au contraire retenir l’eau ou bien plus ou moins riche en éléments nutritifs retenus par les éléments fins.

  • La granulométrie

Les constituants qui représentent selon l’humidité 50 à 80 % du poids total (le reste eau + air) Peuvent être classés en deux catégories.

– La granulométrie (la grosseur)

– La nature minéralogique et chimique

L’analyse granulométrique donne par convention :

– Les éléments grossiers ou refus dont le diamètre est inférieur à 2mm.

– La terre fine constituée d’éléments dont le diamètre est supérieur à 2mm.

 

Les éléments de la terre fine sont classés par taille :

ÉLÉMENTSDIMENSION (diamètre)
SABLE GROSSIER2mm à 0.2 mm
SABLE FIN0.2 à 0.05 mm
SABLE TRÈS FIN0.05 à 0.02 mm
LIMON0.02 à 0.002 mm
ARGILE<0.002 mm

Ils constituent la majeure partie du sol. Mais ils sont en proportionS variables et leurs propriétés sont très différentes. Selon les proportions la TEXTURE du sol sera différente.

Propriétés des différents éléments

ÉLÉMENTSPROPRIÉTÉS
PIERRES ET GRAVIERSPas de richesse nutritive

Perméabilité maximum

Réchauffement du sol

SABLE GROSSIERPerméabilité à l’air et à l’eau

Facilité d’enracinement

Faible rétention en eau (sol filtrant)

Facile à travailler

Richesse nutritive faible

SABLE FIN ET LIMONPerméabilité faible

Eau en surface (asphyxie car sol sans air)

Formation d’une croûte de battance

Richesse nutritive moyenne

ARGILEPerméabilité très faible

Bonne fixation de l’eau

Peu d’air

Richesse nutritive très bonne

Difficile à travailler (lourd et collant)

 

La matière organique du sol : c’est l’ensemble des substances carbonées provenant des débris végétaux, déjections et cadavres d’animaux.

L’humus : C’est la dégradation de la matière organique, obtenue par synthèse microbienne et chimique. Il sert de liant des particules du sol et améliore le pouvoir absorbants du sol (retentions des ions positifs). Il peut retenir 15 fois son poids en eau (elle n’est pas toute utilisable pour la plante).

Le calcium : Élément chimique noté CA, qui joue un rôle fondamentale dans le sol sous sa forme CA++ car il sert à la cohésion du CAH. On le trouve dans le calcaire (CaCO3)

La structure du sol

La structure est définie par l’agencement des constituants du sol les uns avec les autres. Elle fait intervenir les éléments de texture : sable, limon, argile mais aussi l’humus et le calcium.

La structure fait intervenir un quatrième élément important : le CAH qui joue le rôle de «ciment-colle», sans oublier l’eau et l’air.

On distingue trois types de structures :

  • La structure grumeleuse : Agrégats arrondis de quelques mm, ils laissent entre eux beaucoup d’espace vide pour l’eau et l’air
  •  La structure compacte : Il y a peu d’air. Si il y a un excès d’eau (glaise), s’il y a peu d’eau (terre lourde). Le sol est asphyxiant et défavorable à l’activité biologique, la pénétration des racines est difficile ainsi que le travail du sol. 
  • La structure particulaire : Il n y a pas vraiment de structure car il y a trop de sable. Si les éléments sableux sont trop grossiers, le sol ne retient ni l’eau ni les éléments minéraux. Le sol est dit filtrant. Si les éléments sont fins, le sol devient battant et imperméable.

 

La porosité du sol

C’est le volume des «vides» du sol, occupés par de l’eau ou de l’air. Il est exprimé en % du volume total de la terre. Un sol fertile à une porosité de 50%.

On peut distinguer la Macroporosité qui est l’espace occupé par l’air, de la Microporosité qui est l’espace occupé par l’eau.

Un sol normal possède donc 50% de partie solide, 30% de microporosité et 20% de macroporosité.

Un sol de bonne structure a une porosité élevée, surtout la microporosité qui correspond au pouvoir de retenir l’eau et par conséquent les sels minéraux.

  • Un sol argileux a une bonne microporosité (bonne rétention en eau) mais une mauvaise macroporosité (pas d’air).
  • Le sol grumeleux possède une bonne macroporosité et microporosité.

Donc un sol fertile est un sol comprenant un bon équilibre de ses constituants : sables, limons, CAH, eau, air.

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire