05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Urine Engrais - Peut on Uriner dans son Jardin

Côté jardin : l’urine comme engrais pour votre jardin !

Les apports de l’urine

Avec les astuces proposées par les jardiniers paysagistes, introduisez l’urine comme engrais pour votre jardin. Écologique et de plus en plus conseillée par le milieu scientifique, elle saura apporter tous les nutriments essentiels à vos plantes.

Urine : Un engrais riche en azote

L’urine, en plus d’être gratuite, se présente aussi comme un engrais riche et propre à apporter tout ce dont vos plantes ont besoin pour se développer. On sait par exemple qu’elle est riche en azote, à raison de 6 grammes par litre.

L’urine comme engrais complet

A cela s’ajoutent le potassium et le phosphore, mais à dose plus réduite, soit entre 1 gramme et 2 grammes par litre.

Ces apports varient suivant l’alimentation de chacun, mais le constat reste le même, elle figure parmi les engrais les plus efficaces. Elle promet une action rapide sur la croissance de vos plantes.

L’utiliser comme engrais constitue aussi un geste écologique. Au lieu de gaspiller de l’eau pour l’évacuer des toilettes, il est mieux de l’utiliser pour fertiliser votre jardin.

Optez pour cette méthode, c’est faire aussi des économies considérables (achats d’engrais, consommation d’eau, …)

Utilisation de l’urine au jardin

Bien que l’usage de l’urine en agriculture commence seulement à être évoquée par les scientifiques, certains chercheurs sont plus avancés que d’autres sur le sujet. Les études de Renaud de Looze, ingénieur et pépiniériste, constituent pour l’heure, la référence pour maîtriser son utilisation comme engrais en agriculture.

Selon lui, le bon apport d’urine est de 1 à 3 litres par m2. Tout dépend des plantes que vous faites pousser dans votre potager. A titre d’exemple, les légumes comme les salades ne requièrent pas beaucoup de nutriments et poussent très bien avec un minimum d’apport nutritif, soit 1 litre d’urine.

Par contre, lorsqu’on plante des légumes plus exigeants comme les tomates, on peut largement aller au-delà des 3 litres. Dans tous les cas, la moyenne est de 1,5 litres par m2 lorsqu’on est dans la saison agricole.

Les bonnes techniques 

Ajouter des composants organiques à l’urine favorise sa minéralisation et son assimilation par les plantes. Mieux encore, en combinant l’urine avec du compost, du fumier…, les micro-organismes favorable à la végétation s’y développeront rapidement.

Aussi, en respectant l’équation 1 litre de compost pour 1 litre d’urine, le sol s’enrichira en potassium, en magnésium, en oligoéléments, en calcium, en fer…

En pratique

L’utilisation combinée de l’urine et du compost permet d’avoir recours à deux techniques au choix.

L’urine au sol avant la culture

Appliquez l’urine sur un sol humide et attendez une à deux semaines avant de planter (il vous faudra stocker à l’avance une quantité suffisante). Pour 100 m² de terrain, prévoyez 200 litres d’urine. L’idéal est de les classer par bidon de 20 litres.

Fertiliser le sol avec de l’urine diluée avec de l’eau.

Elle se pratique durant les cultures. Le taux de dilution sera en fonction du besoin en nutriments de votre culture, de ses besoins en eau et de la nature de votre sol. Plus la dilution est importante, moins il y aura de risques.

Optez alors pour 50 cl d’urine pour 10 litres d’eau et étalez le tout sur 1m2 de culture, au pied des plantes.

Respectez un intervalle de 2 à 3 semaines pour chaque rappel sans dépasser 6 applications durant la saison. Quelle que soit la technique choisie, un délai de 4 semaines doit être respecté entre la dernière séance de fertilisation et la récolte.

Ensuite, pour assurer sa pureté, assurez-vous de son origine. Elle doit provenir de personnes en bonne santé. Toutefois, pour garantir la disparition des éventuels résidus nocifs, elle doit être conservée à température ambiante. Il est conseillé de l’utiliser dans les 4 semaines qui suivent son prélèvement.

Elle doit enfin être pauvre en sel et ne doit pas être versée en excès au même endroit, au risque de tuer vos plantes. Choisissez un sol riche en matières organiques et bien aéré pour neutraliser rapidement l’odeur de l’urine.

L’urine comme désherbant

L’urine est tellement riche, que l’utilisée pure brûle les racines, c’est donc un excellent désherbant et pas cher !

Besoin d’aide au démarrage ? Faites confiance à un pros qualifié en demandant une estimation gratuite !

Sur le même sujet
Fientes de Poules pour le Jardin Avantages
Tout savoir sur l’utilisation des fientes de poules dans le jardin
compostage en silo conseils et avantages - Professionnels A Domicile
Compostage en silo : conseils et avantages
Le Cah - L'atmosphère du Sol et le CAH
L’atmosphère du Sol et le CAH
Engrais Biologiques - Professionnels à Domicile
Engrais Biologiques

Laisser un commentaire