Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Purin d'ail et Laurier - Préparation Purin d'ail et Laurier-Sauce

Tout savoir : le purin d’ail et laurier-sauce de Pascal Clerc

Le purin d’ail et laurier-sauce : Une découverte fortuite de P.CLERC

Voici un secret des jardiniers paysagistes, naturel, à la portée de tous et vraiment efficace : le purin d’ail et laurier-sauce de P.CLERC.

« Printemps pluvieux, jardinier heureux » ? Non! Non! et Non!

C’est l’horreur ! « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient touchés ! » Tomates, aubergines, poivrons, même les pommes de terre. La terre et les plantes gorgées d’eau et privées de soleil servent de bouillon de culture aux moisissures et aux bactéries.

N’y ajoutez pas vos larmes !

Le jardinier, c’est Pascal Clerc, un fou de botanique installé près de Mézériat, dans l’Ain. Il a retrouvé nombre de variétés de légumes anciennes qu’il teste avec le Centre de Recherche Botanique Avancé de Lyon.

Comme beaucoup de grandes inventions, le purin d’ail et laurier-sauce est né d’une erreur : Pascal Clerc a oublié au soleil une décoction d’ail et, voyant son aspect, a voulu la tester. Ses connaissances en biologie végétale et son instinct du jardinage ont fait le reste.

Un traitement de choc contre les champignons, les parasites et les bactéries : le purin d’ail et laurier-sauce

Le purin d’ail et de Laurier de P. CLERC est efficace contre :

Le purin agit préventivement bien sûr, mais il est redoutable en traitement curatif contre toutes les attaques fongiques, bactériennes et parasitaires, quand les solutions plus douces ne suffisent pas.

Purin d’ail et laurier-sauce de P.CLERC : Pourquoi c’est efficace ?

L’ail est un antifongique et un antiparasitaire puissant. C’est pour cela que l’on n’en met jamais dans le compost : il empêcherait le développement des vers et des champignons.
Le laurier-sauce est bactéricide. C’est le laurier qui confère ses vertus assainissantes au savon d’Alep.
La fermentation des purins libère les principes actifs des plantes.

La préparation du purin d’ail et laurier-sauce

Elle dure 5 jours.

Ingrédients

Pour 7 litres de préparation : (N’hésitez pas à réaliser le purin pour un mois. C’est à peu près son temps de conservation. Pour un petit jardin, divisez les quantités.)

  • 15 gousses d’ail. Ça fait deux ou trois têtes
  • 50 g de feuilles de laurier-sauce fraîches (celui que l’on met dans le bouquet garni)
  • 7 l d’eau (de pluie de préférence, pas du robinet à cause du chlore).

Recette du purin d’ail et laurier-sauce

  1. Chauffer 5l d’eau jusqu’au frémissement.
  2. La verser dans un récipient pourvu d’un couvercle. L’odeur se répandra moins, mais, surtout, vous conserverez mieux les émanations soufrées, très curatives.
  3. Y jeter les gousses d’ail épluchées et coupées en deux.
  4. Bien brasser, jusqu’à ce que cela mousse, et recommencer tous les jours (certains récupèrent des aérateurs d’aquariums pour oxygéner encore plus la préparation).
  5. Laisser macérer quatre jours.
  6. Le quatrième jour, faire chauffer également à frémissement 2 litres d’eau et y laisser infuser les feuilles de laurier 12 heures.
  7. Le lendemain, filtrez les deux préparations et mélangez.
  8. Conservez à l’ombre et au frais, dans un bidon opaque de préférence.

L’application du purin d’ail et laurier-sauce

  1. Remplissez le pulvérisateur, et aspergez abondamment toutes vos plantes, dessus, dessous, en n’oubliant pas le sol à leur pied, ni les tiges. Idéalement, imprégnez la totalité de votre espace potager ou floral.
  2. Comme toutes les applications, vous pulvériserez par temps sec, en évitant le soleil et le vent.
  3. Recommencez tous les deux ou trois jours, quatre fois.
  4. Les résultats doivent se faire sentir à partir de quatre jours : les attaques cessent de se propager, puis régressent, la plante gagne en vitalité.
  5. Continuez à titre préventif tant que les conditions restent défavorables : trop d’humidité, ensoleillement insuffisant, ou au contraire temps trop chaud et sec. (Là, mi-juin 2018, trop chaud et trop sec, on n’a pas eu à s’en plaindre !).

