05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Sol Sableux - Terre Sableuse - Plantes de Sable

Que planter sur un sol sableux ?

Plantation dans un sol sableux

Vous résidez dans un endroit sableux et vous désirez y aménager un potager ou un jardin d’ornement ou tout simplement un arbre ou arbuste, mais vous doutez quant à la croissance effective des plantes. Ne vous inquiétez pas ; il est tout à fait possible de faire pousser des plantes sur un sol sableux, à condition de prendre en considération les caractéristiques du sol. Grâce aux conseils des spécialistes des espaces verts, vous réussirez à coup sûr votre potager ou votre jardin d’ornement sur un sol sableux.

Comment identifier un sol sableux ?

Avant toute chose, il convient tout d’abord d’identifier si le sol sur lequel vous souhaitez faire pousser vos plantes est réellement un sol sableux. Pour ce faire, vous devez savoir que lorsque vous vous emparez d’une poignée du sol de votre jardin, et que cela vous laisse l’impression d’avoir pris une poignée de sable, la terre ne se tiens pas, alors, vous êtes en présence d’un sol sableux. Sa couleur n’est ni sombre, ni claire.

Les avantages d’un sol sableux

Faire du jardinage sur un sol sableux a aussi des avantages. Le sol sableux est un sol rarement très profond ; du coup il est plus facile pour la plante d’aller puiser l’eau et les éléments nutritifs dont elle a besoin pour sa croissance. Il convient tout de même de privilégier les plantes à enracinement profond. Il est très facile de travailler un sol sableux.

Par ailleurs, contrairement à ce que certains pensent, les sols sableux n’empêchent aucunement aux racines d’atteindre les couches les plus nutritives du sol. Le sol sableux empêche la formation de gel durant les périodes d’hiver. Aussi, ce sont des sols généralement bien aérés. En outre, un apport en matière organique ou compost à l’endroit où vous désirez planter vos végétaux permettra d’améliorer la qualité du sol.

Les inconvénients d’un sol sableux

Le principal inconvénient ici réside au niveau de la distance qui sépare votre jardin de la mer. Si vous disposez d’un jardin en bordure de mer, votre jardin sera victime de l’assaut régulier des vents frais venant de la mer, ce qui est un frein à la bonne croissance des plantes.

En bref, plus votre jardin sera proche de la mer, plus vous ressentirez les conséquences liées à cette proximité. Généralement, on observe des brûlures sur les plantes lorsque la distance est inférieure à 100 mètres et des risques de nécroses pour les distances inférieures à 500 mètres si les plantes ne sont pas protégées. Il convient donc de protéger les végétaux à l’aide d’un pare vent ou d’un écran végétal.

Les plantes conseillées pour un sol sablonneux

Comme nous l’avons vu précédemment, le sable est un minéral qui peut avoir ses avantages et ses inconvénients. Toutefois, certains végétaux s’adaptent particulièrement à de telles conditions et notamment certaines plantes méditerranéennes.

Fleurs qui poussent dans le sable

Si vous souhaitez planter des fleurs dans une terre sablonneuse, optez pour :

Plantes qui poussent dans le sable

Si vous souhaitez planter des plantes dans une terre sableuse, optez pour les plantes grasses et les cactées, le choix est donc vaste :

Arbustes pour sol sableux

Pour ceux qui sont à la recherche d’arbustes à planter dans une terre sableuse, les végétaux suivants sont les plus aptes à se développer :

Arbres pour terrain sableux

Si vous souhaitez plutôt voir pousser des arbres dans votre jardin, les arbres suivants sont les plus adaptées :

Terre sableuse au potager

Si vous souhaitez plutôt faire un potager, vous devez tout d’abord vous renseigner sur les types de fruits et légumes qui peuvent y pousser. On peut citer entre autres :

  • Les carottes qui n’éprouvent aucune difficulté à croître sur un terrain composé uniquement de sable.
  • Les radis.
  • Les haricots.
  • Les fraisiers.
  • Les asperges tolèrent bien ce type de sol à condition d’ajouter à du sable de la terre végétale.
  • Les Oignons.
  • Les Salsifis.

Fruitiers pour terre sableuse

Si vous souhaitez planter des fruitiers sur votre terrain sablonneux, optez pour :

Plantes aromatiques pour sol sableux

Beaucoup de plantes aromatiques s’acclimatent aussi un sol à caractéristique sablonneuse et pousseront donc bien mieux dans un tel environnement. Ainsi, vous pourrez installer :

Comment améliorer une terre sableuse ?

En général, les sols sableux sont loin d’être propices à la majorité des végétaux, du fait de leur déficit en éléments nutritifs. Il existe tout de même plusieurs moyens d’amélioration :

  1. Renchérir régulièrement le sol de matière organique (optez les matières naturelles tels que : le terreau, fumiers, algues …).
  2. Ajouter de la terre végétale afin d’alléger le sol et lui rendre plus disponible à la plupart des végétaux.
  3. Arroser régulièrement par temps chaud s’impose. Afin d’éviter au maximum le phénomène d’évaporation, il convient d’arroser le soir.

Notre réseau de professionnels sont prêts à entretenir votre jardin même si celui-ci est composé d’un sol sableux. Faites-nous part de vos exigences en remplissant une demande de devis ! Les devis sont gratuits !

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

7 Commentaires

  1. Bonjour, j’habite en bord de mer (vendée) et j’aimerai semer une « pelouse » …notre sol est très sablonneux . Je ne souhaite pas un gazon anglais mais quelque chose d’autre que des mauvaises herbes pour pouvoir marcher pieds nus….
    Que me conseilleriez vous ??

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci de nous lire. Tout d’abord, il vous faut choisir un mélange de gazon très résistant dans un sol sableux (gazon pour terrain sec, gazon pour bord de mer, gazon rustique)
      Il faudrait apporter au sol de la matière organique. Beaucoup. Nous préconisons deux apports : de la tourbe blonde ou du terreau bas de gamme très filandreux sur 2 cm d’épaisseur ce qui représente 20 litres au m² ! eh oui, c’est beaucoup ! Puis, un apport d’engrais organique naturel, la quantité dépend de la marque, souvent c’est 50 grammes par m².
      C’est un investissement mais avec ces pratiques, vous aurez un gazon au top pendant plusieurs années. Au plaisir de vous lire à nouveau.

  2. maryse jannin

    bonjour, mon terrain est une ancienne pinède sur une dune à 20 kms de la mer. C’est du sable, vraiment.
    Je me pose la question de creuser sur 50cms d’enterrer un géotextile et de remettre le sable additionné de terreau compost et terre végétale. ou carrement de faire un potager surélevé avec autant de bac à hauteur d’hommes dont j’aurais besoin. Car sur le terrain en friche pour le moment, il n’y a que des épineux tres coriaces qui poussent… je sais qu’il existe aussi un produit qui se gonfle d’eau et de nutriments, car l’impression que j’ai, c’est que si il pleut (bcp) c’est lessivé comme vous dites et que ca entraîne au fond la bonne terre ne laissant que le sable en surface… merci de votre avis

    1. olivier jardinier

      Bonjour,

      En ce qui concerne le sable en surface, quoi qu’il arrive, le vent l’entrainera systématiquement au dessus de la terre. Une culture surélevé me semble le plus adéquate à votre type de terrain. Vous pouvez toutefois essayer la culture en sol directement mais peut-être sur une petite surface pour faire un test. Merci de nous tenir au courant.

      Bonne journée à bientôt !

  3. jacques

    C’est quoi, ce texte ???!!!
    en gros : « Pour savoir si un sol est sableux, prenez en une poignée et si ça paraît être du sable c’est que votre sol est sableux » ! C’est une blague ?
    et tout le reste est un mélange de mauvaise traduction et de sottises.

    1. olivier jardinier

      Bonjour,

      Je vous invite à consulter d’autres définitions du sol sableux sur d’autres blogs. Vu dans gerbaud.com : »Une terre sableuse est facile à identifier. Au contact, une poignée de terre n’a pas de cohésion. Comme lorsque l’on serre le poing sur du sable. » De plus on reconnait souvent la nature d’un sol à son toucher. Quand au reste de l’article, je vous invite à nous dire exactement où se porte les erreurs que vous mentionnez. Si erreur ou imprécision il y a , comptez sur nous pour les rectifier.

      Je vous serai grès de rester courtois et poli lors de vos prochains commentaires…

      Bonne journée, à bientôt

Laisser un commentaire