05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
cardon

Cardon : semis, culture et récolte

Description et utilisation du cardon

Le cardon est à la fois savoureux et rustique. Il se caractérise par la beauté, la vigueur et le goût des plantes sauvages. Il existe plusieurs variétés non épineuses cultivables dans un jardin d’ornement. Comment se fait le semis ? Quelles sont les règles de sa culture ? A quel moment se fait la récolte ? Avec les conseils des jardiniers de la coop, redécouvrez l’essentiel sur le cardon.

De son nom latin Cynara cardunculus, le cardon désigne une plante ayant de rhizome vivace. C’est une plante ornementale et impressionnante. Il est large de 1 mètre mais fleurit à une hauteur de 2 m. Les feuilles du cardon sont assez découpées et peu épineuses. Les cardes sont gris vert avec un revers tomenteux. Le pétiole est charnu. Les fleurs sont regroupées sous la forme de capitule énorme. On ne les retrouve en haut d’une tige rigide et épaisse l’année suivante. Les feuilles du cardon sont énormes vers le mois de septembre de la 1ère année. Les pétioles dénommées cardes sont consommés lorsqu’elles sont blanchis.

En principe, tout est consommable presque chez le cardon. Les racines sont consommées comme les panais. On mange les boutons de fleurs tels que les artichauts. Les feuilles une fois séchées agissent sur le foie. Elles ont aussi des effets anti-cholestérol et combattent les troubles digestifs.

Le semis et la plantation du cardon

L’entretien du cardon est facile car il nécessite moins d’eau. Il a une croissance rapide. Il est résistant au froid. Le semis doit se faire dans un sol argileux humus avec un pH neutre. Le sol doit être drainé avec une densité de 2 pieds/m². Le jardinage est plus facile avec le cardon. Il se plaît en effet en plein soleil. Le sol doit être frais, humifère, profond, bien drainé et bien riche en matière organique.

cardon

cardon

Le semis du cardon peut se réaliser en godet durant le mois d’avril. La mise en place au jardin doit se faire à la mi-mai. Il est possible de le semer directement en mai. La plantation doit suivre un certain nombre de règles. Il faut apporter une bonne dose de compost ou de fumier bien décomposés durant la préparation du sol. Des trous d’une profondeur allant 20 à 30 cm sont nécessaires au printemps. Cela permet de remplir avec le compost. 3 voire 4 graines sont à semer dans chaque poquet.

On peut planter les plants à l’intérieur. Le semis est possible aussi à l’extérieur en pépinière. Il faut noter que le cardon est une plante qui supporte très mal le repiquage avec des racines nues en raison de ses racines profondes.

L’entretien et la récolte du cardon

Le cardon n’a besoin que de peu de soins. Il préfère la fraîcheur au pied. Il faut penser à biner et à arroser si nécessaire. Le paillage permet de le préserver de la sécheresse. Il atteint le plein développement à mi-août ou au début du mois de septembre. Il a un aspect trapu avec de nombreuses côtes pleines et charnues. Cela présage de bonnes récoltes. Il est temps de le priver de la lumière pour que les côtes puissent perdent toute leur amertume. Les côtes deviennent plus tendres et surtout savoureuses. On peut pratiquer le blanchiment de 2 façons à savoir sur place ou en cave.

Le cardon est attaqué durant son développement par des pucerons. Il faut pulvériser la plante avec un purin de tanaisie, une solution d’eau savonneuse ou une décoction d’ail. Les pièges à escargots ou à limaces sont nécessaires pour la croissance des jeunes plants. La récolte des côtes se fait à l’automne. Il faut compter 5 voire 6 mois après le semis. Il s’agit de couper avec un couteau la base des côtes.

Le traitement biologique des plantes contre les nuisibles est une prestation ouvrant droit à un crédit d’impôt si vous faites appel à un jardiniers de la coopérative. N’hésitez pas à solliciter un professionnel près de chez vous !

Laisser un commentaire