Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Jardin écologique

L’éco-paysagisme, une approche plus respectueuse de l’environnement

Le respect du vivant est au cœur du concept de l’éco-paysagisme. Les enjeux environnementaux étant aujourd’hui de taille, écologie et respect de l’environnement sont autant des problématiques qui concernent tant le grand public que les professionnels du paysage. Les pratiques durables sont donc favorisées afin de permettre à chaque jardin de développer au mieux sa biodiversité et son écosystème propre🌿.  

Faire rimer paysagisme et écologie

Concept de l’éco-paysagisme

Durabilité, écologie mais aussi avenir sont les maîtres-mots d’un éco-paysagiste et sont même une philosophie. Les jardiniers paysagistes font en sorte que tout le monde puisse cohabiter dans le respect de chacun : végétaux, animaux et humains de passage. 🌱👨🕷
Le plan d’aménagement du professionnel ne sera pas seulement esthétique contrairement au concept de paysagisme classique, mais il se veut refuge écologique pour la biodiversité. La nature du sol et du terrain ainsi que leur possibilité d’aménagement seront étudiés afin d’y arranger le jardin. 

Pour être au plus proche d’un écosystème naturel, l’éco-paysagiste peut aménager un jardin vivant avec ruches, abris pour insectes, oiseaux et mammifères. 🐥🐛🦟

Ruche éco-paysagisme

Crédit photo : Pixabay.com

Un point d’eau peut aussi être construit, ainsi qu’un système d’arrosage, mais toujours pensé de manière raisonnée. 💦

Compétences et état d’esprit du paysagisme écologique

Un éco-paysagiste fait partie d’un bureau d’études et doit avoir des compétences en topographie, faune, flore, botanique et agronomie. Au-delà d’être écologiques, ses plans paysagers doivent être innovants. 

L’idée qu’il véhicule est celle qu’en prenant soin de l’environnement, on prend soin de la planète et donc de soi et des générations futures ! 

Choix des végétaux pour un jardin durable

Le but est de réaliser un jardin durable 🌿 et agréable pour les usagers. Les végétaux doivent donc être :

  • Esthétiques, adaptés au climat et au sol tout en privilégiant les plantes indigènes et rustiques 
  • Résistants à la sécheresse et ayant besoin de peu d’eau  
  • Des arbustes à fruits pour les oiseaux et plantes mellifères pour les insectes pollinisateurs afin de favoriser la biodiversité 
  • De taille raisonnée et au port naturel 
  • Locaux si possible 

Tous ces principes permettent à un espace vert vivant de se développer librement et d’évoluer en respectant son écosystème.

 

Aménagement et choix des matériaux

À la différence du paysagisme traditionnel, le bureau d’étude éco-paysagiste aidé parfois d’un écologue fera attention à ce que les matériaux soient : 

  • Durables et non-toxiques : bois non-traités chimiquement par exemple, abandon des matériaux composites
  • Locaux : originaires de la région où se situe l’agencement du jardin 
  • Incluant la vie sauvage : structures architecturales ne devant pas nuire aux insectes, oiseaux et autres mammifères. 

 

Un entretien des espaces verts écologique

Le type d’entretien que requiert l’éco-paysagisme est différent de celui réalisé en paysagisme classique. 🌱

Entretien minimum du potager 

  • Mélanger fleurs et légumes à la fois pour que les plantes potagères soient pollinisées et pour un esthétisme varié entre fruits, légumes et fleurs. 🌺🍎
  • Bêcher raisonnablement : tenter de supprimer le travail au sol contraignant et de valoriser un potager sur une butte par exemple, ou d’une structure surélevée, pour une cueillette debout, et/ou utiliser des  plantes potagères grimpantes 

Production d’engrais naturel

  • Poser des semis d’engrais vert pour le potager. Exemple : la moutarde ou la phacélie en automne et au printemps. 
  • Transformer les déchets organiques en terreau grâce à l’installation d’une zone de compostage
  • Utiliser les déchets de matériaux naturels broyés, comme les copeaux de bois pour améliorer la qualité du sol 
Compostage des déchets

Crédit photo : Pixabay.com

Pas de produits chimiques

Si les attaques d’insectes et les sécheresses sont moins fréquentes sur un jardin éco-paysager, il convient tout de même d’utiliser : 

Économiser l’eau

  • En paillant le sol, vous retenez l’humidité ce qui permet de minimiser les besoins en eau. 
  • Penser à un arrosage économe : un système d’arrosage au compte goutte ou arrosoir, par exemple, avec de l’eau de pluie récupérée 💧

Désherbage raisonné

  • Intégrer des semis floraux pour un effet champêtre et pour réduire le désherbage
  • Le paillage diminue les mauvaises herbes 🌿
  • Accepter les herbes indésirables dans son jardin 

Temps de tonte optimisé

  • Remplacer la tonte classique par de l’éco-pâturage ou la création de prairies, à faucher deux fois dans l’année 
  • Ne pas brûler les résidus de la taille des arbres, mais les réutiliser comme abris naturels pour la faune 
  • Tondre en ligne courbe pour réduire les manœuvres et donc l’effort 
  • Rassembler les arbustes en massifs afin d’éviter les obstacles au milieu de la pelouse

 

Les jardins thérapeutiques

Certains éco-paysagistes souhaitent aller plus loin et éveiller les sens des usagers ou leur permettre une thérapie par une activité de jardinage.

En effet, les activités de jardinage sont bonnes pour le corps et l’esprit et se multiplient en soins médicaux et paramédicaux en hôpital, en EHPAD, en maison de retraite, en centre de rééducation ou de réadaptation, en centre d’accueil de personnes handicapées… Le jardinage contribue aussi beaucoup à lutter contre les troubles de la dépression, Alzheimer ou autre pathologie psychiatrique. 🥀🌿

En aménageant un jardin chez des particuliers, on peut aussi le penser de cette manière car :

  • Il permet de lutter contre la perte de repères 
  • Le plein air et le soleil sont bénéfiques (vitamine D)
  • Il favorise l’ouverture sur l’extérieur et apaise 
  • Il permet un minimum d’activité physique 
  • Il stimule les sens : la vue, le toucher (différents feuillages), l’odorat (fleurs parfumées, plantes aromatiques…), l’ouïe (chant des oiseaux, bruissement des feuilles avec le vent …), le goût (feuille de basilic, de menthe, fraise, framboise, tomate cerise…)

On prend ainsi soin de la nature mais aussi de soi, en construisant et en utilisant un jardin de manière éco-responsable et thérapeutique. 

 

💡🏡 Vous recherchez un jardinier soucieux de l’environnement, utilisant des techniques d’entretien écologiques ? N’hésitez pas à nous contacter au 05 59 70 57 35, nous pouvons vous mettre gratuitement en contact avec l’un de nos 2500 paysagistes adhérents pouvant vous faire bénéficier du crédit d’impôt ! 🌱

Laisser un commentaire