05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Potager au printemps

Que planter dans son potager au printemps

Le printemps revient, les primevères pointent leur nez dans le jardin et l’envie du jardinage vous taraude. Que pouvez-vous planter dans votre potager au printemps ?

Les jardiniers professionnels sont là pour vous conseiller.

Début de saison, de Février à Mars : potager au printemps

Les poireaux

Ils se plantent dans une terre allégée de terreau, de février jusqu’en mars.

Il faut garder un œil vigilant sur les semis de poireaux, qui sont très délicats. Ils peuvent facilement être contaminés par des maladies ou attaqués par des nuisibles.

En cas de doute, ne repiquez pas vos jeunes plants. Ils ne grandiront pas s’ils ont été fragilisés durant leur pousse. Vous pouvez acheter des plants « certifiés indemnes » à partir de mi-juin jusqu’en mi-juillet.

Les carottes

Elles peuvent avoir une germination difficile, il faut donc éviter de les semer trop tard. Paradoxalement, les cultiver tardivement peut limiter les dégâts de la mouche de la carotte. Vous avez de mi mars à fin avril pour les semer dans une terre profondément décompactée, éventuellement répartie en petites buttes.

Les oignons

Si vous optez pour des semis, il faut les semer en pépinière, dès la fin du mois de février.

S’ils sont plantés en bulbilles, il faut les planter dans une terre non amendée récemment, courant du mois de mars.

Les salades

Vous pouvez les semer de février à mars, sous un abri, de type tunnel ou châssis froid.

Pour les planter en pleine terre, il faudra attendre fin mars.

Milieu de saison, de fin Mars à Mai : potager au printemps

Les betteraves

Elles peuvent se semer à partir d’Avril/Mai jusqu’au 14 Juillet, hormis pour la variété de betterave « crapaudine » au développement plus long.

Il convient de les semer en rangs, distants de 30 cm, à une profondeur d’1 mètre.

Le chou

Il se sème en mai, dans une pépinière, et se repique le mois suivant.

Il peut être récolté toute l’année.

Les courges et courgettes

Elles se sèment toutes les deux de la même manière, dans un sol riche, que l’on aura pris soin d’alléger d’une pelle de compost bien décomposé. Les courges ont besoin d’un espace de 2m2 par plant, pour disposer d’assez de place pour leurs pousses.

Il est mieux de planter les courgettes en pleine terre, plutôt que de les repiquer.

Les haricots

En étalant les semis, il est possible de les récolter tout l’été, et ce jusqu’au début de l’automne. Les haricots ont besoin de place et d’une terre décompactée. Il n’est toutefois pas nécessaire de rajouter de fumier sur la terre.

Les variétés d’haricots secs et demis secs se sèment à partir de la mi-mai.

Les pommes de terre

Il faut attendre la mi-avril pour planter les pommes de terres, car elles ne supportent pas la terre froide. Elles peuvent être plantées plus tôt dans le sud de la France.

Il faut décompacter la terre avec soin, et y ajouter un seau de compost pour chaque rangée de 10 mètres.

Les tomates

Elles non plus n’apprécient pas du tout le froid, même si les plants n’en mourront pas, ils en souffriront. Il faut donc attendre les saints de glace (du 11 au 13 mai), sauf si vous êtes installés dans le midi ou que vous cultivez vos tomates sous un abri.

Les petits pois

En fonction de la variété (il en existe trois différentes), ils se sèment de février à juin. Ils peuvent être semés en poquets ou en ligne, espacés de 20 à 30cm. Il faut les récolter lorsque les cosses sont bien dures, et elles n’arrivent pas toutes en même temps à maturation.

 

Sur le même sujet
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
champignons
La culture des champignons
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter
pelouse en été
Comment entretenir la pelouse en été ?

Laisser un commentaire