05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
ravageur du jardin

Comment lutter contre les altises?

Les altises (Alticinae) sont des insectes sauteurs de l’ordre des coléoptères et de la famille des chrysomélidés (Chrysomèle), prédateurs de nombreuses cultures. Ils ont les pattes arrière très développées et sautent lorsqu’ils sont dérangés. Leur nom, qui date du XVIIIe siècle, (h)altica, provient du grec haltikos, « habile à sauter ».

(Définition de Wikipédia)

Apprenez à identifier et à lutter contre ces ravageurs avec nos jardiniers professionnels et bénéficier de réductions fiscales.

Symptômes :

Le feuillage est criblé de petits trous arrondis. Puis les tissus perforés se dessèchent et virent au brun.

Plantes concernées :

Les altises attaquent essentiellement les crucifères. Au sortir de l’hibernation (au printemps), les adultes se dirigent vers les crucifères sauvages, puis très vite la levée des crucifères cultivées (choux, radis, navets…) les attire irrésistiblement. Alors les altises peuvent parcourir plus d’un kilomètre, guidés par leur odorat pour venir dévorer vos jeunes pousses.

Description :

Les altises sont de très petits insectes, de quelques millimètres de long (entre 1,5 et 5 mm selon les espèces). Il en existe de nombreuses espèces, mais elles présentent toutes des pattes arrières très développées leurs permettent de faire de grands sauts, d’où leur nom de puces de terres. Leurs ailes cachées sous des élytres leur permettent de parcourir de grandes distances en quêtes de leurs mets préférés. La carapace peut être noire avec de larges bandes jaunes (Phyllotreta nemorum) ou d’un bleu-noir brillant (Psylliodes chrysocephala).

Périodes d’attaques :

Les altises affectionnent les temps chauds et secs aussi les premiers dégâts peuvent s’observer  sur les jeunes semis en avril-mai, et se poursuivre tout au long de l’été.

Prévention et lutte :

  • Dès les premiers dégâts observés, arroser par aspersion le matin de bonne heure. L’humidité éloignera les altises. Puis étendre soigneusement un voile anti-insectes ou un voile de forçage en enterrant les bords pour ne pas qu’ils se faufilent en dessous.
  • Attirer les altises ailleurs à l’aide de plantes pièges comme la moutarde. Les altises s’en régaleront et laisseront vos cultures plus tranquilles (du moins un certain temps).
  • Comme les altises affectionnent un climat sec et chaud, maintenir une atmosphère humide grâce à des arrosages réguliers et l’usage de paillis.
  • Un épandage de cendre de bois semble avoir un effet répulsif.
  • Dans les traitements biologiques, nous pouvons citer, les pulvérisations d’infusion de tanaisie, d’absinthe, ou de purin d’ortie.
  • Autre recette miracle trouvée sur internet : faire bouillir 15 à 20 minutes 100 gr de feuilles fraîches de laurier ou de thym dans 10l d’eau, ajouter 100 g de mégots de cigarettes (sans filtre) et laisser infuser 24 h. Filtrer, ajouter 100g de savon noir, bien remuer la solution et pulvériser. (blog aujardin.info)

Attention, les grosses altises ou altise d’hiver et leurs larves attaquent vos plantes, semis d’automne et les jeunes plants. Elles se développent fin septembre début octobre. Il existe également des pièges modulables en fonction de la croissance de vos végétaux : sorte de bol d’eau avec du liquide vaisselle.

Laisser un commentaire