05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Planter un Châtaignier - Comment Faire Pousser un Chataignier

Comment planter et entretenir un Châtaignier ?

Le châtaignier

La plantation du châtaignier est l’une des plus anciennes de l’histoire. Ses fruits, les châtaignes ont de tout temps été considérés comme une nourriture destinée aux plus malnutris en raison de sa grande teneur en vitamines et en d’autres éléments nutritifs. Au fil du temps, le châtaignier est devenu un produit de luxe. Il requiert un maximum de soins et exige plus de conditions dans sa plantation que pour son entretien. Suivez les astuces et conseils de nos pros de l’entretien de jardin pour réussir la culture de votre châtaignier.

Variétés de châtaigniers

Châtaignier commun

Espèce type

Arbre : Arbre de 25 à 30m, feuilles dentées, introduit dans les Cévennes par les Romains.
Fruits : 3-4 fruits par bogue très épineuse.
Culture : Sol acide mais bien drainé. Il préfère les étés chauds à l’ombre.

Chataignier Marigoule

Arbre : Arbre de grand développement. C’est un hybride issu du croisement entre le châtaignier commun (castanea sativa) et le Castanea Crenata.
Fruits : Gros marron brillants se décrochant de leur bogue.
Culture : Il aime les sols riches et les situations chaudes mais nécessite un pollinisateur tel que le marron Goujaunac.

Bouche de Bétizac

Arbre : Développement moyen.
Fruits : Fruits précoces qui tombent tout seul de la bogue.
Culture : Il aime les sols riches et à des besoins en eau assez important.

Marron de Chenonceau

Arbre : Arbre vigoureux à grandes feuilles.
Fruits : Gros fruits de très bonnes qualités et précoces.
Culture : Bon pollinisateur. Originaire du sud-Charente et adapté aux régions océaniques.

Vendale

Arbre : Arbre assez vigoureux à très grandes feuilles.
Fruits : Production des fruits tardives mais en quantité.
Culture : Originaire de Dordogne. Culture en régions froides au-dessus de 400m/alt.

Chataignier d’Amérique (Castanea Dentata)

Arbre : Arbres pouvant mesurer jusqu’à 45m de haut pour une circonférence du tronc de 3m.
Fruits : Chatons mâles et femelles sur le même arbre.
Culture : Indigène du Canada, il a été ravagé par le chancre du châtaigner importé par erreur par le châtaignier de chine qui lui était peu sensible à cette maladie. Dorénavant Le châtaignier d’Amérique parvient difficilement à une hauteur de 10m avant de mourir à cause de cette maladie.

Chataignier de Chine (Castanea Millissima)

Arbre : Arbre de 20m de haut à feuilles arrondies.
Fruits : Chatons mêmes et femelles sur le même arbre. Il est un bon pollinisateur des autres châtaigniers.

Châtaignier du japon (Castanea crenata)

Arbre : Il peut mesurer jusqu’à 20 m avec de petites feuilles étroites finement dentées.
Fruits : Petits fruits.
Culture : il aime les climats humides avec de fortes et régulières précipitations. Cette espèce est uniquement océanique.

Où planter un châtaignier ?

Le climat

Le châtaignier nécessite un climat chaud et humide où les températures vont atteindre en été 20°C dont la pluviométrie atteint 700mm sur l’année. Vous pouvez pratiquer l’irrigation pour soutenir la floraison en juillet s’il ne plut pas assez. Le climat Méditerranéen ou Océanique se prête parfaitement à la culture du châtaignier.

Le sol

Avant de planter un châtaignier, il est recommandé de vérifier le pH du sol qui doit être acide (compris entre 5 et 6) et filtrant, c’est-à-dire avoir un pourcentage de sable supérieur au celui de l’argile (moins de 25% de sable et moins de 35% de limon). Cependant, notez que les sols riches en calcaire sont à proscrire (tolère moins de 1%). N’hésitez pas à demander l’avis de nos jardiniers paysagistes afin d’éviter tout risque.

L’ensoleillement

Plantez-le au soleil ou mi-ombre.

Planter un Châtaignier

Quand planter un châtaignier ?

L’automne est la saison idéale pour sa plantation, car il nécessite également une grande luminosité pour mûrir. Il est également possible de le planter au printemps.

Comment planter un châtaignier ?

Pour la plantation, le châtaignier doit être terré dans un trou bien fertile et profond de 30 cm. S’il s’avère que le sol ne contient pas assez d’éléments nutritifs, il est recommandé de rajouter de l’engrais ou de la fumure organique bien décomposé afin de permettre une bonne croissance à la plante. Il est tenu de recouvrir les jeunes plants de pailles pour les protéger du froid.

Élevez 3 piquets reliés par un fil de fer pour soutenir le jeune plant. Les plants doivent s’espacer d’au moins 8 m, car ils deviendront de grands arbres.

Comment reproduire les Châtaigniers ?

Il existe plusieurs façons de multiplier les châtaigniers :

La greffe en écusson

La méthode la plus facile, c’est la greffe en écusson. Elle se pratique de préférence d’avril à mai, au moment où la sève est en extrême abondance. Il y a également la greffe en couronne qui est moins pratiquée en raison de la fragilité des plants pendant une assez longue période.

Le marcottage

Le marcottage est le moyen le plus efficace et le plus rapide pour multiplier les châtaigniers, ce procédé consiste à mettre en contact avec le sol la plante mère pour donner naissance à de nouvelles racines et ensuite, isoler la plante mère. Le marcottage du châtaignier est très prisé, car celui-ci est favorable à la cépée c’est-à-dire à la production de nouvelles générations de tiges.

