05 59 70 57 35Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
plantes frileuses - entretien des plantes frileuses

Les plantes frileuses

Caractéristiques des plantes frileuses ?

Vous avez des plantes frileuses dans votre jardin ? Géranium, Dahlia ou citronnier, ces plantes ne résistent pas à la saison hivernale ? Pour éviter de perdre vos plantes, il convient de prendre des mesures. La question étant : « lesquelles ? ». Pour prendre soin des plantes frileuses en hiver, les bons jardiniers vous délivrent leurs secrets.

La température fatale des plantes frileuses

Le gel et la neige ne sont pas favorables aux développements des plantes frileuses. Si on laisse les plantes en terre sans la moindre protection en hiver, il ne faut pas espérer les revoir en bon état quand le soleil revient. Mais la température fatale aux plantes frileuses varie en fonction de plusieurs facteurs comme l’âge de la plante, la nature du sol et la durée du gèle. Ainsi, chaque type de plante possède une résistance différente face au froid.

Plantes frileuses sensibles

Datura - plantes frileuses - entretien des plantes frileuses

Datura – Entretien des plantes frileuses

Parmi les plantes frileuses les plus sensibles, on peut citer les géraniums (0°C) et les daturas (-3°C). Parmi les plantes frileuses les plus résistantes, il y a les différentes espèces de palmiers comme les palmiers nains (-15°C) et les palmiers chanvres (-17°C). D’ailleurs, il est à noter que l’espèce peut influencer la résistance au froid. En effet, selon l’espèce, les orangers et les camélias peuvent résister à une température allant de -7°C à 15°C.

Quelles sont les plantes frileuses en terre à arracher ?

Avant de cultiver des plantes dans le jardin, il convient en premier lieu de s’informer sur l’entretien en hiver. Dans le cas des plantes frileuses, l’arrachage et le stockage des bulbes ou des souches sont souvent recommandés. Cela concerne notamment les plantes comme les dahlias, les glaïeuls, les cannas, les bégonias tubéreux et autres bulbes non rustiques.

L’arrachage se fait généralement entre fin octobre et novembre. Il faut bien se renseigner à sujet, car le bon moment pour arracher les plantes n’est pas les mêmes. Dans les cas des cannas par exemple, il faut tailler les feuilles dès la fin octobre. Par contre, pour les dahlias, il faut attendre que le gel noircisse les feuilles (sommeil végétatif), soit en novembre.

Le stockage se fait dans un cageot ou une caisse en plastique. Sinon, on peut aussi opter pour un arrachage en vue d’une culture en pot. Cette option est adaptée pour les plantes frileuses comme les géraniums.

Quelles sont les plantes frileuses pouvant rester dans le jardin ?

Hédychium - Entretien des plantes frileuses

Hédychium – Entretien des plantes frileuses

Si l’arrachage de plantes frileuses en terre est fortement recommandé, ce n’est pas forcément obligatoire. En effet, les plantes frileuses peuvent rester en terre en hiver sous certaines conditions. Il faut en premier lieu un climat ne dépassant pas la température fatale. Ensuite, il faut un sol bien drainé.

Bien évidemment, il ne faut pas laisser ses plantes sans protection face au gel et la neige. Il faut faire un paillage à base de paille ou de feuilles mortes pour des plantes frileuses comme les acanthes, les hedychiums et les gunnères. Posé au pied de la plante, le paillage doit être disposé en couches de 10 et 20 cm.

Il est important de brasser le paillage régulièrement pour éviter l’accumulation de l’humidité. Sinon, on peut aussi protéger les plantes frileuses avec du matériel de jardinage spécifique comme une voile ou une housse d’hivernage. C’est recommandé pour des plantes frileuses comme les orangers (oranger du Mexique), les camélias et les lauriers (laurier-rose)

Vous pouvez confier l’entretien de vos plantes frileuses à un jardinier professionnel, il pourra vous faire profiter d’avantages fiscaux !

Les plantes frileuses, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire