05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Bouture Laurier Sauce - Bouturer Laurier Sauce Rose

Laurier Sauce : Plantation, Multiplication et Entretien

Laurier Sauce

Les bons jardiniers mettent leur expertise à votre disposition afin de vous aider à redécouvrir les bienfaits et d’autres secrets que vous ignoriez de la culture du laurier-sauce. Encore appelé laurier noble, le laurier-sauce est un arbuste aromatique très intéressant autant au jardin qu’en cuisine. Il se plante en pot ou en pleine terre et demande peu d’entretien.

Intérêts esthétiques et condimentaires du Laurier Sauce

Le laurier-sauce (laurus nobilis) est l’une des plantes aromatiques les plus prisées en cuisine (spécialement en bouquet garni). Lorsqu’on froisse ses feuilles, celles-ci dégagent une forte odeur, ceci grâce à sa constitution riche en composés aromatiques et en huile essentielle.
Son feuillage très dense, persistant et vernissé lui procure un bon atout décoratif.

En outre, il peut aussi très bien être utilisé en isolé ou en haie. Si on le laisse se développer librement, il est à même d’atteindre une hauteur d’environ 7 mètres. On peut tout aussi bien en faire des topiaires.

Le laurier-sauce jouit d’une culture plutôt facile où qu’il soit installé (au jardin, en pleine terre pour les zones où les températures en hiver ne descendent pas au-delà des -15°C, en bac ou en pot), vous pourrez bénéficier de ses feuilles durant toute l’année.

Plantation et Multiplication du Laurier Sauce

Plantation du laurier-sauce

Il est vivement déconseillé de planter votre laurier-sauce en période de gel. Optez soit pour le printemps, soit pour l’été.

Par ailleurs, une bonne plantation de votre laurier-sauce vous garantit une floraison tout aussi belle et une meilleure croissance.

  1. Il a besoin de soleil, mais il supporte bien aussi la mi-ombre.
  2. Combinez la terre de votre jardin avec du terreau
  3. Aspergez la terre régulièrement d’eau au printemps suivant la plantation.
  4. Sa forme naturellement conique et son développement relativement rapide demandent à ce que l’on prévoie un espace assez large avant la plantation.

Multiplication du laurier-sauce

Pour ce qui est de sa multiplication, la technique la plus rapide et la plus facile qui soit est le bouturage. Il se fait à la fin de l’été, sur des rameaux de l’année précédente. Vous pouvez aussi opter pour le marcottage.

Bouturage du laurier-sauce

  1. Extraire des tiges d’environ 15 cm,
  2. Eradiquer les feuilles du bas, de façon à ne garder qu’une ou deux paires de feuilles.
  3. Afin d’accroître la vitesse de développement des racines, vous devez tremper la base dans de l’hormone de bouturage.
  4. Arrosez après avoir planté les boutures dans des godets.
  5. Attention ! En hiver, les boutures doivent être conservées dans une pièce où il ne gèle pas, de préférence lumineuse et fraîche.
  6. Replanter au printemps suivant.

Marcottage du laurier-sauce

  1. Choisir un rejet au pied de l’arbuste
  2. Le nettoyer des nœuds et feuilles
  3. Entailler très légèrement la tige à l’endroit où elle sera sous terre
  4. Enfouir sous terre (préalablement ameublit) en maintenant un arrondi à la tige

Attention, c’est au printemps que vous serez certain de la reprise de la marcotte.

L’entretien du laurier sauce

Partant du fait que cette plante est d’origine méditerranéenne, le laurier-sauce n’a nul besoin d’être fréquemment arrosé (excepté ceux qui sont plantés en pots ou en bacs). Toutefois, durant les périodes sèches et au cours de ses premières années, des arrosages occasionnels peuvent s’avérer nécessaires. Un apport en compost, chaque année au printemps serait aussi le bienvenu. Changez le pot de votre laurier-sauce tous les 2 ou 3 ans.

Découvrez quand et comment tailler le laurier sauce ici !

Récolte des feuilles de votre Laurier

L’un des principaux atouts du laurier-sauce réside dans ses feuilles aromatiques fortement parfumées. La récolte de ses feuilles se fait généralement durant la période allant du mois de mars jusqu’aux premières gelées. La cueillette de ses feuilles peut se faire tout au long de l’année. Il se conserve bien une fois séché. Les feuilles anciennes ont un arôme plus fort que les feuilles fraiches. Par conséquent, il est plus judicieux de commencer par cueillir les feuilles les plus anciennes car elles sont plus aromatiques. Il convient  également de noter que les feuilles du laurier-sauce peuvent être utilisées aussi bien séchées que fraîches (plus amères). Et aussi, lorsqu’elles sont entièrement sèches et concassées.

Bon à savoir : le laurier-sauce est le seul laurier à être comestible. Ce qui n’est pas le cas du laurier rose qui plutôt est toxique. Vous pouvez donner la forme que vous désirez à votre laurier-sauce, boule, carré ou autres, c’est que l’on appelle l’art topiaire. Pour se faire, effectuer la taille après la pousse de l’automne.

Faites appel aux jardiniers qualifiés de notre coopérative pour la réussite de vos cultures de lauriers sauces, c’est simple demandez un devis ici.

Sur le même sujet
aromatiques au printemps
Vite, installons les aromatiques au printemps !
CNPMAI jardins
Le CNPMAI de Milly la forêt (91)
curcuma magnifique plante d'ornement
Le curcuma : culture, plantation et entretien
Que faire Sous sa Serre en été - Récolte et Plantation dans la Serre en été
Que faire sous la serre en été ?

Laisser un commentaire