De nombreux jardiniers amateurs et professionnels témoignent de l’efficacité de la formule. Une pépite à ajouter à votre panoplie de purins d’orties, de prêle, de fougère, de consoude

Le traitement bio des végétaux est une prestation qui ouvre droit à un avantage fiscal en faisant intervenir un pro qualifié près de chez vous. Demandez un devis gratuit et sans engagement !

Vous êtes professionnel des espaces verts et naturellement vous privilégiez les méthodes douces pour l’environnement ? Vous souhaitez en savoir plus sur le fonctionnement de la Coopérative et sur les tous les avantages de nous rejoindre, c’est par ici !

40 Commentaires

  1. Bonjour. J’ai traité avec du purin d’ail/laurier 20 pieds de tomates très atteints par le mildiou. Aujourd’hui non seulement les tomates sont magnifiques. Seules quelque unes ont une partie abîmée, à jeter, et nous nous sommes régalés d’un gratin tomates / aubergines.
    Encore merci pour cette « recette » qui m’a permis de sauver des tomates.
    Je colporte volontiers cette méthode.
    Cordialement
    B. H

  2. bonjour,
    votre recette laurier et ail ne séduit car elle est naturelle. je vais la préparer mais j’ai un petit soucis.
    le seul grand récipient pour cuire la »potion magique » que je possède est une cocotte en aluminium. est-ce qu’elle est compatible avec le laurier + ail ?
    merci de votre réponse.
    cordialement

  3. Bonjour, est ce que le purin d’ail serait efficace contre la mouche du cerisier qui me rend toutes mes cerises immangeables à cause des vers.
    Si non, que me conseillez vous ?

  4. Bonjour Monsieur, je serai heureuse de mettre par écrit vos enregistrements agin que vous puissiez transmettre votre savoir. Je suis moi-même aussi dans la nécessité de prendre soin de ma santé mais capable d’utiliser un ordinateur. Bien cordialement. Emma

  5. J’ai été un des premiers à tester le purin ail Laurier de Pascal, sur le forum « au jardin.org » dans la section Tomates Pascal est un assidu et c’est la qu’il a commencer de diffuser sa recette, je l’ai d’abord essayé il y a 5 ou 6 ans et ça tombait bien c’était un été humide et les résultats ont été spectaculaires, j’ai pulvérisé le purin sur des pieds atteints et j’en ai passé au pinceau sur les tiges touchées au lieu de détruire les pieds et le résultat a été stupéfiant avec un temps toujours frais les blessures occasionnées se sont estompées, les feuilles ont cessé de sécher et tous les pieds sont repartis. Je remercie Pascal car depuis je n’ai plus eu de mildiou car ce purin est aussi préventif. Je précise que je suis très impliqué par la culture des tomates puisque j’en plante chaque année entre 150 et 200 pieds avec une cinquantaine de variétés.

  6. Noland

    Bonjour
    puis je utiliser votre recette de purin d’ ail pour traiter directement lors d’ un rempotage les racines d’un érable japonais

    Merci d’ avance pour votre réponse

  7. Bruno

    Peut on pulvériser ce purin sur les fleurs sans problème pour la fructification? Je pense notamment aux tomates, pêchers,… Et question liée, est ce nocif pour les insectes butineurs ?
    Merci pour votre réponse

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, aucune contre-indication pour la fructification et vraisemblablement aucune nocivité pour les insectes butineurs 😉 Rincez tout de même abondamment vos fruits et légumes avant consommation. Bon jardinage !

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci de nous lire. A notre connaissance, l’efficacité du Purin d’ail et laurier sur le taupin n’est encore confirmée. D’autre purin, comme celui de fougère est utilisé en prévention comme insecticide et insectifuge. Tester cette recette naturelle sur le Taupin ne nous parait pas une mauvaise idée (Si vous le faites, faites nous un retour pour que l’on puisse le partager !). Les prédateurs du Taupin sont surtout les oiseaux, les taupes.. mais en traitement bio, le tourteau de ricin est redoutable ! Bon jardinage !

    1. clerc

      bonjour,
      pourquoi prendre du paracetamol alors que vous venez de prendre une aspirine?
      ma recette se suffit à elle même.
      De plus, il faut laisser la plante absorber les éléments du purin. anti fongique et anti viral dans sa première lutte.
      le savon noir c’est bon pour les pucerons, point.
      cordialement
      pascal clerc, Mézériat.

