05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
culture-coing-automne - Jardiniers Professionnels

La Culture du Coing en automne

Le cognassier est l’arbre fruitier qui donne ce succulent fruit jaune et sucré : le coing.
Vous souhaitez vous lancer dans la culture de ce magnifique arbre fruitier, mais vous ne savez plus par où commencer ?
Grâce aux conseils de nos professionnels du jardin, découvrez ou redécouvrez comment se cultive le coing en automne.
Laissez-vous guider par eux et vous deviendrez comme nos experts, des spécialistes du jardinage.

 

Comment bien choisir votre arbre?

Il existe 4 variétés de cognassiers, choisissez votre arbre en fonction du climat de votre région, une variété mal adaptée au climat mourra ou ne donnera pas ou peu de fruits.
Choisissez-le également en fonction de vos objectifs pour le jardin :

  • Le cognassier du Portugal est le plus imposant, il peut mesurer jusqu’à 7 mètres de hauteur. Il tolère mal le froid, et aime la chaleur. Il est donc plutôt réservé aux régions du sud. Ses fruits seront parfaits si vous souhaitez réaliser de la gelée de coings.
  • Si vous êtes dans une région au climat plus frais, optez plutôt pour le cognassier Maliformis, il produira une grande quantité de fruits.
  • Si vous optez pour le Géant Vranja, il produira des fruits de très grosse taille, vous pourrez les utiliser pour faire la gelée et la confiture de coings.
  • Pour une variété de coing qui soit très succulent en confiture, nous vous conseillons de porter votre choix sur le cognassier Champion (il s’adapte facilement à toutes les régions).

 

Nos conseils pour bien planter votre cognassier

En premier lieu, choisissez l’endroit idéal pour qu’il puisse bien grandir et s’épanouir, une exposition plein sud et abritée du vent lui conviendra parfaitement. Les coings ont besoin de beaucoup de lumière et de chaleur pour mûrir et grossir.

Préférez un sol neutre et fertile si vous souhaitez que votre arbre donne beaucoup de fruits.
Vous venez tout juste d’acquérir votre arbre et vous souhaitez le planter, commencez par réhydrater les racines et l’arbre en les mettant dans un seau d’eau.
Pendant que votre arbre se désaltère, creusez un trou, attention le diamètre de celui-ci doit être 4 fois plus grand que la motte que vous allez planter.
Mélangez bien la terre que vous avez enlevé du trou avec du terreau pour plantation (vous pourrez facilement vous en procurer en jardinerie), n’hésitez pas à utiliser vos mains, cela vous permettra de détecter et de mettre de côté les cailloux et morceaux de bois qui pourraient se trouver dans le mélange.
Au fond du trou que vous avez précédemment creusé, déposez des granulés d’engrais organique, sortez votre arbre du seau et veillez à démêler délicatement ses racines.
Ensuite vous placerez votre arbre au fond du trou sur son matelas d’engrais en granulés.
Vous comblerez alors ce trou avec le mélange terre et terreau que vous avez fabriqué auparavant. Une fois le trou comblé, tassez bien le mélange et arrosez généreusement.
Si vous souhaitez planter plusieurs cognassiers dans votre jardin, veillez bien à laisser un espace de 3 mètres entre chaque arbre.

 

L’entretien de votre arbre

Le grand avantage du cognassier est que contrairement aux autres arbres fruitiers, il ne demande quasiment aucun entretien, il vous suffira juste de couper régulièrement ses branches mortes ou malades.

 

Comment protéger votre cognassier?

Pour le protéger contre les parasites, les oiseaux seront de précieux alliés.
Quand vous taillez votre arbre, pensez à bien nettoyer voire à désinfecter votre sécateur.
En automne traitez votre cognassier à la bouillie bordelaise, disponible dans les magasins spécialisés. Renouvelez cette action au printemps, votre arbuste sera protégé contre les maladies tout au long de l’année.

 

Récoltez les fruits de votre dur labeur

Vos efforts sont sur le point d’être récompensés, votre arbuste est devenu un grand arbre et il a donné ses premiers fruits.
Il vaut mieux récolter vos coings en automne, plus précisément entre le 15 et le 30 octobre. Il faut absolument les cueillir avant les premières gelées. Par ailleurs, si vous voulez profiter d’une longue période de conservation, il est recommandé d’effectuer la cueillette avant qu’ils ne tombent des branches.

Votre activité de jardinier est finie pour l’instant, maintenant enfilez votre tablier de cuisinier, vos fruits sont mûrs et prêts à mijoter avec le sucre dans la bassine à confiture.

 

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
soins des arbres fruitiers
Soins des arbres fruitiers en été
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes

Laisser un commentaire