05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Solanum : Culture, entretien et multiplication - Professionnels A Domicile

L’abeille : un pollinisateur incontournable pour le jardin

L’Abeille est l’un des meilleurs amis du jardinier. En effet, même si plusieurs insectes interviennent dans le mode de reproduction des fleurs, d’après les analyses et recherches profondes menées par les jardiniers professionnels : les abeilles assurent la pollinisation de 80 % des espèces florales. Ce processus de pollinisation garantit le maintien de vie sur la planète terre.

La pollinisation

La pollinisation désigne le mode de reproduction des fleurs et des fruits. Lors de ce phénomène, le grain de pollen est transporté de l’organe mâle appelé l’étamine vers l’organe femelle nommé le pistil. Ce mouvement aboutit à la fécondation des fleurs et surtout à la production de nouvelles graines. Ce transport de pollen est assuré par plusieurs facteurs : le vent, l’eau, les oiseaux et différents types d’insectes. Parmi ces insectes pollinisateurs, on peut citer les papillons, certaines mouches et les abeilles domestiques et sauvages.

Pollinisation par les abeilles

La pollinisation de la majorité des fleurs dépend des animaux. Cette magie de la nature se déroule parfaitement pour répondre aux besoins des plantes. Ce processus se déroule en plusieurs étapes bien ordonnées.
Tous les insectes contribuent à la pollinisation, mais ce sont les abeilles qui sont les plus favorables. Une abeille recueille le nectar et le pollen sur une fleur. Grâce à la présence de poils branchus sur son corps, le pollen s’y colle facilement. Puis, elle s’envole sur une autre fleur de même espèce pour y déposer le pollen précédemment recueilli. Comme par miracle, elle dépose ce nectar sur le pistil de cette deuxième fleur. La fécondation aura donc lieu. Une abeille a aussi la faculté de stocker 500.000 graines de pollen sur une seule de ses pattes postérieures. En utilisant ses poils et ses pattes comme lieu d’accumulation de pollen et de nectar, une abeille peut fréquenter 250 plantes florales en une heure. En une journée, une abeille arrive à transférer le pollen stocké sur des milliers de fleurs de la même espèce végétale.

Importance de l’abeille dans la pollinisation

Les expériences focalisées en biodiversité végétale ont montré que la production végétale est favorisée par la multiplication d’agents pollinisateurs. Les abeilles sont les plus actives de tous ces insectes pollinisateurs, car elles travaillent presque toute l’année. Elles sont présentes dans les champs et dans le monde du jardinage pendant chaque début de saison.

Les bourdons, leurs cousins éloignés transportent le nectar même pendant le froid hivernal. Comme énoncé ci-dessus, 80 % des cultures dans le monde dépendent des insectes pollinisateurs notamment des abeilles. Sur 230 000 espèces fécondées par pollinisation, 200 000 sont butinées par les abeilles. Les abeilles pollinisatrices sont alors attirées par cette diversion de couleur et de parfum. C’est pourquoi on les rencontre plus souvent dans les jachères fleuries et dans les champs de grande culture. C’est grâce aux spécificités des abeilles que la pollinisation a lieu. Et réciproquement ces insectes ont besoin des plantes à fleurs pour leur survie.
Une multitude d’insectes est présente dans la nature, mais la famille des abeilles est la plus répandue. Actives toute l’année et présentant plusieurs atouts pour la fécondation des graines, les abeilles sont classées premiers agents pollinisateurs. Ainsi, biodiversité végétale et abeilles sont alors inséparables pour vivre dans un monde naturel, sain et fleuri.

Espèces menacées et précautions à prendre

La population des agents pollinisateurs, surtout des abeilles, est menacée de disparition. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce danger : l’utilisation abusive des insecticides et d’autres produits chimiques, le changement climatique, la destruction des haies sauvages, l’apparition de désert et l’urbanisation massive. Qu’elles soient domestiques ou sauvages, les abeilles sont des éléments indispensables pour l’écologie. Leur préservation et leur protection sont alors très sollicitées, pour l’intérêt humain et le profit de la nature. Heureusement que des associations d’apiculteurs sont formées afin de préserver la famille des abeilles.

Voici quelques précautions à prendre pour la protection des insectes notamment l’abeille : ne pas utiliser des insecticides sur des fleurs ouvertes, laisser les plantes sauvages fleurir, favoriser la plantation des fleurs et arbres fruitiers, évitez de déverser dans la nature des déchets toxiques (liquide de batterie de voiture, peinture, etc…) susceptibles de détruire le climat et la nature.

 

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

Laisser un commentaire