  8. Cela fait longtemps que je connais votre recette que vous aviez publiée sur un forum, j’en profite pour vous dire un grand merci, elle est très efficace, je mets un lien vers votre blog.

  9. Nathalie Bruchez

    Bonjour ! Un grand merci pour le partage de vos connaissances. Je suis tombée sur votre site lors d’une recherche pour trouver une solution pour sauver les photinias et mes cotoneasters qui étaient très méchamment touchés par l’enthomosporiose. Il semblerait que le traitement administré à l’automne par le jardinier appelé à la rescousse a été bénéfique mais j’aimerais trouver une solution écologiquement responsable
    Il est évident à la lecture de cet article et des commentaires que la solution est là ✨
    Pensez vous que je puisse utiliser des feuilles de Laurier sèches ? Mon laurier sauce est encore petit et si je lui prélève toutes ses feuilles il risque de faire la tête . Encore une petite question pour terminer, nous avons une grande surface à traiter, est-il possible/mieux de faire ce traitement avec un atomiseur au lieu d’une boille à sulfater ?

    1. pascal clerc

      bonjour,
      non , il faut utiliser des feuilles de laurier sauce fraiches.
      je suis descendant d’une longue lignée d’herboriste. ( 1459 à 1912 ) j’applique en grande partie le savoir de mes aïeux. 350 plantes pour 150 affections;
      cordialement
      Pascal Clerc

  10. Magali Dos Santos

    Bonjour, j’ai une question…
    Le purin doit-il être dilué ou appliqué pur ?
    S’il est appliqué pur, même pour notre petit jardin, si nous traitons tous les fruitiers et tout le potager, plus les rosiers, il me semble que 7 litres ne suffiront que pour une seule application. Si en plus, il faut imprégner le sol, ça sera même juste !
    S’il doit être dilué, dans quelles proportions ?
    Je vous remercie,
    Magali.

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, le purin doit-être utilisé pur et tel quel. Pour les quantités vous seule connaissez le nombre de plantes et arbustes à traiter dans votre petit jardin 😉 Si vous avez besoin de plus de purin, multipliez les quantités.. Au plaisir. Bien à vous.

      1. Elisa

        Merci d’avoir partagé cette recette que j’ai heureusement essayé. Pourtant je croix avoir mal conservé le purin, car après quelque jour il a bien fermenté est il faut faire attention de qu’on ouvre la bouteille. Est-ce qu’on puisse l’utiliser le même? Quel pourrait il être mon erreur ?
        Merci

        1. Pascal Clerc

          bonjour,
          oui , plus ça pue plus c’est bon. vous verrez de vos yeux les chenilles de la piéride du chou, cavaler loin des plants
          il est normal que le purin fermente.

  11. Pascal clerc

    Efficace contre l’oïdium, le mildiou, les pucerons, la cloque du pêcher, tâche noire du rosier, rouille , les chenilles de la piéride du chou fuient les plants! Ce purin booste les plants. J’ai un autre purin à base de lierre grimpant, anti nématodes, mais aussi désherbant suivant les plantes ! Ne mettre que sur les aulx et oignons.

    1. Jessica Harismendy

      Clap, clap, clap ! Cher monsieur CLERC, votre purin à base de lierre grimpant peut intéresser notre communauté et bien plus encore 😉 Où pouvons-nous lire vos essais s’il vous plait ? Au plaisir. Bien à vous.

      1. pascal Clerc

        le lierre grimpant est fort utile. notamment contre le nématode.
        toutefois par expérience il détruit les solanées.
        je n’ai pas pu pousser plus loin mes études.
        par soucis de santé, et oui, j’ai eu la joie( bien réelle ) de voir le SAMU à la maison en novembre 2018 et mars 2019. Merci à eux et tous les soignants , sans qui je ne pourrais plus vous répondre. Bizarrement je suis complètement immunisé covid, mais pas crise cardiaque!
        donc du repos et du calme. heureusement la petite retraite.
        profitez tous de la Vie, elle est si vite terminée.
        bonne continuation jardinesque

