05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
boutures au printemps

Boutures de juillet : conseils et bonnes pratiques

La période estivale est celle de l’abondance, il y aura beaucoup de fleurs à cueillir et de plantes à récolter dans le jardinage. Pour les arbustes et les vivaces en fin de floraison, il est temps de bouturer. Avec les conseils des jardiniers paysagistes, découvrez comment réussir vos bouturages.

Boutures terminales qui se pratiquent en juillet

 Boutures

Boutures

Choisissez des plantes vivaces pour réaliser des bouturages à l’étouffée. Pour cela, on prélève le bourgeon terminal sur les extrémités des jeunes pousses, à partir d’un pied mère robuste et en bonne santé. Supprimez les hampes défleuries et prélevez sur le bout des tiges, des boutures de 5 à 20 cm de long. Faites raciner dans un pot rempli d’un mélange de sable, de tourbe et de terreau. Prévoyez un sac en plastique transparent pour protéger les boutures. Attendez 2 à 3 semaines pour permettre aux jeunes plantes d’enraciner. Pour bien développer les fleurs, ne les laissez pas fleurir la première année pour ne pas les épuiser.

Se lancer dans le bouturage de rosier

boutures

Bouturage de rosiers

Le bouturage dit de « bois sec » est une technique qui consiste à dupliquer les plants en prélevant une partie au moment de sa croissance. Selon les caractéristiques de l’espèce et la manière de bouturer, on peut prélever des bourgeons, des tiges, un morceau de feuille, etc. Pour le mois de juillet, certaines fleurs sont propices à la pratique de boutures telles que les camélias, les rhododendrons, les lauriers-roses, les corbeilles d’or ou les lavandes. Si vous aimez les roses, vous pouvez les multiplier dès maintenant, une fois qu’elles ont défleuri.
Pour cela, on prélève sur des rameaux de l’année ayant fleuri des tronçons d’environ 18 cm. On effeuille complètement les boutures ou bien on laisse la dernière paire de feuilles. On plonge leur base dans une poudre d’hormones d’enracinement puis on les enterre aux trois-quarts dans un endroit ombragé du jardin. Remplissez l’endroit de la plantation de la terre riche en tourbe et du sable et arrosez pleinement.

Profitez de la poussée de sève

La conjugaison de la chaleur et de l’humidité accélère la croissance des plantes. C’est le moment idéal pour faire un peu de bouturage. Pour cela, choisissez des fleurs d’été tel que les aubriètes, les camélias, les lavandes, les rhododendrons ou les lauriers-roses, etc., et vous auriez des jeunes plants bien racinés, qui sera prêt à passer l’hiver. Si certaines plantes sont condamnées à périr aux premières gelées de l’hiver, elles feront de jolies potées pour l’intérieur de votre maison. Prélevez les boutures sur les pousses non fleuries (sinon supprimez les fleurs). Conservez deux ou trois feuilles et mettez à raciner dans un verre d’eau avec un petit morceau de charbon de bois. Après la reprise, empotez trois ou cinq dans un terreau riche en tourbe.

Le bon moment pour bouturer

Pour réaliser vos boutures, privilégiez les journées en lune à la fois descendante et décroissante, en été de préférence quand la terre est bien réchauffée. Encore une fois, favorisez d’abord les jours en lune descendante du 12 au 26 juillet, puis du 9 au 22 août. Les périodes optimales sont celles comprises entre les 12 et 13 juillet et du 9 au 11 août. Vous pouvez marquer votre agenda pour bouturer des espèces d’arbustes et de vivaces rustiques.

Les jardiniers paysagistes de notre coopérative se proposent de vous accompagner dans cette tâche très souvent ardue. Ils sont disposés à vous rendre service partout en FrancePrenez contact avec nous !

 

 

Laisser un commentaire