05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
planter du persil

LE PERSIL

Le persil : Culture, entretien et récolte

De culture extrêmement facile, bien qu’un peu longue, le persil est sans aucun doute la reine des aromatiques et trouve à ce titre toute sa place dans nos potagers, balcons, terrasses ou fenêtres de cuisine (pour l’avoir toujours sous la main).

Avec les conseils de nos jardiniers professionnels découvrez quand et comment se sème, se cultive et se récolte le persil, mais aussi certaines vertus qui font de lui un parfait « alicament ».

Observons de plus près le persil

Retour aux origines du persil :

Littéralement le mot Petroselium signifie ‘Ache de pierre’ car le persil sauvage se développait initialement dans les endroits rocailleux et caillouteux. Cultivé depuis l’antiquité, les Romains le connaissaient déjà sous la forme à feuilles plates ou frisées et en faisaient une grande consommation et était reconnu comme une plante médicinale. C’est depuis Charlemagne, que le persil a gagné son rang aux côtes des herbes aromatiques et maintenant il fait partie des plantes potagères indispensable.

Description du persil

Le persil est une plante aromatique des plus répandue, aux multiples bienfaits, qu’il soit de type frisé ou plat. Les plus courants sont le persil commun, le persil frisé et le géant d’Italie, plus connus sous le latin Petroselinum sativum ou Petroselinum crispum, pour le persil plat ou persil de Naples. C’est est une plante herbacée appartenant à la grande famille des Apiaciées ou ombellifère comme le panais, la carotte et le fenouil, pratiquement facile à planter surtout avec le soutien des bons jardiniers. Le persil se caractérise par une longue souche et une rosette de feuilles dentées à découpées, d’un vert intense et éclatant. Selon l’espèce et la variété, on le trouve à feuilles plates ou frisées et plus ou moins odorant. Dans tous les cas, il sera idéal pour décorer vos bordures ou en pot sur un bord de fenêtre, à portée de mains. Que ce soit, pour agrémenter vos plats ou même pour une touche finale, son utilisation condimentaire et aromatique en cuisine n’est plus à démontrer.

Petroselinum sativum

Persil – Persil commun

Caractéristiques du Persil

  • Nom latin : Petroselinum sativum ou Petroselinum crispum
  • Nom commun : Persil
  • Genre : Petroselinum
  • Famille : Apiaciées ou ombellifère
  • Origine : Régions méditerranéennes
  • Période de floraison : Eté
  • Type de fleurs : fleurs en ombelles
  • Type de feuilles : feuilles dentées à découpées, planes ou frisées
  • Exposition : Bonne exposition au soleil ou mi-ombre
  • Type de sol : Sol riche, humifère, frais et drainé
  • Acidité du sol : Neutre
  • Humidité du sol : Normal – humide
  • Utilisation : Jardins potagers, pots, jardinières d’aromatiques et bordures (très décoratif)
  • Hauteur : Environ 25 à 80 cm (selon l’espèce)
  • Type de végétation : Plante herbacée, bisannuelle
  • Type de feuillage : Persistant
  • Rusticité : Assez rustique
  • Maladies ou ravageurs : Mildiou, rouille et l’oïdium, attention aux limaces et escargots (surtout les jeunes pousses)

Vertus du Persil : Véritable « Alicament »

Connu et reconnu depuis la haute antiquité, le persil était donné aux gladiateurs avant d’entrer dans l’arène ; c’est dire les vertus stimulantes du persil, l’une des plantes les plus riches en vitamines C. Véritable plante médicinale, le persil est aussi recommandé pour la jaunisse ainsi que toutes les maladies du foie, car il stimule et décongestionne cette glande hépatique, notamment après des excès de table. Enfin, agissant comme diurétique les infusions de persil sont excellentes pour lutter contre la cellulite, la goutte ou encore les rhumatismes. Nous pourrons noter aussi que cette même infusion peut être utilisée en lotion pour le visage, matin et soir pour décongestionner et éclaircir le teint.

Culture du persil en pleine terre ou en pot

Exposition, nature du sol :

Le persil aime beaucoup le soleil, mais se satisfera tout à fait d’une mi-ombre, du moment que le sol est très fertile et frais. C’est pourquoi, un apport d’humus est recommandé lors de la préparation du sol avant le semis en pleine terre, ou du rempotage. Nous vous conseillons donc de travailler le sol sur 20 cm, apportez ensuite un compost ou du fumier bien décomposé et le mélanger avec un léger griffage. Finissez la préparation du terrain, en ratissant pour ameublir et aplanir le sol.

Quand semer le persil en pleine terre

Que vous souhaitiez planter du persil plat ou frisé, sachez que le semis de deux se fait bisannuel, entre mars et août, de manière plus générale. Dans ce sens, si vous envisagez de faire le semis sous terre en mois de mars, vous pourrez le repiquer rapidement pour ensuite le récolter. Effectivement, il vous faut généralement environ 3 mois pour pouvoir récolter des persils verdoyants et florissants. Pour le semis de mois d’avril, vous avez le choix de le semer directement en place. En ce qui concerne le semis réalisé en fin d’été, il vous permet de récolter durant l’hiver. Si vous savez protéger votre plantation du gel en hiver, votre persil peut durer environ 2 ans. Dans ce cas, vous pourrez récupérer les grains poussant sur les tiges florales pour les semer ensuite. De ce fait, vous ne serez jamais à court de persil durant toutes les saisons.

Semis de persil : mode d’emploi

Réputé pour son goût et pour ses vertus incomparables, le persil devient omniprésent dans les cuisines françaises. Comme il fait partie des plantes faciles à planter, il n’est pas rare de trouver des foyers qui le cultivent dans leurs jardins ou en pots. Dans la plantation de persil, il n’y a que la première étape qui semble difficile notamment le semis, et le reste se fait facilement. C’est justement pour cette raison qu’il est toujours nécessaire de demander des conseils à un professionnel du jardinage avant de semer

Le persil se sème aisément, en pot ou en pleine terre, dès la fin de l’hiver jusqu’à la fin de l’été.

Comment préparer  vos semis de persil :

1. Préparer la terre en la décompactant en profondeur, puis affiner le travail à l’aide d’un râteau pour niveler, et retirer tous débris de mauvaises herbes, morceaux de racines, etc.…
2. Semer dans des sillons peu profonds distants de 20 centimètres.
3. Recouvrir de 1 à 2 centimètres de terre fine et tasser légèrement avec le dos du râteau de manière à mettre les graines en contact avec la terre.
4.Arroser en pluie fine, plutôt qu’à l’arrosoir au risque de trop remuer le terreau.et maintenir humide jusqu’à la levée.

Sachez alors que pour cultiver du persil en pleine terre ou en pot, vous pouvez le semer à la volée ou encore en ligne espacée de 20 à 30 cm.

Conseils pour accélérer la germination du persil

Le persil étant très longs à germer, vous pouvez avoir recours à plusieurs astuces pour accélérer la levée et favoriser la plantation : La scarification des graines (24 heures de réfrigérateur)
le trempage dans de l’eau pendant quelques heures pour ramollir les graines, tunnels, plaques de verre, mini-serres…
Dès que les jeunes plantules auront 4 à 5 vraies feuilles, il faudra procéder l’éclaircissage de vos semis de manière à ne laisser qu’un plant tous les 5 à 7 centimètres.

Une autre méthode de germination des graines, consiste à faire prégermer les graines à l’intérieur de la maison, à température stable et ambiante. Il s’agit d’utiliser un bac remplie d’eau, surmonté d’un tamis (un germoir). Les graines seront disposées sur le tamis imergé pendant 24h et ensuite, hors d’eau pendant quelques jours, le temps de laisser la germination se produire. Il suffira de les semer dans un sol chaud.

Dernière astuce, si vous êtes attentif au calendrier lunaire. Pensez à semer le persil en lune ascendante pour faciliter la levée.
Enfin,Pratiquez la rotation des culture, attendez deux ans au moins avant de semer le persil au même endroit ou encore optez pour le persil perpétuel.

Quelles aromatiques planter ensemble avec le persil ?

Avoir un coin du potager dédié aux plantes aromatiques devient une véritable tendance ces dernières années. Dans l’Hexagone en particulier, la grande majorité des foyers disposent d’un petit jardin potager garni de toutes plantes aromatiques. Vous plantez des persils et vous vous demandez quelles plantes cultiver avec ? Sachez alors que vous pourrez cultiver le persil dans le même contenant que d’autres plantes aromatiques à savoir le fenouil, le safran, la sauge, le thym, le romarin ou encore le basilic ou la camomille. De ce fait, vous n’aurez pas besoin de les cultiver séparément pour ne pas gaspiller de pots et pour économiser de parcelles.

Entretien de la plantation de persil

Bien que le persil soit une plante assez résistante aux maladies, vous devrez tout de même prendre soin du potager. Pour réussir son entretien, vous aurez besoin de couper les tiges régulièrement afin de stimuler sa croissance. Aussi, il est impératif de maintenir la terre de la plantation toujours fraîche surtout en période de canicules sinon il montera en graines. Vous pourrez également lui apporter quelques engrais minéraux notamment durant sa croissance. De plus, comme il craint l’alternariose, vous aurez à le protéger de cette maladie pour que ses feuilles ne se pourrissent.
Ne laissez pas fleurir votre persil, coupez les hampes florales dès leur apparition, en début de printemps.
A l’entrée de l’hiver, protéger le persil, surtout dans des régions les plus froides, avec un paillage, que vous ôterez aux beaux jours.

Récolte et utilisation du persil

Environ deux mois après le semis, vous pourrez commencer à récolter les premières tiges de persil, et poursuivre ainsi durant toute la belle saison, à condition toutes fois de ne pas récolter la plante entière mais seulement quelques tiges, à la base de la plante. De plus, ces prélèvements réguliers encourageront le développement de vos plants de persil. Il est à noter que toutes les parties de la plante sont aromatiques et donc plus facile à utiliser.

Le persil simple ou persil commun est le plus parfumé. La variété de persil ‘frisé vert foncé’ est la moins parfumé et se prête mieux à la décoration des plats en cuisine. La variété ‘Géant d’Italie’ est une variété plus vigoureuse, dont les feuilles sont bien plus grandes que l’espèce type.
Le persil s’avère indispensable au quotidien. C’est un allier de vos plats, ses propriétés condimentaires sont reconnues, il relèvera tous vos plats de sa saveur acidulée et sa coloration verte intense, donnera une touche décorative à vos compositions gastronomiques.

Pour avoir un beau jardin en pleine santé, faites appel à un jardinier de votre région et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture, devis gratuit et rapide au 05 59 70 57 35.

LE PERSIL, 0 / 5 (0 votes)
Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été

Laisser un commentaire