05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
schefflera - Entretien du schefflera

Schefflera : conseils d’entretien

D’où vient le schefflera ?

Le schefflera est un arbuste très apprécié comme plante d’intérieur. Avec son beau feuillage qui lui confère un côté très esthétique, cette plante est aussi utilisée dans les bureaux pour sa résistance mais surtout sa facilité d’entretien. Grâce aux bons jardiniers, découvrez les meilleurs conseils de jardinage pour maintenir la beauté de votre schefflera.

Le schefflera, de son nom latin schefflera actiniphyla, est une plante de la famille des araliacées, qui trouve son origine en Australie. C’est un arbuste au feuillage persistant pouvant atteindre les 30 m (dans le pays d’origine). Dans nos intérieurs, il peut faire entre 1,5 et 2 m de hauteur.

Le feuillage vert foncé, parfois nervuré de crème, du schefflera se compose de feuilles formant une sorte de parasol.

Conseil d’entretien pour le schefflera

Exposition du schefflera

Bien que cette plante préfère une lumière vive, elle peut s’adapter dans une pièce à la lumière tamisée. Elle peut tolérer une exposition au soleil, à condition que ce soit à proximité d’une vitre et pendant quelques heures seulement. En effet, le schefflera ne doit pas être exposer directement au soleil. Par contre, quelques mois à la mi-ombre l’aideront à se développer convenablement.

Température et humidité

Le schefflera se plaît dans un climat où il fait entre 16 et 20 °C, d’où sa parfaite acclimatation en intérieur. Ce dont il a besoin c’est d’un peu d’humidité. L’arrosage se fait donc lorsque la terre est sèche, avec parcimonie et avec de l’eau à température ambiante.

En été, il faudra augmenter l’humidité atmosphérique en procédant à une brumisation du feuillage. La fréquence de la brumisation est de deux fois par semaine et plus encore en été.

Rempotage et fertilisation

Le schefflera est une plante qui présente une croissance rapide, de ce fait les matières organiques dans le sol s’épuisent vite. Ainsi, pour nourrir la plante et assurer son développement, il est préconisé de rempoter tous les deux ans. Pour un rempotage, utilisez du substrat riche mais léger. Mélangez, par exemple, un tiers de terreau, un tiers de tourbe et un tiers de sable.

En ce qui concerne la fertilisation, vous pouvez employer les engrais liquides en versant une petite quantité dans l’eau d’arrosage. En période estivale, la fertilisation doit être plus fréquente, dès le mois d’avril et jusqu’en septembre. En revanche, en hiver un apport d’engrais par mois suffira.

Comment soigner le schefflera ?

schefflera - Entretien du schefflera

Schefflera – Entretien du schefflera

Il est primordial de tailler les tiges du schefflera pour lui permettre de se ramifier. La technique de la taille : pincer la tige principale afin que de nouvelles branches puissent apparaître.

Si vous souhaitez que le feuillage soit bien lustré, effectuez un dépoussiérage à l’aide d’une éponge. Mais avant, imbibez votre éponge dans un mélange d’eau et de bière (en quantité égale).

Les parasites et maladies du schefflera

Dans le cas où l’atmosphère est sèche, la cochenille peut apparaître. Pensez également à surveiller les pucerons ainsi que les araignées rouges.

Si le feuillage de la plante jaunit et perd ses feuilles, cela est dû à un excès d’eau. Il convient alors de réduire l’arrosage. L’excès d’eau peut également faire pourrir les racines. Si tel est le cas, le signe sera un collet virant au noir.

Et si les feuilles deviennent pâles et que la croissance de la plante semble stoppée, il s’agit d’un manque d’engrais. Dans ce cas-là, fertilisez le substrat ou rempotez directement.

Choisissez les jardiniers de la coopératives pour entretenir vos schefflera. Ils seront vous faire profiter de leur savoir faire et vous faire bénéficier de crédit d’impôt !

Laisser un commentaire