05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Erreurs de Compostage - Éviter les Erreurs de Compostage !

Comment éviter les erreurs du compostage

Eviter les erreurs de compostage

Réussir son compostage n’est pas un processus facile. Pour éviter les erreurs de compostage vous devrez respecter un certain équilibre entre le carbonate et l’azote, la chaleur et l’humidité pour un meilleur résultat. Pour réaliser un amendement impeccable et sans odeur, suivez les conseils des jardiniers professionnels !

Les déchets organiques à bannir pour éviter les erreurs de compostage

Attention aux épluchures de pommes de terre et de poire !

Un compost mal préparé pourra provoquer l’apparition d’une mauvaise odeur, ou des organismes nuisibles à vos plantes. Une simple erreur de compostage pourrait même être nocive pour la santé.

Pour parvenir à réaliser un compostage de qualité suivant les normes requises, la première erreur à éviter en compostage est d’utiliser des déchets organiques pour prévenir les fermentations pouvant compromettre le processus de compostage des autres ingrédients.

Pour vous donner une idée :

  • Les restes de vos plats cuisinés ne seront pas les bienvenus dans les compositions de votre compost, notamment les déchets de poissons et de viande.
  • Si vous avez du mal à jeter les peaux d’agrumes, d’avocat et d’ananas à l’ordure, vous pourrez les utiliser dans votre compostage, mais d’une petite quantité.

La décomposition de ces fruits et légumes s’avère longue et difficile, notamment dans un endroit où l’humidité et la chaleur sont insuffisantes. Sachez également que les épluchures de pomme de terre ou de poire pourront apporter des maladies à vos plantes.

Concernant les mauvaises herbes que vous avez enlevées dans votre jardin, ne les utilisez pas dans votre compost, elles risquent encore de repousser.

Les cendres de bois : à modérer pour éviter les erreurs de compostage

erreurs de compostage

Pour optimiser la fertilité et la teneur en humus de votre sol, un compost riche en éléments nutritifs et bien préparé se révèle nécessaire. Vous devrez donc choisir les meilleurs ingrédients pour obtenir un engrais d’une excellente qualité.

Si vous vous demandez s’il serait possible d’y ajouter les cendres de bois de votre cheminée ou de vos branches d’arbre, la réponse est oui. Mais il ne faut pas vous en abuser. Quelques poignées suffisent.

Leur propriété alcaline de nature pourra, en effet, nuire à l’acidité de composants qui favorise le processus de décomposition et de compostage. Il est donc préférable de répandre les cendres de bois directement sur vos sols pour profiter pleinement de sa richesse en potasse. C’est idéal pour garder l’état neutre de votre terre et pour améliorer sa fertilité avant l’utilisation de votre compost.

Qu’en est-il des déchets naturels ?

L’utilisation des déchets naturels humains lors du compostage suscite les discussions. Si certains professionnels refusent catégoriquement le compostage des déjections, d’autres soutiennent cette idée, surtout à cette époque où la protection environnementale prend son envol.

Selon ces derniers, les déchets humains présentent de nombreux avantages pour la culture. Il faut juste respecter certains protocoles et consignes de sécurité rigoureux. Si vous adhérez à cette opinion, séchez les restes des toilettes avant de les composter.

Suivez également la meilleure technique de compostage pour décomposer facilement les déchets naturels humains.

Bien régler l’humidité

Le taux d’humidité des matériaux à composter est essentiel pour la réussite de votre compostage. Il faut respecter la norme exacte parce qu’un compost trop humide ou trop sec n’est pas bon. Arroser en abondance votre compost n’est donc pas nécessaire. Vous ne devrez pas non plus l’exposer à la pluie.

Pour obtenir un résultat efficace, garder un taux d’humidité de 60% lors de stade de décomposition des matériaux pour faciliter et accélérer le processus. Évitez également de composter pendant l’hiver parce que le froid n’est pas propice au compostage.

Besoin d’aide pour l’entretien de votre composteur ? Pas de problème, les jardiniers de la Coopérative, présent partout en France pourront vous faire bénéficiez d’un crédit d’impôt de 50% sur l’entretien de jardin. C’est par ici !

Sur le même sujet
déchets du jardin
Comment recycler les déchets du jardin ?
défauts d'une haie
Masquer les défauts d’une haie
potager en lasagnes
Le potager en lasagnes   
Marc de café : ses nombreuses utilisations

Laisser un commentaire