05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
engrais-minéraux-et-organiques - Professionnels A Domicile

Les Engrais : Minéraux ou Organiques?

Engrais et Amendements, qu’est ce que c’est?

Nous utilisons tous des engrais ou des amendements, mais comment faire la différence au moment des achats? Les Professionnels du paysage vous aident à y voir plus clair afin de choisir le bon produit.

Pour commencer, prenons la définition :

Les matières fertilisantes sont des produits destinés à assurer la nutrition des végétaux ou à améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols en lien avec le CAH.

Elles comprennent les engrais et les amendements.

Les engrais

Les engrais sont des produits dont la fonction majeure est d’apporter aux plantes des éléments nutritifs (éléments majeurs, éléments secondaires et oligo-éléments).

Ils peuvent se présenter sous les formes :

  • solides (granulés, poudre, bouchons…)
  • liquides
  • gazeuses

Fabrication des Engrais et Amendements

Fabrication des engrais minéraux azotés

Les engrais minéraux azotés sont pour la plupart produits à partir de l’Ammoniac (NH3) obtenu par synthèse de l’azote de l’air (N) et de l’hydrogène (H) du gaz naturel.

L’une des filières de production consiste à oxyder l’ammoniac par combustion puis à absorber dans l’eau le dioxyde d’azote formé pour obtenir l’Acide nitrique (HNO3).

La réaction directe entre l’ammoniac et l’acide nitrique, conduit au Nitrate d’ammonium (NH4NO3) qui après granulation et addition d’une matière de charge – pour stabiliser le produit et le rendre moins hygroscopique (permet de capter l’humidité) – permet de fabriquer les Ammonitrates.

Ce sont les fertilisants minéraux azotés les plus  utilisés en France. Le nitrate d’ammonium est également une matière première pour d’autres fertilisants azotés simples et pour les fertilisants minéraux composés.

L’autre filière de production consiste à faire la synthèse de l’ammoniac et du dioxyde de carbone (CO2) issu de la fabrication de l’ammoniac pour obtenir l’Urée CO(NH2)2, fertilisant minéral le plus fortement dosé en azote (46%).

shéma-fabrication-engrais-azotés - Professionnels A Domicile

Fabrication des engrais phosphatés

La matière première de base des fertilisants minéraux phosphatés est le Phosphate naturel de calcium extrait de gisements dont les plus importants sont situés au Maroc, aux USA, en Russie, au Moyen-Orient…

Une seconde matière première est le Soufre utilisé pour la fabrication d’acide sulfurique qui permet de rendre le phosphate plus soluble.

L’un des procédés de fabrication des fertilisants minéraux phosphatés consiste :

  • à fabriquer d’abord l’Acide sulfurique (H2SO4) par combustion du soufre et absorption du trioxyde de soufre (SO3) formé, puis à mélanger l’acide et le phosphate naturel finement broyé pour obtenir le Superphosphate simple qui contient de 18 à 25% de P2O5.

Un autre procédé consiste :

  • à fabriquer de l’Acide phosphorique (H3PO4) par attaque du phosphate naturel par l’acide sulfurique concentré, avec élimination du sulfate de calcium (phosphogypse) puis à faire réagir l’acide phosphorique sur le phosphate naturel pour obtenir le Superphosphate triple (TSP) il est dosé de 38 à 45% de P2O5.

shéma-fabrication-engrais-phosphorés

Fabrication des engrais potassiques

La matière première de base est un minerai extrait de divers gisements potassiques dans le monde
qui peut être :

– de la sylvinite : mélange de chlorure de potassium et de chlorure de sodium (Alsace)

– de la carnallite : mélange de chlorure de potassium et de chlorure de magnésium

– de la kaïnite : mélange de chlorure de potassium et de sulfate de magnésium.

La fabrication du chlorure de potassium (KCl) consiste à le séparer des autres sels.

Dans le cas de la sylvinite, deux procédés sont utilisés :

  1.  le procédé thermique : il s’appuie sur la différence de solubilité entre le chlorure de potassium, plus soluble à chaud qu’à froid, et le chlorure de sodium dont la solubilité ne varie pas.
  2. le procédé de «flottation» : par introduction d’un réactif se fixant seulement sur les cristaux de chlorure de potassium qui, pris dans un souffle d’air, flottent à la surface. Le chlorure de potassium dose 60 % de K2O.

L’attaque du chlorure de potassium par l’acide sulfurique permet de fabriquer du Sulfate de potassium (K2SO4) fertilisant utilisé pour les cultures exigeantes en soufre ou sensibles à l’ion Chlore (Cl-). Le sulfate de potassium comprend 50 % de K2O.

Fabrication des engrais composés

Ce sont des fertilisants minéraux qui contiennent :

soit 2 éléments majeurs :

– engrais binaires PK

– engrais binaires NP

– engrais binaires NK

soit 3 éléments majeurs :

– engrais ternaires NPK

Ils sont fabriqués par mélange ou par réaction chimique, à partir de diverses matières premières ou d’engrais simples.

La fabrication par réaction chimique nécessite :

  • un réacteur : les acides y sont neutralisés par de l’ammoniac ou des phosphates
  • un granulateur où sont ajoutées les autres matières premières solides ou gazeuses
  • un ou plusieurs sécheurs pour diminuer l’humidité du produit
  • des cribles pour extraire le produit marchand qui sera refroidi et enrobé
  • d’une matière de charge pour le stabiliser

Fabrication des amendements

  • Les produits crus : les roches extraites des carrières sont broyées.
  • Les produits cuits : les roches extraites des carrières  sont calcinées à très haute température dans des fours à chaux puis broyées.

