05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Tanaisie - Jardiniers Professionnels

La TANAISIE : culture, entretien et récolte

L’odeur citronnée et légèrement amère émanant de son feuillage finement dentelé et de ses petites fleurs serrées jaune soleil éloignent les insectes. Elle est la bonne compagne au potager ou au verger. La Tanaisie, aux multiples vertus, est une plante robuste qui trouvera facilement sa place au jardin. Aussi avec les conseils de nos Jardiniers Professionnels, redécouvrez cette plante aromatique et médicinale souvent appelée Barbotine, Herbe aux poux, ou encore Sent-bon.

Vertus de la Tanaisie :

La Tanaisie a un effet  tonifiant et stimulant sur l’ensemble de l’organisme, et essentiellement sur les organes digestifs. Outre son action diurétique, elle présente des effets antiseptiques, diurétiques, anti-inflammatoires, antiparasitaires, antispasmodiques, et emménagogues. Elle est particulièrement recommandée en cas d’anémie, de dyspepsie, de rhumatismes, ou encore de goutte. Mais  la Tanaisie est avant tout un excellent vermifuge. Pour cela débutez une cure de 8 jours à la nouvelle lune selon certains, à la pleine lune selon d’autres, en buvant une infusion le matin à jeun et le soir au coucher. Comptez environ  5g de plante sèche (fleurs et feuilles) pour une tasse d’eau bouillante. Pour l’infusion de semences, il faudra augmenter la quantité d’eau et laisser infuser 5g pour 1 litre d’eau. Cette infusion soulage et stabilise aussi les problèmes de règles difficiles et douloureuses.

La Tanaisie peut s’utiliser sous différentes formes comme le vinaigre de vin, en lotion pour le visage ou contre les poux, en cataplasme vermifuge à placer sur le ventre des enfants, en pots pourris contre les mites et anti puce dans la litière des animaux. Mais attention, à haute dose la tanaisie peut devenir toxique et sera interdite aux femmes enceintes ou allaitant.

De la même famille que le pyrèthre, elle offre aussi de nombreux bénéfices au jardin où, en bonne compagne, sa forte odeur permettra d’éloigner les insectes nuisibles des cultures, tout en attirant certains insectes qui peuvent la butiner comme les guêpes, les coccinelles ou les syrphes.

De plus, purin et décoction de Tanaisie ont une action insecticide très efficace notamment contre les pucerons, les fourmis, les tenthrèdes mais aussi les altises et les aleurodes ou encore contre certains cryptogames dont le mildiou sur la tomate.

Culture :

Grande vivace très commune en Europe, la Tanaisie se cultive très facilement au jardin ce qui ravira les jardiniers amateurs comme les plus expérimentés.

  • Exposition, nature du sol :

La Tanaisie se plaît particulièrement en plein soleil mais tolère aussi une ombre légère du moment qu’elle est installée dans une terre bien drainée.

Le semis de tanaisie est des plus faciles, d’ailleurs elle a naturellement tendance à se ressemer toute seule et devenir quelque peu envahissante. Ainsi le semis se pratique au printemps directement en plein terre (ou en pot) en recouvrant peu les semences. Après la levée, éclaircir les jeunes plantules pour leur laisser suffisamment de place pour se développer.

La plantation de la Tanaisie s’effectue de préférence au printemps, une fois le risque de gelée écartée. Travailler la terre en profondeur à l’aide d’une fourche bêche de manière à bien l’aérer et retirer toutes mauvaises herbes et débris de racines.

Aménager un trou 3 fois plus grand que la motte. Dans les terres lourdes qui retiennent l’eau, nos jardiniers à domicile vous recommandent de prévoir un drainage fait de sable et/ou de graviers qui viendront tapisser le fond du trou. Installer la motte, préalablement bassinée de manière à ce que le collet (jonction de racines et des tiges) affleure à la surface du sol. Remblayer en tassant régulièrement puis arroser généreusement.

  • Entretien :

La Tanaisie est une vivace très rustique qui demandera peu d’entretien. Néanmoins pour s’épanouir pleinement, il faudra limiter la concurrence avec les mauvaises herbes. Les fleurs fanées seront ôtées régulièrement pour soutenir la floraison et limiter les semis naturels. Rabattue en automne, la tanaisie émettra au printemps suivant de nouvelles tiges.

Vous pouvez récolter les sommités fleuries de la Tanaisie d’Août à Septembre ou alorscouper quelques tiges à leur base au fur et à mesure de vos besoins. Suspendues têtes en bas dans un local sombre et aéré, elles sécheront en quelques semaines ; vous pourrez alors les effeuiller et conserver votre tanaisie en bocal hermétique.

 

Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
Son bassin en été
Entretenir son bassin en été

1 Commentaire

  1. Pingback : La TANAISIE : culture, entretien et réco...

Laisser un commentaire