05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Outils de Tailles - Jardiniers Professionnels

Les Outils de Tailles pour votre Jardin

L’automne est à nos portes annonçant le retour d’une période favorable à la plantation mais aussi aux travaux de tailles. Aussi, avec les conseils de nos Jardiniers Professionnels, revenons sur les outils nécessaires pour effectuer de belles tailles bien propres qui garantiront la bonne santé de vos végétaux.

Le sécateur à main :

De toutes tailles, formes, marques et tarifs, les différents sécateurs ont tous un point commun : deux parties mobiles l’une par rapport à l’autre. Il peut s’agir d’une lame tranchante plate et rectiligne qui vient mourir à la fin de son mouvement sur une enclume plate et plus épaisse, perpendiculaire à la première, ou alors d’une lame tranchante mais courbe cette fois qui glisse contre une contre lame en forme de croissant. Dans tous les cas, c’est la contre-lame qui vient s’appuyer sur la partie du végétal à supprimer et non sur celle à conserver. Il est donc important de bien tenir son sécateur pour effectuer de bonnes coupes (il existe aussi des sécateurs pour gauchers). Un ressort situé entre les deux lames les écarte en permanence pour leur utilisation et c’est pourquoi un fermoir métallique assure la sécurité lorsque le sécateur n’est plus utilisé.

Les conseils de nos jardiniers professionnels :

  • Pour les racines :

Couper les racines perpendiculairement à leur axe de manière à ce que la section de racine taillée soit la plus petite possible ; ainsi la cicatrisation sera plus rapide.

  • Pour les rameaux et branches :

Tailler légèrement en biseau à 3 ou 4 mm au-dessus d’un bourgeon afin de ne pas l’endommager et de ne pas créer de chicot disgracieux au dessus de lui.

Le sécateur de force :

Aussi appelé sécateur à bec ou à manche, ce sécateur comporte lui aussi deux lames mobiles l’une part rapport à l’autre, mais il est aussi pourvu de deux manches de 40 à 50 cm de long et l’absence de ressort ne provoque pas d’ouverture automatique. Destiné à tailler tiges et branches de plus grosses sections (3 à 5 cm) qu’un sécateur classique, son usage est plus rapide que celui de la scie égoïne.

Le sécateur ébrancheur ou échenilloir :

Conçu comme un sécateur à main, l’un des manches est fixé par une douille s’emmanchant sur une longue perche, l’autre manche, plus court, comporte un anneau sur lequel est attachée une cordelette de la longueur du manche. C’est cette cordelette qui permet d’actionner le sécateur à distance et ainsi de tailler proprement les branches les plus éloignées (notamment pour les arbres fruitiers).

La cisaille à haie :

La cisaille à haie est composée de deux lames droites de 25 à 35 cm de longueur en acier trempé, sans ressort d’écartement, avec deux butoirs en caoutchouc situés entre les deux manches de 25 à 30 cm de longueur. Elle permet de tailler des petites haies avec précision tout en effectuant des coupes bien propres. Cependant, pour plus de rentabilité elles sont remplacées par les tailles haies électriques, plus rapides.

Le taille-haie :

Actionné par un petit moteur électrique ou thermique, les taille-haies sont constitués d’une lame à dents trapézoïdales tranchantes, coulissant dans un mouvement de va-et-vient dans la rainure d’un peigne à dents plus étroites et fixes. Il existe de nombreux modèles de taille-haies, vantant chacun ses avantages, légèreté, maniabilité, coût… Le choix dépendra essentiellement de vos besoins (longueur, hauteur, ancienneté, et fréquence  de la haie à tailler). Il est impératif de travailler constamment avec une attention soutenue pour éviter tous risques ; en effet les tailles haies peuvent être dangereux pour les doigts mais aussi pour le cable électrique (dans le cas de taille-haies électriques). Il est souvent nécessaire de revenir pour rectifier avec un sécateur quelques rameaux qui ont été comme mâchés par le taille-haie.

La scie égoïne :

Il existe deux modèles de scies égoïnes : l’une à lame droite, et l’autre dont la lame est légèrement courbe à son extrémité (plus facile d’usage). Ces lames, de 30 à 40 cm de longueur sont fixées sur un manche droit ou le plus souvent un peu courbé pour une meilleure tenue en main. La scie égoïne s’utilise pour scier d’un seul trait des branches de 5 à 6 cm de diamètre. Pour cela nos jardiniers à domicile vous recommandent de tenir la scie d’une main et de l’autre la branche à scier. Ainsi cela évite que la branche ne bouge, ou que son poids n’arrache un bout d’écorce ou de bois de la partie conservée.

Pour les branches de sections plus importantes, il est préférable d’utiliser une scie à bûches qui nécessite deux traits de sciage : l’un inférieur et l’autre supérieur qui viendront se rejoindre le plus exactement possible.

La tronçonneuse :

C’est une scie à chaine sans fin actionnée par un moteur soit électrique soit thermique. La lame de coupe plate, sur le pourtour de laquelle glisse la chaine dans une rainure de guidage est d’une longueur variant de 40 à 80 cm. Il doit impérativement exister un dispositif de garde qui protège la main en cas de rupture de la chaine. De plus un dispositif de débrayage arrête instantanément le moteur si la chaine rencontre une résistance plus importante que le bois. Chaque tronçonneuse (thermique ou électrique) est munie d’un carter contenant une huile épaisse au travers duquel passe la chaine pour éviter qu’elle ne s’échauffe. Il faut constamment vérifier le niveau d’huile de chaine, en règle générale toutes les demi-heures pour éviter qu’il ne soit vide. Auquel cas une fumée bleue se dégage durant quelques secondes avant que le mal ne soit irrémédiable.

Entretien des outils de taille :

Tous ces instruments doivent être entretenus soigneusement et régulièrement.

  • Après chaque utilisation :

Nettoyer la lame en enlevant les dépôts verdâtres laissés par la poussière et la sève, car il empêche la  lame de bien glisser. Pour cela, un chiffon imbibé d’alcool à bruler permet de dissoudre tout ou partie du dépôt tout en désinfectant la lame, ce qui évite la propagation de parasites (cryptogames, virus, bactéries…)

  • Périodiquement :

Affuter la lame sur une grosse meule de grès à eau de préférence, à grain fin ; puis, pour la finition de l’aiguisage, une « pierre à huile » (ou pierre schisteuse avec quelques gouttes d’huile de vaseline).

Quelques goutes d’huile de vaseline entre les manches et l’axe de rotation faciliteront les mouvements.

Nos jardiniers à domicile vous conseillent de confier à un spécialiste vos taille-haies une fois par an pour leur révision et aiguisage.

Des outils de tailles adaptés, bien entretenus (propres et affutés) faciliteront le travail tout en permettant d’effectuer des coupes nettes et propres qui cicatriseront plus rapidement et garantiront la bonne santé de vos végétaux.

Aussi n’hésitez pas à demander conseils à nos Jardiniers Professionnels pour vos travaux de taille et d’élagage.

Ne prenez pas de risques inutiles pour vous et pour vos végétaux, privilégiez l’expérience d’un professionnel.

La taille de haies et de fruitiers ouvrant droit à des réductions fiscales, pourquoi s’en priver ?!?

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
événements jardin en juillet
7 événements jardin en juillet
pelouse en été
Comment entretenir la pelouse en été ?
tailler sa vigne en été
Tailler sa vigne en été

1 Commentaire

  1. Pingback : Les Outils de Tailles pour votre Jardin - Jardi...

Laisser un commentaire