05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
paillage en hiver

Paillage en hiver : protection du sol avec le paillage

Les intérêts de protéger le sol avec le paillage en hiver

Tous les jardiniers le savent, il est primordial de protéger le sol, surtout en hiver. La méthode la plus simple est de couvrir le sol avec un paillage, un geste souvent négligé par beaucoup. Dans cet article, les jardiniers paysagistes vous expliquent pourquoi et comment vous y prendre.

Dans la nature, le sol n’est pas traité. Il est naturellement couvert d’herbes sèches, de débris végétaux et feuilles mortes. Ces derniers se transforment et deviennent des humus fertile et meuble sous l’action de la pédofaune. Le sol est alors riche en matières organiques abritant toute une variété de micro-organismes et d’animaux garantissant son équilibre. C’est grâce à l’action de ces derniers que le sol devient fertile et perméable, les risques d’érosion ou de lessivage des nutriments sont ainsi minimes.

Dans votre jardin ou potager, le sol doit être entretenu régulièrement. Vous devez le travailler, le laisser à nu entre deux cultures et chasser les mauvaises herbes surtout pendant la période hivernale. Le fait de retourner le sol perturbe la pédofaune, car vous remuez les couches profondes vers la surface et vous perturbez le développement des micro-organismes et animaux vivant dans le sol.

Après plusieurs années de travail, le sol devient moins perméable et aura beaucoup de mal à absorber l’eau lors des fortes pluies. De plus, le sol meurt petit à petit et donc moins fertile nécessitant l’usage des engrais pour le jardinage et pour accueillir les cultures. Pour y remédier, vous devez adopter le paillage d’hiver. Le meilleur moment pour mettre en place le paillage est le milieu de l’automne, avant l’arrivée du grand froid.

Conseils pour le paillage en hiver

Pour préserver votre jardin, il est primordial de couvrir le sol surtout en période hivernale. Pour ce faire, vous commencez par installer le paillage dès la saison de l’automne. Pour un résultat efficace et pour préserver l’écosystème de votre sol, vous devez choisir un paillage bien épais, minimum 10 cm, et fertilisant comme une épaisse couche de fumier. Ainsi, à l’arrivée du printemps, le sol sera parfaitement fertile. Vous pourrez aussi utiliser du semis d’engrais vert comme la luzerne, la moutarde, la vesce ou l’avoine.

Ces derniers sont de bon paillage une fois fauché. Les feuilles mortes, les résidus de tonte ou les branchages broyés sont aussi parfaits pour couvrir le sol. Cela permet de recycler les débris végétaux de votre jardin tout en protégeant votre sol. Vous êtes libre de choisir le paillis qui vous convient tant qu’il soit végétal pour le fonctionnement de la pédofaune comme les paillettes de lin, les paillettes de chanvre, la pierre de lave et autres paillages minéraux. Vous devez toutefois éviter les paillis très légers qui se déplacent au moindre coup de vent et les paillis qui se décomposent difficilement comme les coques de cacao. Si vous avez un potager, le compostage de surface est très intéressant pour recycler les déchets végétaux de votre jardin et de votre cuisine sans passer par le tas de compost. Pour améliorer l’esthétique, de votre sol, vous pouvez mettre une couche de végétal classique.

En somme, avant que l’hiver arrive, prenez le temps de bien couvrir le sol de votre jardin avec un paillage pour un meilleur entretien et pour qu’il soit plus fertile. les jardiniers de la coopérative peuvent vous aider à bien pailler votre jardin, n’hésitez pas à les contacter. le paillage, tout comme l’entretien de votre jardin vous donne droit à profiter du crédit d’impôt sur la moitié des sommes engagées auprès des jardiniers !

Laisser un commentaire