05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
laitue de printemps

Comment cultiver la laitue de printemps ?

La culture de la laitue de printemps

Voici quelques conseils de jardinage pour la culture de la laitue de printemps. Nos experts jardiniers vous donnent toutes les clefs pour réussir à produire de belles salades. La laitue de printemps, aussi appelée la laitue Beurre pommée pour sa forme rappelant celle d’une pomme une fois à maturité est un légume d’autrefois, rustique et simple à produire. Elle donne de grosses feuilles très tendres, très fines mais fermes et colorées de rouge. Adaptée à tous les régimes alimentaires grâce à sa faible valeur énergétique, elle possède également des vertus calmantes. Elle apprécie les sols riches en humus, frais et humifères, ainsi que les endroits bien ensoleillés.

Comment faire les semis de la laitue de printemps ?

Semez toutes les semaines afin d’échelonner la récolte. Il existe plusieurs façons de procéder au semis de la laitue de printemps :

Semis en caissettes

En janvier, remplissez des terrines de terreau à semis jusqu’à peu près un centimètre du bord puis répartissez régulièrement les graines, recouvrez les de terreau et tassez a l’aide d’une planchette. Terminez par l’arrosage en pluie fine et maintenez la température autour de 15°C.

Semis en pépinière

De début Avril à la mi-septembre, le semis peut être effectué en pépinière ou du moins dans un coin abrité du jardin. Semez à la volée de manière homogène, le mieux étant de prendre une poignée de graines et décrire des demi-cercles au dessus de la zone en lâchant les graines petit à petit. Maintenez la terre bien humide jusqu’à l’apparition des premières feuilles (environ 6 à 8 jours)

Semis en plaque alvéolée

Cette technique est la plus économe en semence et en terreau. Elle facilite la germination des semis d’été à l’ombre et au frai, de même que l’échelonnage de la culture. En revanche, elle demande un arrosage plus régulier. remplissez chaque alvéole de terreau et déposez-y une graine, recouvrez et tassez. Sélectionner les plus beaux plans lors du repiquage. L’inconvénient de cette méthode est que la croissance des jeunes plants s’arrête après le repiquage, le temps de s’habituer à son nouvel environnement. Méfiez-vous aussi des escargots qui apprécient de se loger dans les alvéoles et se nourrissent de vos salades par la racine.

Semis en place

Le semis en pleine terre est permis tant que la température du sol est supérieure à 10°C, environ de la mi-avril à début Septembre. Aérez le sol avant la plantation sans retournement. Utilisez une fourche bêche et ensuite le croc. Placez une graine tous les 3 à 5 centimètres dans des sillons linéaires peu profonds espacés de 25 centimètres. Refermez les sillons et tassez avec le dos du râteau. Arrosez en pluie fine. La levée se fait en 8 jours environ.

Comment entretenir la laitue de printemps ?

  1. Eclaircissez quelle que soit la technique de semis utilisée.
  2. Éliminez les laitues qui n’ont que 2 ou 3 feuilles et une hauteur de 3 centimètres.
  3. Conservez un plant tous les 25 centimètres en pleine terre et tous les 5 centimètres en caissette ou en pépinière.
  4. Repiquez trois semaines à un mois plus tard les jeunes plants de 4 ou 5 feuilles qui ne sont pas déjà en place, sans enterrer le collet, ce que l’on appelle le repiquage en drapeau ou avec collet flottant.
  5. Arrosez régulièrement et généreusement pour éviter le flétrissement, la sécheresse engendre la production de fleurs

La récolte ?

Lorsque la « pomme » est bien formée (environ 3 mois après le semis), coupez au ras du sol. Préférez le matin pour la récolte. En effet, la fraîcheur qui y règne rend les feuilles plus fermes.

Maladies et parasites

La laitue de printemps peut souffrir de la fonte des semis, du botrytis (la pourriture grise), des acariens, de la noctuelle, des pucerons des racines. Pensez à protéger vos plants des limaces à l’aide des granulés, en remettre après chaque pluie.

Plantes compagnes

La laitue de printemps s’accommode particulièrement bien avec la plupart des plantes potagères à long cycle de développement (tomate, haricot, poireaux…).

Derniers conseils

Variez les espèces de salades selon les saisons afin de pouvoir en profiter toute l’année ou de pouvoir la déguster dans un mesclun.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos jardiniers paysagistes de la coopérative pour bénéficier d’un entretien de jardin de qualité ouvrant droit à un crédit d’impôt.

Laisser un commentaire