05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
mise-en-place-haies-jardin - Jardiniers Professionnels

La mise en place des haies de jardin

La haie sert de clôture, elle compartimente l’espace ou borde une allée. Elle protège du vent, du froid, du soleil et assure une régulation climatique en filtrant les masses d’air et les rayons du soleil. Elle embellit le paysage et produit bois, fruits et baies et elle favorise l’équilibre entre les espèces.

Son écosystème fonctionne quand une multitude d’espèces y est représenté.

De précieux auxiliaires de nos jardins fréquentent nos haies :

  • les insectes pollinisateurs
  • les oiseaux prédateurs des nuisibles

Pour assurer à votre future haie les meilleurs chances de démarrer, veillez à effectuer et mettre en place :

La seconde règle impose de choisir de jeunes plants que l’on réduit sans hésiter des deux tiers, au-dessus d’un bourgeon afin de les faires ramifié plus rapidement.

Ces jeunes plants, sont moins chers, mais ils s’installent beaucoup plus rapidement. En 2 ou 3 ans, la haie sera plus compacte.

Deux types de haies sont possibles au jardin :

  • Les haies mixtes ou paysagères
  • Les haies strictes ou mono-espèce

Les haies paysagères sont intéressantes par leurs formes et leurs diversités de couleurs et leurs résistances aux maladies. En effet, les maladies sont généralement spécifiques à une seule espèce ; si cette dernière vient à disparaître, les autres ne seront pas touchées et ils auront vite fait de combler le vide.

Associez-les en fonction de leur rapidité de croissance, de leur hauteur et des caractéristiques des sujets adultes : feuilles caduques ou persistantes, période de floraison, couleur des fleurs et du feuillage d’une saison à l’autre. En alternant des arbustes caducs à floraison décalée, votre haie changera ainsi continuellement d’aspect.

Les règles de plantation

La longévité d’une haie dépend pour une bonne part des soins apportés à la préparation du sol qui doit être aussi méticuleuse que le serait celle d’un sujet isolé. Les précautions à prendre à la réception et à la plantation des végétaux, en fonction du mode de conditionnement.

La plantation s’effectue pendant l’arrêt de la végétation, entre octobre et mars suivant le climat de la région.

Ameublissez le sol en profondeur sans le retourner pour l’aérer sans bouleverser la vie microbienne.

Au moment de la plantation, plutôt que de creuser plusieurs trous, creusez directement une tranchée vous y gagnerez en temps. Il sera plus facile de bien aligner les plants et de les positionner les uns par rapport aux autres et la terre sera améliorée et enrichie sur un plus grand volume.

Cette tranchée sera entre 50 et 80  centimètres de profondeur suivant la taille de votre contenant et environ 40 centimètres de largeur.

En terre compacte, piochez ou remuez le fond de la tranchée avec une fourche à bêcher et apportez du sable pour améliorer le drainage si besoins (sable de rivière).

Incorporez un engrais organique à la terre du fond du trou, du type :

Suivant le climat et les possibilités d’arrosage dans l’hiver, il est préférable d’immerger les plants en pot au moins une heure avant la plantation.

Pour les distances de plantation,

  • Haie mixte : se reporter aux descriptions de chaque espèce (de 1 à 3m)
  • Pour les haies strictes, une moyenne, 80-100 cm entre chaque pied

Utilisez un cordeau pour aligner la plantation si besoins mais une haie de clôture ou bordant une allée n’est pas obligatoirement rectiligne . Vous pouvez les planter en quinconce, sur deux rangs espacés de 40 cm avec une distance de plantation de 1 mètre. Cela permet des effets de masses.

Arrosez bien juste après la plantation ainsi que les jours suivants. Si des gelées sont prévues, il est préférable de continuer à arroser.

Les règles dans les distances de plantation :

  • 50 cm de la limite de propriété pour tous végétaux ne dépassant pas 2 m de hauteur ou que vous limiterez à moins de 2 m (haies basses et moyennes par exemple).
  • 2 m de la limite de propriété pour tous végétaux devant dépasser 2 m de hauteur (haies hautes et rideaux par exemple ainsi que toutes plantes isolées).
  • En cas de plantation d’une haie mitoyenne, il est prudent de signer un accord écrit avec le ou les voisins.

Voir aussi la réglementation communale et le règlement de quartier.

Sur le même sujet
Que faire dans sa serre en juin
Que faire dans la serre en juin ?
calendrier lunaire d'avril 2017 jardiniers professionnels
Calendrier lunaire d’avril 2017 : Jardiner avec la lune
Les conseils des Jardiniers Professionnels pour initier ses enfants au jardinage
Initier ses enfants au jardinage !
Association Coach au Jardin : des formations et coachings sur mesure !

Laisser un commentaire