05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
choisir ses plantes grimpantes

Comment choisir ses plantes grimpantes ?

Certains jardiniers affirment que les plantes grimpantes représentent tout un lot d’avantages par rapport aux plantes mises dans des pots. Que ce soit pour dissimuler un mur, pour camoufler les défauts sur les façades d’un bâtiment ou pour implanter une tonnelle, toute une variété de plantes grimpantes est prête à servir ses propriétaires. On peut choisir ses plantes grimpantes en se basant sur différents critères.

Choisir ses plantes grimpantes selon sa nature

rosiers

Exubérantes ou séduisantes, il existe généralement trois différents types de plantes grimpantes selon sa nature. La première s’accroche sur son support par la présence de crampons (petites racines) ou de ventouses.

Comme plante à crampons, on peut citer la bignone, l’hortensia grimpant, le lierre ou le fusain rampant. La vigne vierge est l’exemple parfait en parlant de plante à ventouse. Au second classement, les plantes volubiles prennent place.

Ce sont des plantes fixées sur un support par leurs tiges enroulées à l’exemple de l’actinidia, la clématite, l’ipomée, l’akébia, le houblon, le chèvrefeuille ou le jasmin. La troisième catégorie concerne les plantes ayant leurs vrilles entremêlées avec les mailles d’un treillage ou d’un grillage comme la cobée, le pois de senteur ou la passiflore.

Choisir ses plantes grimpantes selon ses usages

Ipomée plantes grimpantes

Ipomée

D’un propriétaire à un autre, chacun choisit d’adopter des plantes grimpantes pour une raison particulière. Voici quelques idées de plantes tenant compte de leurs usages.

Habillage de clôture ou d’arceau

Les plantes avec des fleurs étonnantes comme les bignones ou les rosiers grimpants sont idéales pour un habillage bien pensé d’une clôture. On peut également opter pour des plantes au feuillage esthétique (houblon, vigne vierge…). Sur de petites surfaces, les grimpantes annuelles s’imposent majestueusement. Ipomées, pois de senteur ou capucine sont faits pour coloniser un grillage en vue.

Créer un effet d’ombre

schizophragma

schizophragma

Une plante grimpante peut aussi servir à créer un effet d’ombre sur une terrasse. Pour cela, son feuillage doit à la fois être dense et caduque pour permettre le passage des rayons du soleil en hivers. L’aristoloche, le houblon, la glycine, la bignone ou le kiwi sont parfaits pour être accrochés en hauteur. Pour ajouter une retouche de senteur aux parfums enivrante, le jasmin officinal est le meilleur des choix.

Couvrir un mur

Les plantes aux fleurs parfumées ont leurs places tout près du hall d’entrée ou sous des fenêtres. Akébie, chèvrefeuille, rosier grimpant ou vigne de Coignet sont faits pour ce genre d’endroit. Pour la couverture d’une surface assez large, l’hortensia grimpant est conseillé.

De plus, cette plante produit de jolies fleurs blanches une fois tous les trois ans. Sur un mur disgracieux, il vaudrait mieux choisir une plante à feuillage persistant comme celui du lierre, du rosier de Banks, du jasmin étoilé ou de la passiflore.

Selon l’orientation

Faire du jardinage n’est pas aussi simple qu’on puisse l’imaginer même avec des plantes grimpantes. En fonction de l’orientation, on peut déterminer le type de plantes grimpantes parfaites pour un support donné.

Au sud

Sur une façade orientée au sud, on y pose généralement des plantes en harmonie avec le soleil comme la clématite, la bignone, la capucine tricolore, la dentelaire du Cap ou le rosier de Banks.

Au nord

Le nord a été longtemps assigné à la place de maître de l’orientation étant donné que toutes les boussoles le pointent avec leurs aiguilles. Sur un support placé dans cette direction, on opte pour des plantes sortant de l’ombre à l’image du lierre, du schizophragma, du jasmin d’hiver ou de l’akébia.

À l’ouest

Aristoloche, faux jasmin, kiwi d’ornement, bignone persistante ou encore solanum grimpant sont capables de tisser une bonne couverture à un support sous l’emprise du vent.

À l’est

Pour un support orienté vers l’est où le froid est à son comble, le choix s’arrête sur un solanum, un drégéa, une renouée du Turkestan, un houblon doré ou un hortensia grimpant.

 

 

Sur le même sujet
choisir sa clôture
Choisir sa clôture pour le jardin !
clôture
Faut-il choisir une haie ou un mur pour sa clôture ?
Plantes Grimpantes - Jardiniers Professionnels
Les Plantes Grimpantes

Laisser un commentaire