05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Purin d’Ortie - Comment Faire le Purin D’ortie

Le purin d’ortie

Purin d’ortie : extrait fermenté d’orties

Le purin d’ortie est un extrait fermenté d’ortie bien connu par les jardiniers. Considéré par grand nombre comme le remède miracle, on ne peut que facilement constater ses effets impressionnants sur les plantes. Excellent engrais pour le potager ou le jardin d’ornement, très bon antiparasites, 100 % bio, peu onéreux et facile à réaliser soi-même, le purin d’ortie présente bien des qualités. Il évite de recourir à des produits chimiques nuisibles tant pour la santé que pour l’environnement, tout en gardant une grande efficacité. Néanmoins le purin d’ortie n’est pas toujours utilisé à bon escient et les conséquences peuvent être désastreuses. Revenons avec nos experts du jardin sur les qualités de cette plante et de ces différentes utilisations au jardin pour un résultat optimal !

Le pouvoir stimulant du purin d’ortie

Vertus stimulantes

Le purin d’ortie conduit un mécanisme de défense chez les plantes, c’est-à-dire qu’il permet de développer les défenses immunitaires des végétaux. Ainsi, cela leur permet d’avoir plus de réactivité face aux maladies comme l’oïdium, la rouille, le mildiou…et aux ravageurs comme les pucerons et les acariens

Cependant, il n’est pas efficace contre les larves ayant élues domicile à l’intérieur des végétaux ou autres insectes à carapaces…

Comment l’utiliser ?

Utilisation en prévention contre les maladies et ravageurs :

  1. Dilution à 5%, c’est-à-dire 1 litre de purin d’ortie pour 19 litres d’eau de pluie.
  2. Pulvérisez le feuillage, les tiges, les pieds.

Utilisation comme stimulant :

  1. Dilution à 5%, à raison d’1/2 litre de purin pour 9,5 litres d’eau de pluie.
  2. Pulvérisez tous les 15 jours sur l’endroit et l’envers des feuilles.

Purin d’ortie : Engrais naturel efficace

Propriétés de l’engrais

Le purin d‘ortie est un engrais naturel efficace car il est riche en azote ainsi qu’en oligo-éléments et minéraux tel que le fer, magnésium et peu en potasse. L’azote agit sur les parties aériennes et le système racinaire de la plante.
Aussi, il agit sur l’activité microbienne du sol et permet une décomposition rapide des nutriments dans le sol, mettant à disposition de la plante les éléments nutritifs.

Comment l’utiliser ?

Utilisation comme Engrais :

  1. Dilution de 1 litre de purin dans 8 litres d’eau de pluie.
  2. Arrosez les plantes une fois par semaine. Il sera utilisé de préférence en début de culture, principalement au printemps pour soutenir le départ de la végétation.

En revanche, arrêtez son utilisation dès la floraison des légumes-fruits. Pour les légumes-racines, il est recommandé de les fertiliser avec un autre purin comme le purin de consoude ou de fougères.

Utilisations multiples du purin d’orties

Le purin d’ortie n’a pas fini de nous surprendre :

  • Activateur de compost : l’ortie a le pouvoir d’augmenter la température du compost. Arrosez votre compost de tous les déchets de vos préparations à base d’orties.
  • Action anti-chlorose : Grace à sa haute teneur en fer, il permet d’agir sur plantes atteintes de chlorose ferrique. Toutefois, elle ne permet pas de remplacer un amendement du sol.
  • Action antifongique : La dilution à 10% associé à la bouillie bordelaise en très petite quantité pour agir en curatif sur le mildiou, si l’attaque n’est pas trop virulente.
  • Action désherbante : En utilisation pure, le purin d’ortie va bruler les feuilles et donc va désherber vos allées, escaliers, cours . Ne l’utilisez pas en grande quantité ou sur de grandes surfaces, car il est trop riche et il va polluer le sol.
  • Redonne vigueur aux plantes : Grace à l’azote contenu dans le purin, redonnez vigueur aux végétaux en arrosage. Il permet de redonner une belle couleur au feuillage. On l’utilise également lors du repiquage de jeunes plants

Comment faire le purin d’ortie soi-même ?

