05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
cornichon

Cornichon : culture et entretien

La culture du cornichon au printemps

Le cornichon est bien connu dans les repas familiaux faits à base de charcuterie, les paysagistes professionnels vous donnent les clés pour le cultiver chez vous. Sa culture remonte loin dans le temps ! Elle a débuté dans le potager du roi Louis XIV grâce à l’idée de La Quintinie, jardinier en chef à la cour de Versaille. Si, aujourd’hui,  les industries les cultivent sous serre, il est préférable de les planter en pleine terre dans le potager. Leur développement peut se faire à l’horizontal comme à la verticale puisque cette plante est dotée de petites vrilles qui peuvent s’accrocher partout. Idéal donc pour les petits jardins, le cornichon peut aussi orner les grillages et pergolas. Les cornichons sont sensibles au froid. La plantation ne doit se faire trop tôt dans la saison.

Les semis du cornichon

Préférez un endroit bien exposé au soleil avec un sol meuble, bien profond et humifère. Il est possible de semer dès Mars-Avril en godet si vous pouvez lui maintenir une température de 20 °C. Il suffira de les repiquer trois semaines plus tard lorsque la température extérieure est supérieure à 16 °C. De mai à juin, lorsque le sol est réchauffé, semez en place et en poquet en recouvrant ensuite de compost. Conservez les plus beaux plants suite à la levée en les espaçant de 40 à 60 centimètres et en maintenant une distance de 80 centimètres entre les rangées. Ces distances peuvent être réduites si la plante se développe le long d’un support.

L’entretien du cornichon

Si les températures sont fraîches, couvrez vos plants de cloches, d’un tunnel en plastique perforé ou encore d’un voile d’hivernage. Pensez à aérer lorsque le temps se fait doux. Arrosez avec de l’eau qui ne soit pas trop fraîche, cela rendra vos cornichons moins amers et préviendra des retards de croissance. Cette plante étant gourmande en eau, prévoyez un goutte-à-goutte pour maintenir l’humidité constante en évitant de mouiller les feuilles. Un bon binage ainsi qu’un sarclage garantiront le maintien d’un terrain propre et à partir de juin, paillez les pieds.

Récolte du cornichon

La croissance est assez rapide. Au bout de trois ou quatre mois, récoltez tous les deux jours, afin de favoriser l’apparition de nouveaux fruits, et cela, jusqu’aux gelées. La taille n’est pas nécessaire.

Maladies et parasites

Pour prévenir de l’apparition des pucerons noirs, semez des capucines non loin de vos plants de cornichons. Cette fleur a la particularité de les attirer et de les détourner des autres plantes.

Si vous observez un duvet blanc sur le feuillage, il s’agit de l’oïdium. Dans ce cas, supprimez les parties atteintes pour enrailler tout risque de propagation. En prévention, veillez à ne pas trop humidifier les feuilles.

Le mildiou est une des maladies les plus fréquentes sur cette espèce. Arrosez de préférence en fin de journée et pulvérisez en prévention de la bouillie bordelaise.

cornichon

Plantes Compagnes

Le cornichon et le concombre s’accommodent parfaitement de la présence de choux, de radis, de céleri, de la laitue et du pois. En revanche, il est préférable d’éviter de le planter à proximité des pommes de terre et des tomates. D’autres plantes comme le basilic et l’oignon ont également des relations de bon voisinage avec le cornichon. La sauge officinale est une aide pour son développement.

Variétés

  • Le vert de Paris : donne des fruits courts et cylindriques, cette variété est la prisée.
  • Le Fin de Meaux : La variété la plus précoce.
  • L’Amélioré de Bourbonne : les cornichons sont de forme allongée et leur chair est bien ferme.
  • Le Diamant : variété compacte et résistante aux maladies.
  • Le Parker : les fruits sont lisses et beaucoup moins amers que les autres variétés.

Petit conseil de jardinage

Attendez 3 ou 4 ans avant de replantez des cornichons ou des concombres au même emplacement, pensez à la rotation des cultures pour ne pas épuiser les ressources du sol. Il est possible d’alterner avec la culture de navets, de poireaux, de radis ou de salsifis.

Faites vous à présent  accompagner par les jardiniers paysagistes de la coopérative pour une réussite totale de vos cornichons en jardin.

 

Laisser un commentaire