05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Plantes Médicinales - Créer un Jardin de Plantes Médicinales

Créer un jardin médicinal ou jardin des simples

Jardin médicinal ou jardin de simples

De nos jours encore, l’homme ne cesse de découvrir  les vertus des plantes. Un minimum de savoirs et de bon sens permettent de composer un jardin avec ces plantes. Grâce à leurs connaissances, les spécialistes des espaces verts vont vous permettre de retrouver les techniques de jardinage anciennes pour créer un jardin médicinal.

Les plantes simples sont exploitées pour leurs bienfaits médicinaux depuis l’Antiquité. On nommait ces plantes de simples pour les différencier des autres remèdes, difficiles à préparer.
Pour autant, un jardin de simples ne contient pas uniquement des plantes médicinales. Elles sont accompagnées par des plants aromatiques et condimentaires (ail, aneth, cerfeuil, etc.). Au même titre que la plante médicinale, elles ont également des facultés thérapeutiques.

Un jardin médicinal, une inspiration religieuse

angélique jardin médicinal jardin de simples

Angélique – Jardin médicinal – Jardin de simples

Les vertus des herbes sont connues depuis près de 15 siècles. Leur histoire est profondément conjuguée à la vie des moines au sein des monastères. Rappelons que les moines sont longtemps restés les gardiens des savoirs thérapeutiques.

De ce fait, dans les croyances populaires, un jardin des simples se composait seulement dans les jardins des monastères. Aménagés en rectangle, dans des espaces à thèmes ou géométriques, le jardin des simples fréquentait les autres types de jardin comme le potager, le verger et le jardin des plantes tinctoriales (relatif à la teinture).

Tous ces jardins symbolisaient l’excellence, à l’image de l’œuvre de Dieu. Les références religieuses sont très présentes, par exemple, le puits au milieu du jardin incarne la résurrection, le buis l’éternité.

Les plantes médicinales étaient régulièrement harmonisées selon leurs vertus thérapeutiques. Par exemple, une section pour les plantes luttant contre les difficultés respiratoires (thym, mauve), un compartiment pour les plants sédatifs (valériane, houblon), une partie pour les plantes contre les troubles gastriques (chicorée sauvage, verveine officinale).

Elaborer son jardin de simples

L’organisation monastique du jardin peut en inspirer certains dans l’élaboration de leur jardin. A vous d’y apporter votre touche personnelle.

Pour un jardin ordonné, l’installation d’une ou plusieurs lisières végétales, la répartition d’une même plante dans le même lopin de terre mettent en avant le caractère symétrique, structuré de votre jardin. En revanche, pour un jardin un peu plus brut, mettez à l’honneur la forme des chemins en jouant sur les différents types de plantes (décoratives, basses, hautes, etc.).
A l’instar de la culture d’un potager, il est indispensable de prendre en compte les besoins de chacune des plantes avant de les combiner dans son jardin.

Quelles plantes dans mon jardin de simples ?

jardin médicinal - jardin de simples - hysope

Hysope – Jardin médicinal – Jardin de simples

Au Moyen Age, dans les jardins monacaux, les moines cultivaient de la bardane reconnue pour lutter contre les affections de la peau, de l’absinthe considérée comme un remède contre l’empoisonnement à la ciguë.

Actuellement, il semble plus judicieux de se rapprocher vers les plantes médicinales. Elles disposent véritablement de bienfaits incontestables.
Sachez que la majorité des plantes alimentaires sont également des plantes thérapeutiques. N’hésitez pas à faire une petite place aux plants aromatiques et condimentaires, comme dans les jardins d’antan composés par les moines. Vous pouvez y planter du thym pour faire un bouquet garni et vous débarrasser des rhumes chroniques, de la sauge officinale pour lutter contre les troubles digestifs et les menstruations douloureuses, de la menthe pour parfumer vos plats et faciliter la digestion, du romarin pour donner du goût à la viande tout en agissant sur le bien-être de votre foie, de la lavande pour parfumer vos desserts et améliorer vos nuits, de la mélisse pour lutter contre les troubles nerveux, de l’hysope pour relever vos sauces et dégager les voies respiratoires.

Sans oublier le fenouil doux, le coquelicot, la verveine odorante, la camomille et bien d’autres encore.

Jardin médicinal : troubles digestifs

Jardin médicinal : sédatifs

Jardin médicinal : affections pulmonaires

  • Thym
  • Bouillon blanc
  • Hysope
  • Mauve…

Laisser un commentaire