Ainsi, on peut pratiquer le marcottage en pot : il consiste à couper un jeune tronc de la plante mère, de le mettre en pot jusqu’à ce que des bourgeons ou de nouveaux rameaux apparaissent et atteignent une certaine taille.

Le marcottage en pleine terre consiste à mettre en contact avec le sol, une branche de la plante mère pour qu’elle s’enracine, ainsi on peut séparer la plante mère de la nouvelle génération.

Entretien du Châtaignier

Arroser le châtaignier

L’arrosage est une étape nécessaire en période de sècheresse vers le mois de juillet, car c’est également la période de la floraison et le châtaignier a besoin d’humidité.

Tailler le châtaignier

Nous attendrons l’âge adulte du châtaigner (Menés l’arbre en futaie) pour le tailler en vert, c’est-à-dire lorsqu’il ses feuilles sont encore vertes (avant l’automne), soit de juin à août.

En juin : Pincez l’extrémité des pousses pour ralentir la croissance. Ne pas retirer trop feuillage.

En août : Supprimez les branches basses et éclaircir le centre qui concurrence la flèche pour laisser passer la lumière.

Vers les 4-5 ans de l’arbre, il faudra élaguer les branches les plus petites et les moins vigoureuses.

Maladies et parasites du châtaignier

Avant l’achat d’un plant de châtaignier, il est recommandé de vérifier s’il n’est pas contaminé par une maladie ou des parasites nuisibles à sa croissance. Il existe différentes maladies et parasites décelées chez les châtaigniers :

  • Le chancre du châtaignier

Le chancre du châtaignier est une maladie provoquée par un champignon. Il se manifeste par des tâches rouges sur l’écorce. Il existe des traitements biologiques très efficaces, mais assez coûteux pour les éliminer.

  • Le carpocapse des châtaignes

La carpocapse des châtaignes est provoquée par des petites chenilles qui se nourrissent de la chair du fruit. La meilleure façon de les éloigner, c’est de ramasser les fruits pourris par terre et de les brûler. Vous pouvez également demander l’aide de nos experts du jardinage pour éradications de ces petites bêtes nuisibles.

  • La maladie de l’encre

La maladie de l’encre est un champignon qui forme une gaine noire sur les racines et étouffe l’arbre. Cette maladie est fréquente quand le châtaignier est planté en sol argileux qui empêche l’eau de de s’évacuer. Elle est caractérisée par une perte de vigueur de l’arbre, le flétrissement des jeunes pousses et l’apparition d’un liquide noir à la base du tronc. Il n’existe aucun traitement.

  • Le xylebore Disparate

Le Xylebore Disparate est insecte xylophage de l’ordre des coléoptères. Ce nuisible creuse des galeries dans les branches pour pondre. Sont sujet à ces attaques les jeunes arbres et les vieux arbres qui dépérissent rapidement après la floraison.

Récolte des Châtaignes

Quand récolter les châtaignes ?

La cueillette (entre début octobre et mi-novembre, vers 5-6 ans) des fruits peut débuter à partir du moment où les bogues tombées, laissent entrevoir les châtaignes.

Comment récolter les châtaignes ?

Pour éviter de vous piquer, servez-vous de vos pieds pour libérer les fruits de la bogue. Pour la conservation, effectuez dans un premier temps, la méthode du trempage, ensuite entreposez celles-ci dans des caisses ajourées dans un lieu aéré et frais.

Comment les conserver ?

La technique du trempage permet de conserver les fruits jusqu’en février.

  1. Retirez la châtaigne de la bogue.
  2. Faites les tremper dans l’eau pendant 9 jours en renouvelant l’eau de trempage tous les deux jours.
  3. Jetez celles qui flottent qui seraient pourries ou véreuses.
  4. Faites sécher les châtaignes sur le sol ou sur les clayettes dans un endroit bien aéré et ventilé.
  5. Les brasser tous les jours pendant une dizaine de jours.
  6. Les stocker dans une cagette trouée entreposée dans un endroit aéré.

Vous vous posez encore beaucoup de questions quant à la culture du châtaignier ? Demandez l’avis d’un professionnel qualifié proche de chez vous ! Et bénéficiez de 50% d’avantage fiscale sur l’entretien de votre châtaignier !

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
soins des arbres fruitiers
Soins des arbres fruitiers en été
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes

4 Commentaires

  1. sire

    bonjour, mon petit châtaignier a les feuilles qui deviennent jaune et brulées sur les bords ceci tous les ans!!,je pense a un coup de chaleur pour les bords brulés ???pour la couleur jaune peut être une terre pas assez acide ?? Merci de vos conseils

    1. olivier jardinier

      Bonjour,

      Cela pourrait être dû à un champignon également. Pour plus de précisions, il est nécessaire de faire appel directement à un professionnel qui pourra vous donner un diagnostic sûr.

      Bonne journée. A bientôt

  2. MarylineG

    Bonjour
    régulièrement, je sème des châtaignes et des glands mais ceux ci se font grignoter par nos amis petits carnivores ; comment éviter cela ? existe un produit ou avez-vous une astuce répulsive ?
    peut-on enrober ces fruits, d’argile, de chaux ou tout autre produit afin qu’ils se développent tranquillement et surtout pousser ?
    merci

    1. olivier jardinier

      Bonjour Maryline,

      Pourquoi ne pas essayer de les faire partir en pot et de les repiquer en le protégeant avec un cercle grillagé pour protéger les pousses ?

      Au plaisir de vous relire

Laisser un commentaire