05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Vertillicium du Prunus laurocerasus - Maladie du laurier Cerise

Maladie du laurier-cerise

Le laurier cerise

Une plante aux multiples utilisations

Le laurier-cerise est une plante très connue à travers le monde pour ses multiples utilisations. Il peut être utilisé dans les massifs ou principalement dans le but de produire toute sorte de haies. Les haies varient essentiellement en fonction de leurs structures et de leurs particularités. Les utilisations du laurier-cerise sont donc nombreuses et diverses. La culture de cet arbuste est plus ou moins facile et absolument pas contraignant. Cependant, comme toutes les plantes, le laurier-cerise possède aussi ses ennemis naturels. Il s’agit particulièrement de la maladie du laurier-cerise qui est causée par un champignon. Lorsque vous êtes confronté à cette maladie, il est recommandé de recourir aux  jardiniers professionnels pour bénéficier de leurs services et de leur expertise dans le domaine.

Fiche technique du Prunus Laurocerasus

La maladie du laurier cerise ou Prunus Laurocérasus

Le laurier-cerise est un arbuste également appelé le « Prunus Laurocérasus ». Ce nom lui vient de sa ressemblance avec le laurier-sauce, bien qu’ils soient complètement différents l’un de l’autre. En effet, le laurier-cerise fait partie de la famille des rosacées tandis que le laurier-sauce est une lauracée. Le Prunus laurocérasus est une plante très précieuse originaire de l’Asie. Il est particulièrement très efficace pour former des haies en raison de sa constitution. Les haies de laurier-cerise sont très faciles à cultiver, mais il faut éviter de les planter à côté de pâtures ou de zones où vivent des animaux.

La maladie du laurier cerise est en quelque sorte due à l’apparition d’un champignon spécifique qui fait pourrir très rapidement la plante. Ce champignon, le vertillicium, est particulièrement dangereux pour le laurier-cerise. Une fois en contact avec celle-ci, le processus de dégénérescence commence inéluctablement. Le champignon responsable de cette maladie est facilement reconnaissable aux jeunes branches qui se fanent en seulement 1 à 2 jours. Ensuite, la plante toute entière prend une couleur brun tachée. Tout d’abord, les feuilles sont à moitié tachées, puis elles deviennent molles avant de finir complètement teintés en brun.

Comment lutter contre la maladie du Laurier Cerise ?

La maladie du laurier-cerise peut se manifester à n’importe quel moment sur vos haies de laurier-cerise. Si vous rencontrez ce problème et ne disposez d’aucune connaissance en jardinage, alors il est préférable de prendre contact avec un professionnel. En effet, des mesures adéquates doivent être prises pour combattre cette maladie. Porter secours à cette plante aux multiples utilisations exige de nombreuses actions.

Tout d’abord vous devez couper toutes les branches qui sont affectées jusqu’au niveau de la partie encore saine de la plante. Ces branches infectées devront être jetées directement dans la poubelle afin de ne pas entrer en contact avec l’entourage des haies. Autrement, les champignons seront transmis aux autres plantes. N’oubliez surtout pas de désinfecter le sécateur qui a servi au découpage.

Ensuite, il faudra mélanger du sel d’aluminium avec de l’eau et asperger la plante avec cette solution. Vous pouvez aussi procéder à une vaporisation. Ce mélange va donc complètement éliminer ce champignon de la plante. Il ne pourra donc plus poursuivre sa prolifération et le processus de dégénérescence des plantes. La solution utilisée va également redonner vie aux plantes. Les feuilles déjà infectées recouvreront entièrement leur couleur verdâtre.

La prochaine étape consiste à surveiller rigoureusement les plantes qui se situent dans l’entourage de la haie infectée par la maladie. Cela devra prendre quelques mois. En effet, la maladie du laurier-cerise se propage en un temps record. Elle prolifère de façon exponentielle dans les zones extrêmement humides. Il est donc possible qu’elle ait déjà contaminée une plante à proximité. Tâchez de retirer toutes les feuilles qui tombent au sol pour éviter une autre manifestation.

À partir de là, la haie de laurier-cerise se remettra à pousser naturellement comme si de rien n’était.

Prévenir cette maladie

Pour éviter l’apparition de la maladie du laurier-cerise, vous devez vous assurer que l’emplacement choisi pour la plantation de la haie soit conforme aux normes de culture. Grâce à cela, vous serez à l’abri de tout problème végétal. Veillez régulièrement à la qualité du sol autour de l’arbuste en ajoutant de la paille, du sable ou de l’humus dans la terre. En respectant toutes ces directives à lettre, votre haie se développera davantage et sera dans les meilleures conditions de culture.

Pour prévenir ces maladies, n’hésitez pas à contacter la coopérative, elle vous mettra en relation avec  un jardinier professionnel près de chez vous en vous faisant profiter de crédit d’impôt pour tout ce qui concerne l’entretien de jardin. Cet article vous a plu ?

Maladie du laurier-cerise, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire