05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Tout savoir de la culture de la citrouille : du semis à la récolte

|17 novembre 2016

Avant de devenir le délicieux potage servi dans nos bols le soir, la citrouille a dû passer par plusieurs étapes de développement. Et ce légume n’a pas que son goût pour plaire. Grâce à sa forme, il est devenu l’emblème principal d’Halloween. Voici quelques points l’essentiel de la culture de la citrouille, expliquée par nos jardiniers professionnels.

Présentation

La citrouille, de son nom scientifique « Cucurbita pepo », est une plante potagère issue de l’Amérique du Nord. Faisant partie de la courge, elle est souvent confondue avec le potiron (« Cucurbita maxima »). Pour les distinguer, vous devez tenir compte de deux points : la forme et la chair. La citrouille est ronde et a une chaire filandreuse tandis que le potiron est de forme aplatie et dispose d’une chair sucrée et savoureuse. Notez les apports nutritifs de ce légume : vitamine A, B et C.

Semis et plantation de la Citrouille

Le mois de mai semble être la période la plus propice pour le semis. Mais certaines personnes préfèrent les semer au mois de mars, tout en gardant les graines dans des endroits bien abrités. Quand arrive le mois suivant, elles procèdent au repiquage. Comme la citrouille est une plante rampante, il convient de garder au minimum un espace de deux mètres à la ronde pour laisser la plante se développer aisément. Et pour qu’il soit encore plus productif, ce légume doit être semé sur un sol riche et bien drainé. Faute de mieux, vous devez ajouter du fumier décomposé.

Entretien et taille

Comme il est facile de reconnaître les fleurs mâles (longue tige) et les fleurs femelles (reniflement à la base) d’une citrouille, il est recommandé de stimuler vous-même la reproduction de cette plante. Pour cela, vous devez pincer les tiges se trouvant au-dessus de la 3e ou 4e feuille afin de polliniser les fleurs, en faisant en sorte que les étamines des fleurs mâles soient frottées aux fleurs femelles. Tout cela manuellement.

Bon à savoir : la citrouille n’aime pas le contact avec l’humidité. Pour l’en préserver, il convient de protéger le fruit avec du paillis ou du film.

La récolte de la Citrouille

Une fois les feuilles de la citrouille desséchées, vous pouvez commencer à cueillir ses fruits.

La cueillette a le plus souvent lieu en automne, c’est-à-dire entre septembre et décembre. Après le semis, vous pouvez compter environ 60 jours pour voir les fleurs apparaître. Ensuite, il faut attendre environ 80 jours pour que le légume soit prêt pour la récolte. En bref, 5 mois environ séparent l’ensemencement de la cueillette.

Par ailleurs, il faut noter  que la citrouille peut être conservée pendant plusieurs mois, à condition qu’elle soit placée dans un endroit frais compris entre 10 et 12 °C. On peut  également la sécher en vue d’une très longue sauvegarde.

Les maladies

De par sa robustesse, la citrouille ne souffre que de très peu de maladies : le blanc est l’une des plus ravageuses. C’est un champignon apporté par le vent, et qui provoque l’apparition de poudre blanche sur les parties supérieures des feuilles. Sa prolifération est fortement encouragée par  le temps chaud et les fortes rosées de nuit.

Comme remède, les fongicides sont  les plus appropriées. Dans le domaine du  jardinage, ils sont utilisés comme  le meilleur moyen de prévention contre les maladies chez certaines plantes. Ils n’ont pas pour rôle d’exterminer les  champignons des feuilles, mais de protéger  celles qui ne sont pas touchées. Toutefois, il faut également faire attention aux autres maladies de type pourriture sclérotique ou mildiou. Même si,  elles apparaissent rarement, les plantes peuvent en souffrir. Hormis les champignons, la citrouille peut également être la cible de plusieurs insectes nuisibles : on peut citer la chrysomèle rayée du concombre, la punaise de la courge ou encore le perceur de la courge.

Bon à savoir

En général, une citrouille pèse environ 5 kg. Si d’autres peuvent atteindre une centaine de kilos, le livre Guinness des records a déjà enregistré un fruit de 782 kg.

Il faut noter par ailleurs que ce légume n’est pas que nutritif, il est aussi bénéfique pour notre santé : non seulement il permet de guérir l’hyperplasie bénigne de la prostate, mais aussi, il est pourvu de propriétés anti-inflammatoires.

 

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
Planter en été
que planter en été ?

Laisser un commentaire