Préparation du purin d'ortie

Jeunes pousses d’orties

Ce dont vous aurez besoin : un sécateur, une paire de gants, deux seaux (surtout non métalliques ! ), un bâton, une fourche à main, un torchon, une passoire et un couvercle.

  1. Arrachez 1kg de jeunes orties (non montées en graines) et les mettre hachées ou non dans un seau non métallique.
  2. Nettoyez les sceaux avec une brosse
  3. Mélangez 1kg d’orties avec les tiges avec 10L d’eau de pluie ou de source de préférence (l’eau du robinet fera aussi l’affaire). Le récipient doit être suffisamment profond et carrément surdimensionné.
  4. Couvrez le sceau avec le couvercle ou un tissu.
  5. Stockez le sceau à l’ombre à une température entre 18 et 25°C.
  6. Remuez tous les jours à l’aide du bâton
  7. Laissez macérer 12 heures à 24 heures (à 18°C) pour obtenir un effet insecticide et fongicide (Macération d’ortie). Laissez macérer 21 jours pour le purin ! (ou dès que le mélange ne produit plus de bulles lorsqu’on le remue) pour servir d’engrais de stimulateur de croissance. Vous constatez au bout de quelques jours des bulles blanches en surface et l’apparition d’une forte odeur désagréable. Le processus de fermentation est en marche ! Environ deux semaines après, la préparation sera entièrement recouverte de bulles blanches. Quand les bulles blanches disparaitront se sera le moment de filtrer.
  8. Filtrez pour une meilleure conservation dans des récipients opaque en verre ou en plastique. Enlevez les tiges avec la fourche. Passez la solution dans la passoire recouverte d’un torchon. Il peut se conserver plusieurs mois
  9. Utilisez les résidus issus de la filtration comme activateur de compost.
  10. Possibilité de mettre un nez rouge rempli de clous de girofles ou brin de lavande pour éviter la forte odeur 😉

    Préparation dans un sceau en plastique du purin d'ortie

    Mousse blanche du purin d’ortie

4 raisons de ne pas abuser du purin d’ortie

1 – Une plante trop vigoureuse attitrera les pucerons et autres ravageurs par son excès d’azote. Pour les tenir à l’écart, on utilisera une macération d’ortie.
2 – Les légumineuses captent l’azote dans l’atmosphère et la rend aux autres végétaux. Il est donc inutile d’apporter de l’azote à ces dernières ni aux plantes cultivées à proximité, cela serait même néfaste et l’invasion de pucerons s’en verrait assurée.
3 – Une plante trop vigoureuse ne sentira pas le besoin de se reproduire.
4 – Ne pas abuser du purin d’ortie pendant la floraison, car la croissance sera favorisée au détriment de la floraison. Préférez l’utilisation de la consoude pour la floraison.

Pour conclure

L’ortie est donc fantastique pour donner vigueur à une plante faible et est surtout utilisée comme coup de fouet ou complément de fertilisation.

Cependant, il convient de ne pas en abuser pour ne pas créer de déséquilibres. Il est préférable de manière générale de favoriser de manière naturel la fertilité naturelle du sol en paillant et en apportant régulièrement du compost ou des fumiers.

Astuces : on peut aussi mettre des feuilles de consoude avec les feuilles d’ortie. Cela permet d’avoir un engrais naturel riche en azote et en potasse. Pour se faire on met 0,5kg d’ortie et 0,5kg de consoude pour 10l d’eau de pluie.

Nos professionnels partout en France sont là pour vous accompagner dans vos démarches de jardin éco-responsable, demandez un devis ici et pourquoi pas bénéficiez d’un avantage fiscal de 50% sur la facture d’entretien de jardin !

Le purin d’ortie, 3.25 / 5 (4 votes)

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    On peut aussi mettre des feuilles de consoude avec les feuilles d’ortie. Cela permet d’avoir un engrais naturel riche en azote et en potasse. Pour se faire on met 0,5kg d’ortie et 0,5kg de consoude pour 10l d’eau de pluie.

Laisser un commentaire