05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Avantages du Binage - Comment Biner

Quels sont les avantages du binage?

Un binage vaut deux arrosages

On entend souvent : « en période de croissance, pensez à biner vos végétaux ». Mais qu’est-ce que cela signifie, pourquoi, quand et comment doit-on procéder ? Nos jardiniers pros reviennent sur ce geste simple qui vous assura de bonnes récoltes.

Définition du binage

Le mot biner vient du latin « bini » ce qui veut dire faire deux fois, par extension au latin vulgaire : « binare » signifie retourner la terre une seconde fois ou encore faire deux messes. En agriculture, on comprendra donc, qu’après avoir labouré la terre, on la bine pour l’ameublir une deuxième fois. D’où peut-être le vieille adage « un binage vaut 2 arrosages ! »

Avantages du binage

Le premier avantage du binage est de lutter efficacement contre les herbes sauvages qui entreraient en compétition pour l’eau et sels minéraux avec les plantes en cultures. De plus, en émiettant la croûte formée en superficie, le binage facilite la pénétration de l’eau d’arrosage mais aussi limite les remontées capillaires et donc l’évaporation.

Quand et comment biner ?

Quand biner ?

A partir du printemps jusqu’à la fin de l’été, le binage s’effectuera dès l’apparition d’une croûte à la surface de la terre, et avant de risquer une trop grande invasion de mauvaises herbes. En effet les éliminer quand elles sont encore très jeunes sera plus facile et évitera leur installation en profondeur. Le meilleur moment pour travailler la terre est quand elle est un peu humide mais non détrempé ni non plus trop sèche (par exemple 1 à 2 jours après une bonne pluie). Biner en hiver, quand le risque de gelée est écarté, permet de détruire des larves de parasites qui hibernent sous terre.

Comment biner ?

  1. Le binage doit être léger et rester superficiel, 2 centimètres de profondeur est la mesure idéale.
  2. Travaillez toujours à reculons pour ne pas piétiner le sol fraîchement travailler au risque de devoir recommencer !
  3. Effectuez des mouvements de va et vient en gardant le dos le plus droit possible, et en pliant plutôt chevilles genoux et hanches.
  4. Un outil adapté à votre taille et affûté rendra le travail moins fatigant. Plusieurs outils peuvent être employés, la binette reste la mieux adaptée, mais la panne de la serfouette est très utile aussi tout comme la griffe à trois dents qui permet de se faufiler entre les rangs de légumes.

Pour garder une terre meuble, libre de mauvaises herbes tout en bénéficiant de réduction d’impôt, n’hésitez pas à faire appel à nos jardiniers partout en France pour l’entretien de votre jardin ou de votre potager. Ils vous apporteront des conseils sur les paillages, les désherbants respectueux de l’environnement et les techniques de cultures bio.

1 Commentaire

  1. Pingback : Désherbage manuel – Neofarmer

Laisser un commentaire