05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Guimauve - Jardiniers Professionnels

La GUIMAUVE : culture, entretien, récolte et infusions

Belle plante ornementale de la famille des malvacées, la guimauve aux parfums d’enfance trouve aussi toute sa place au jardin potager et aromatique. Avec les conseils de nos Jardiniers Professionnels découvrez les vertus de cette plante médicinale incontournable, mais aussi ses méthodes de cultures qui permettront à votre guimauve d’apporter de la fraîcheur dans les massifs et de vous régaler de délicieuses infusions. 

Les vertus de la guimauve :

Très riches en mucilages (substance qui, en présence d’eau, gonfle et devient une gelée laxative et émolliente), la guimauve a un effet adoucissant, anti-inflammatoire, calmant, pectoral et vulnéraire. Tant de propriétés qui font que les tisanes de guimauves soulagent les bronchites et toux grasses. Mais la guimauve soigne aussi les infections urinaires et intestinales comme les cystites ou encore les diarrhées.

Posologie :

Pour lutter efficacement contre la toux, les petits rhumes, angines, bronchites ou petits bobos de bouches comme les aphtes, les feuilles et les fleurs fraîches seront infusées une dizaine de minutes à raison d’une cuillère à soupe de feuilles et fleurs par tasse d’eau bouillante. Il est tout à fait possible voire recommandé d’effectuer des gargarismes de cette tisane pour soulager les angines et soigner les maux de bouches.

La racine de guimauve s’utilise séchée en décoction pour un effet laxatif ou pour soulager les ulcères, cystites ou diarrhées. Cependant nos jardiniers à domicile vous conseillent d’effectuer des infusions longues plutôt que de laisser bouillir la racine car le mucilage est fragile.

Séchée, la racine de guimauve est aussi excellente pour les enfants en bas âge pour soulager et faciliter la sortie des dents.

Culture :

Naturellement présente dans toute l’Europe, près de marais salants, la guimauve est une plante herbacée vivace assez rustique et de culture facile, pouvant atteindre 1m50 de hauteur.

  • Exposition, nature du sol :

Installée au soleil, la guimauve se plaira dans un sol calcaire et sableux mais riche en humus et surtout qui reste frais.

La guimauve s’installe en pleine terre de septembre à novembre, ou alors au printemps si votre sol est lourd (entre mars et mai). Pour cela commencer par travailler le sol en profondeur car la racine de guimauve peut descendre jusqu’à 50 cm sous terre. Creuser un trou de taille trois ou quatre fois supérieure à celle de la motte puis amender avec du compost bien mur.  Dans les terrains argileux lourds, il faudra prévoir un drainage (sable et gravier viendront tapisser le fond du trou). Installer votre jeune plant de guimauve préalablement bassiné et reboucher le trou avec la terre extraite mélangée à du compost en tassant régulièrement. Enfin aménagez une cuvette qui retiendra l’eau d’un arrosage généreux. La guimauve étant une plante assez grande, il faudra prévoir un espacement suffisant entre chaque plant (60cm dans tous les sens).

  • Entretien :

Assez gourmande en eau, la guimauve demandera un arrosage régulier les premiers mois suivant la plantation et durant les périodes de sécheresse, de façon à ce que le sol ne se dessèche pas mais sans qu’il ne soit détrempé non plus. Un paillage organique permettra de conserver la fraîcheur au pied de votre guimauve et en se décomposant il maintiendra la fertilité du sol.

La taille s’effectue en début de printemps, entre mars et avril, en rabattant la plante à 2 ou 3 cm de sa base.

  • Multiplication :

La guimauve peut se multiplier aisément en divisant la souche après quelques années de plantation. Le bouturage de tiges, en début d’été, réussit aussi très bien avec la guimauve. Enfin les semis, à partir de graines récoltées un jour de beau temps ou issues du commerce vous permettront d’obtenir des plantes génétiquement différentes.

Récolte :

Les feuilles et fleurs de guimauve ne se conservent pas et doivent être consommées le jour même. Pour cela cueillez-les au fur et à mesure de vos besoins depuis juin pour les feuilles et à partir de juillet et jusqu’à septembre pour les fleurs.

Pour récolter les racines, il vous faudra attendre que la plante ait déjà deux ou trois ans de plantation. Alors, en automne lorsque les tiges sèchent, sortez délicatement la plante de terre à l’aide d’une fourche bêche. Une fois lavées et épluchées superficiellement, leur séchage sera assez long mais peut être accéléré en plaçant les tronçons de racines au four à 50°C, porte entrouverte durant quelques heures.

 

Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
Son bassin en été
Entretenir son bassin en été

1 Commentaire

  1. Pingback : La GUIMAUVE : culture, entretien et infusions -...

Laisser un commentaire