05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
mimosa

Le mimosa

Originaire d’Australie, les Mimosas sont incontournables en fin d’hiver à cause de leur floraison en petites boules d’or si parfumées. C’est pourquoi nos jardiniers professionnels reviennent sur ce petit arbre assez rustique pour être cultivé en pleine terre dans les régions au climat doux mais qui se plaira très bien en pot sur un balcon ou une terrasse.

Description :

Il peut y avoir confusion sur le nom : entre les œufs mimosas qui évoquent la floraison en petits pompons jaune, et son nom scientifique Acacia qui est aussi le nom courant du Robinier, c’est à perdre son latin.

De la famille des fabacées, les Mimosas sont des légumineuses à la croissance très rapide pouvant atteindre 30 mètres dans leur pays d’origine mais ne dépassant les 15 mètres sous nos climats. Leur feuillage persistant, vert clair parfois bleuté selon les variétés, est très  finement découpé et apporte une note de légèreté et un coté plumeux tout au long de l’année. Mais c’est surtout cette abondante floraison en glomérules jaunes et parfumées au moment où le jardin semble endormi qui explique le succès des Mimosas.

Exposition, nature du sol :

En France, le Mimosa est considéré comme plante méditerranéenne. A ce titre il apprécie chaleur et soleil au minimum 3 heures par jours. Il faudra donc prévoir une exposition suffisamment ensoleillée et abritée des vents dominants, par exemple contre un mur à proximité de la maison pour profiter de son parfum.

Le sol n’aura pas besoin d’être très riche du moment qu’il est suffisamment drainant. En effet les mimosas craignent l’eau stagnante. Aussi  les sols sableux légèrement acides seront préférables à des terres très lourdes, argileuses ou calcaires.

Entretien :

  • En pleine terre : la plantation s’effectue en automne ou au début du printemps dans des trous de tailles 3 fois supérieure à la motte. Prévoir une couche drainante en cas d’excès d’humidité, un apport de terreau horticole et un bon tuteurage pour assurer une bonne reprise de la végétation.
  • En pot : il faudra privilégier des variétés à petits développements et un pot assez grand pour limiter le rempotage à tous les deux ou trois ans.

La taille aura lieu en fin de floraison ce qui permettra de limiter la propagation des graines dans le jardin. En effet sous certains micros climats les Mimosas se ressèmeront d’eux-mêmes et pourraient devenir envahissants.

L’arrosage sera modéré : fréquent lors de la plantation et durant les deux premières années, les apports d’eau ne doivent pas être excessifs. De plus nos jardiniers professionnels vous recommandent d’éviter l’eau du robinet qui, étant calcaire, pourrait entraîner chlorose (décoloration du feuillage) et affaiblirait l’arbre. En pot, les besoins d’eau seront importants lors de la floraison puis se réduiront durant l’été.

En fin une protection hivernale peut être nécessaire lorsque les températures descendent et s’installent en dessous de -5°C ; paillage et voile d’hivernage seront alors de mises.

Pour un beau jardin en pleine forme, faites appel à un jardinier prés de chez vous et profiter de 50 % de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt.

 

photo : mimosa

Le mimosa, 4 / 5 (2 votes)
Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
fleurs à planter en été
Fleurs à planter en été
jardin fleuri tout l'été
Un jardin fleuri tout l’été : cela vous tente ?

Laisser un commentaire