05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne

Juillet : Semez en pleine terre chicorée frisée et scarole

Légumes incontournables dans les jardins potagers, la chicorée frisée et la chicorée scarole sont aussi des ingrédients emblématiques de vos petits plats délicieux. Simples à cultiver au potager, elles se sèment généralement en mois de juillet, lorsque l’été bat son plein. Facilement reconnaissables avec leurs grandes feuilles dentelées et ondulées très vertes, elles prennent naturellement une forme plus pommée. Si vous n’avez jamais planté cette variété de légumes dans votre jardin potager, les pros jardiniers vous aideront à y parvenir.

Quand et comment semer les chicorées frisées et scaroles ?

chicorée frisée

Chicorée frisée

Les chicorées que l’on connait surtout sous la simple appellation salades sont faciles à cultiver et tiennent bien au jardin même pendant les périodes hivernales. Mais pour cela, elles ont besoin d’être placées sous tunnel plastique. Ainsi, on sème généralement ce légume entre le mois de juin et juillet. D’ailleurs, on n’a pas besoin d’être un As du jardinage pour avoir des salades bien vertes au potager étant donné que le semis est très simple à faire sur place ou en pépinière. Pour ce faire, il faut espacer les rangs d’environ 30 cm pour permettre à chacune des laitues de bien s’épanouir. Cela fait, ameublissez la terre en mélangeant du compost bien décomposé et du terreau. À l’aide d’un angle d’une binette, creuser un sillon d’environs pas très profond d’environ 5 cm afin d’y déposer les graines. Recouvrez les semences à l’aide d’un mélange de terre-terreau avant de le tasser avec le dos du râteau.

Qu’en est-il du repiquage de la chicorée ?

potager en carrés

Salade dans le potager

Que ce soit une chicorée frisée ou scarole, le repiquage doit avoir lieu lorsque les plantes portent environ 7 à 8 feuilles hautes d’une dizaine de centimètres. Alors, vous devez toujours bien préparer le sol en vue de la plantation. Pour vous y mettre, il faut ameublir la terre sur une demi-hauteur de bêche d’environ 15 cm de profondeur. En fonction de la nature du sol, vous pourrez amender la plante de terreau et de compost en cas de besoin. À noter qu’il existe certaines variétés qui ont besoin de praliner les racines avec une boue de lithothamme. Pour la récupération des plants, vous aurez besoin d’un transplantoir afin d’éviter d’arracher les racines de la salade. Cela fait, reste à repiquer les plantes de chicorées afin d’obtenir des salades vertes délicieusement fraîches.

Quelles astuces pour la récolte et la conservation ?

De manière plus générale, les chicorées peuvent très bien rester au potager même pendant l’hiver à condition qu’on les protège avec un tunnel plastique. En cas de froid intense susceptible d’abîmer les plantes, il est possible de faire recours à des feuilles bien sèches pour les recouvrir en plus du tunnel en plastique. En ce qui concerne l’arrosage, il ne doit pas être fait de manière excessive, l’objectif étant d’obtenir un sol frais. Aussi, la chicorée aime particulièrement les apports azotés tout comme le reste des plantes foliacées d’ailleurs. Cependant, il ne faut jamais exagérer en apportant ces apports sous peine d’avoir des plantes victimes de compost excessif. Quant au poudrage au lithothamne, il doit être prévu tous les 15 jours lorsque les salades sont assez grandes. Dans tous les cas, il faut les protéger des maladies comme la rouille.

L’entretien de votre jardin est une prestation éligible à 50% de crédit d’impôt dans le cadre de la réglementation en vigueur. Demandez une estimation, elle est gratuite !

Laisser un commentaire