  12. Bonjour,

    Merci pour vos précieux conseils. J’ai eu l’occasion de tester le purin d’ail-laurier sur l’oïdium et il s »est efficace.
    J’aurais une question d’un autre ordre. Est-ce que cette préparation est nuisible sur les nématodes? L’application de ceux-ci à eu lieu il y a une quinzaine de jours.
    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci beaucoup pour ce retour sur l’efficacité du purin d’ail et de Laurier de M P. CLERC. La lutte contre les nématodes passe essentiellement par l’application de moyens préventifs. Une fois les végétaux contaminés, il n’existe pas vraiment de traitement curatif à ma connaissance. Les moyens à mettre en place sont la rotation des cultures, arracher les plants touchés et les bruler, procéder aux bonnes associations de plantes… Pour vérifier votre diagnostic, les racines sont les organes qui permettent le mieux de diagnostiquer l’invasion : racines fourchues, anormalement boursouflées, chevelu racinaire surabondant, ou encore présence de galles.. Bon courage ! Au plaisir de vous lire à nouveau.

      1. il serait très judicieux de revenir à la culture maraichère de nos ancêtres:
        l’association et la contre plantation. cela permet de produire sur 100 m2 l’équivalent de 400 m2.
        sans fatiguer le sol.
        dame nature est bien faite.
        des radis rond et haricot grain coloré , pois grain rond du printemps au 21 juin.
        des radis long , haricot grain blanc, et pois grain ridé après.
        associez les pdt aux haricots, c’est à dire que dans la raie des pdt vous semez vos haricots! etc vous récoltez les pdt , et à la place vous semez des radis et salades !
        voilà,
        excusez moi tous, je n puis écrire longtemps, l’écran m’éclate l avue, qui elle aussi à beaucoup baissée.
        il me serais plus aisé de conter de vive voix pour transmettre mon savoir. Malheureusement je n’ai pas trouvé d’oreilles attentives pour transcrire tout cela.
        bien des gens ont profité de mon savoir, de mes trouvailles certains gagnant de l’argent sur certaines variétés redécouvertes ou découvertes par moi.
        mais c’est ainsi, je n’avais pas pour but de faire des sous, juste de sauver des plantes.
        je mourrais pas riche, mais heureux !

  13. pascal Clerc

    Bonjour à tous et toutes !
    Merci de diffuser mon purin .
    Il aura fait bien du chemin et bien des heureux.
    Je ne me suis pas enrichis pour autant avec .
    L’important c’est le résultat pour dame nature et l’humanité.
    Pascal Clerc .

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour Cher Monsieur, c’est un honneur de vous rencontrer ici sur notre blog 🙂 Merci pour vos recherches tant utiles pour la planète et l’humanité, continuez ainsi. Au plaisir.

  14. Salenave Hervé

    Merci
    Est ce que ce purin peu remplacer la bouillie bordelaise ?
    Si oui, comment l’utiliser ?
    Je le rappelle, mes arbres fruitiers (il y en a 35) mesurent entre 4 et plus de 5 m.(pommiers, orangers, poiriers, pêchers, pruniers, noyers…)
    Sinon, existe t il un produit pouvant remplacer la bouillie bordelaise ? Merci Hervé

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, Oui le purin d’ail et de laurier peut remplacer la bouillie bordelaise. D’ailleurs cette dernière est de plus en plus controversée dû au sulfate de cuivre et sa toxicité sur l’environnement et pour la consommation. Vous pouvez utiliser le purin d’ail et de laurier comme fongicide toute l’année sur vos fruitiers, plantes ou encore au potager mais surtout au printemps lors de l’arrivée de la majorité des maladies. Il peut-être un remède contre le mildiou, la rouille, la cloque du pêcher, les pucerons, la cloque de la vigne, la moniliose ou pourriture des fruits.

  15. Pour mes arbres fruitiers de 4 a 5 m de hauteurs, puis je utiliser le purin d’ail/laurier cet automne et, surtout quelle quantité par arbre (jusqu’à présent, j’utilise la bouillie bordelaise)
    Merci
    Hervé

    1. Jessica Harismendy

      Bonjour, merci de nous lire. Toutes les plantes peuvent bénéficier de ce traitement. Par expérience, le purin se conserver jusqu’à 1 mois dans de bonnes conditions… Pulvérisez sur les plantes, dessus, dessous les feuilles, sur les troncs et même le sol. Pour la quantité, tout dépend de la taille de vos fruitiers mais au vu de la fréquence des applications (6 à 8 applications sur 1 mois), vous pouvez en préparer 7 litres. En jardinage, il faut tester et re-tester car suivant la météo les effets des traitements peuvent variés. En espérant avoir pu vous aider. N’hésitez pas nous faire un retour d’expérience ! Bon jardinage.

Laisser un commentaire