05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Plantation Petits Fruits - Jardiniers Professionnels

Plantation des petits fruits

« Les petits fruits poussent sur de petits arbres » réflexion peut être simpliste mais exacte. En effet les petits fruits proviennent d’arbustes, de lianes ou encore de vivaces. Ainsi, utilisées en bordure du potager, comme petites haies, ou encore sur un balcon ou une terrasse, ces petits fruits aux grandes vertus trouveront facilement leur place. Et outre cet avantage de petites tailles, ils produisent des fruits dès la première année de plantation pour peu que celle-ci soit effectuée à la bonne période et avec les bons gestes. Aussi, avec les conseils des Jardiniers Professionnels, découvrez quand et comment planter les petits fruits qui régaleront petits et grands dès le printemps prochain !

Quand planter les petits fruits :

La meilleure période de plantation pour les petits fruits comme les framboises, les groseilles, les myrtilles, les mûres… est assurément l’automne. Ainsi Septembre et Octobre sont-ils les mois les plus propices aux plantations des petits fruits. En effet, les plantes vont bientôt entrer en repos végétatif, et la sève redescend vers les racines. L’enracinement est donc favorisé. Les jeunes plants profitent de la douceur et de l’humidité pour bien s’installer avant l’hiver, et la végétation reprendra dans de meilleures conditions dès le printemps.

Comment planter les petits fruits :

Lumière et fertilité du sol sont les deux garants récoltes généreuses et savoureuses. Aussi nos jardiniers professionnels vous recommandent de réserver un endroit bien ensoleillé mais non brûlant à vos petits fruits.

  1. Travailler la terre en profondeur  sur toute la zone de plantation à l’aide d’un grelinette ou d’un fourche bèche pour bien l’aérer et la débarrasser de toutes mauvaises herbes et débris de racines.
  2. Amender votre terre en lui apportant du compost bien mur, et/ou un  engrais de fond complet pour assurer une bonne fertilité.
  3. Pour les végétaux en racines nues, un pralin favorisera l’enracinement ; dans le cas de végétaux en motte, un bassinage est conseillé pour humidifier la motte jusque dans son centre.
  4. Aménager des trous de tailles trois fois supérieurs à la motte en séparant la terre de surface d’un coté que vous amenderez, celle de profondeur d’un autre.
  5. Dans les terres très lourdes qui retiennent beaucoup l’eau, un drain viendra réguler les excès d’eau. Pour cela tapisser le fond du trou avec des graviers et/ou du sable sur quelques centimètres de hauteur.
  6. Installer la plante de manière à ce que le collet affleure la surface du sol.
  7. Remblayer avec la terre de surface enrichie en tassant régulièrement.
  8. Aménager une bordure avec la terre de profondeur tout autour du jeune plant. Cette cuvette facilitera l’arrosage en retenant l’eau autour du pied.
  9. Arroser généreusement.
  10. Un paillage organique de quelques centimètres, protègera les racines du gel lors de l’hiver, limitera l’évaporation et donc les arrosages, et protègera vos culture des mauvaises herbes.

 

Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

Sur le même sujet
Plantes Aromatiques et Huiles Essentielles
Des plantes aromatiques aux huiles essentielles…
Quand Amender la Terre - Amender un Sol - Terre de Potager
Amender la terre du potager : quand, comment et pourquoi ?
Événements du Jardin en Décembre 2016 – Que faire en Décembre ?
Les arbres et arbustes à écorces décoratives

1 Commentaire

  1. Pingback : Plantation des petits fruits - Jardiniers Profe...

Laisser un commentaire