Les engrais, qui nourrissent la plante ne doivent pas être confondus avec les pesticides (ou produits phytosanitaires) qui sont utilisés pour la protéger des maladies ou des parasites et de la concurrence des mauvaises herbes

Les engrais minéraux

Les engrais minéraux sont produits à partir de minerais extraits du sous-sol (phosphate, potasse) ou fabriqués à partir de l’azote de l’air. Il y a les engrais minéraux simples et les engrais minéraux composés.

Les engrais minéraux SIMPLES

Lorsqu’ils ne contiennent qu’un seul élément nutritif majeur :

  • azotés : ammonitrates, urée, solution azotée…
  • phosphatés : superphosphate…
  • potassiques : chlorure de potassium, sulfate de potassium…

Les engrais minéraux COMPOSÉS

Lorsqu’ils apportent deux (engrais binaires) ou trois (engrais ternaires) éléments nutritifs majeurs (N, P, K).

Les engrais organo-minéraux

Les engrais organo-minéraux contiennent à la fois des matières organiques d’origine végétale et/ou animale et des matières fertilisantes minérales. Ils doivent contenir au minimum un pour cent d’azote d’origine organique et sont exempts d’azote de synthèse. Ils sont surtout utilisés en arboriculture, maraîchage et viticulture.

Les engrais organiques

Dans les engrais organiques, la totalité des éléments nutritifs a une origine animale ou végétale. Ce sont notamment les déjections animales (fumiers lisiers, fientes…), ou des sous-produits industriels tels que les poudres de cuirs, de cornes, les vinasses de betterave, le marc de raisin, des algues, des tourteaux, etc…

Ils sont exempts d’azote de synthèse organique.

Pour les engrais, on indique les pourcentages de chaque élément comme suit : NPK 7-5-6 signifie que l’engrais contient 7% d’azote (N), 5% de phosphore (P2O5) et 6% de potassium (K2O). Ils peuvent être complétés par des oligo-éléments (bore, cuivre, fer, manganèse, molybdène, zinc…) pour pallier aux carences spécifiques.

Comment lire et comprendre une étiquette

L’étiquette avec toutes les indications obligatoires et facultatives précisées dans la norme française pour les «Engrais NFU…» ou par le règlement européen pour les «Engrais CE» doit être écrite en français et figurer sur une seule face du support (sac, document…).

étiquettes-engrais - Professionnels A Domicile

De brèves indications concernant les conditions d’emploi, les précautions au stockage et lors de la manutention peuvent également figurer sur la sacherie. Elles peuvent être aussi précisées dans les fiches techniques mises à disposition des utilisateurs.

Où trouver le marquage obligatoire ?

  • Le marquage doit figurer soit directement sur une face de l’emballage, soit sur une étiquette collée ou attachée par le système de fermeture de l’emballage.
  • Dans le cas des grands conditionnements de type big-bags, le marquage peut éventuellement figurer sur les documents d’accompagnement joints à la livraison du produit.
  • Enfin pour le vrac, le marquage complet doit obligatoirement figurer sur au moins l’un des documents qui accompagne la livraison : bon de commande ou bon de livraison.
  • La facture doit obligatoirement reprendre tous les éléments du marquage.
  • Ces documents sont à présenter lors de tout contrôle effectué par la répression des fraudes.

Le responsable de la mise sur le marché porte la responsabilité du marquage et de la conformité du produit en cas de contrôle. Son nom (ou sa raison sociale) ainsi que son adresse en France doivent obligatoirement figurer au bas du marquage.

Un importateur, un emballeur travaillant pour son propre compte ou toute personne modifiant les caractéristiques d’un engrais est considéré comme le responsable de la mise en marché en France.

Certains engrais peuvent relever d’autres réglementations (transports, matières dangereuses…) qui imposent des mentions particulières sur le marquage. Le responsable de la mise sur le marché est tenu dans ce cas de pouvoir fournir également les fiches de données de sécurité aux distributeurs, stockeurs ou utilisateurs.

Les amendements

Les amendements améliorent les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols.

Les amendements minéraux basiques

Les amendements minéraux basiques ont pour rôle principal de maintenir ou d’élever le pH du sol pour rétablir un milieu propice à la croissance des plantes.

Les amendements minéraux basiques sont caractérisés par :

– leur valeur neutralisante VN, qui exprime le potentiel maximal de neutralisation du produit. On la mesure par attaque avec un acide fort et on l’exprime par équivalence avec l’action de la chaux pure teneur en CaO et en MgO (unité d’expression conventionnelle)

leur solubilité carbonique ou leur dureté (pour les produits crus seulement)

– leur finesse de mouture (facultative pour les produits cuits, les amendements basiques sidérurgiques, carbonate de calcium issu de la production de pâte à papier, mais obligatoire pour les produits crus, les amendements basiques mixtes, les écumes de sucrerie, les boues de décalcification des eaux de forage).

Les amendements organiques

Les amendements organiques, comme le fumier ou le compost, contribuent à améliorer les qualités physiques et microbiologiques du sol en reconstituant le stock de matière organique du sol (humus et CAH).

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
purin de fougère
Purin de fougères
sang séché et corne broyée. 
Sang séché et corne broyée : quelle utilité ?
Erreurs de Compostage - Éviter les Erreurs de Compostage !
Comment éviter les erreurs du compostage

Laisser un commentaire