05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Arquebuse - Jardiniers Professionnels

L’ARQUEBUSE : culture, entretien et récolte

Peut-être connaissez-vous la liqueur d’Arquebuse originaire du Dauphiné aux vertus digestives et vermifuges, mais quand est-il de la plante dont elle est issue : l’arquebuse ou aurone male (Artemisia abrotanum)? Nos Jardiniers Coopérateurs vous proposent de partir à la découverte de cette plante de culture très simple afin de vous régaler d’infusion au parfum camphré et citronné.

Vertus de l’arquebuse :

Un autre nom de l’arquebuse indique clairement sa principale vertu : « citronnelle garde robe ». En effet, cette cousine de l’armoise était utilisée, séchée et conditionnée en petits sachets, pour éloigner les mites des placards, tout en y diffusant une agréable odeur. Consommée en infusion, elle servait de vermifuge, essentiellement contre le ver solitaire. Mais ici ne s’arrêtent pas les vertus de l’arquebuse qui renferme notamment des vitamines C, A1, B1 et B2, mais aussi des alcaloïdes, du flavonoïde et du mucilage. Aussi, ce tonique amère a des propriétés antispasmodiques, astringentes, emménagogues, stomachiques et cholérétiques et permet de lutter efficacement contre la fatigue ou encore les coups de froid. Régularisant et soutenant le fonctionnement de l’ensemble du système digestif, et plus précisément de l’estomac et des intestins, les infusions d’aurone facilitent les digestions paresseuses ou difficiles. Elles sont aussi recommandées en cas de règles irrégulières et/ou douloureuses, mais seront déconseillées aux femmes enceintes et aux enfants.

Culture :

  • Exposition, nature de sol :

L’arquebuse est une plante ornementale et condimentaire de culture très simple. C’est sous une exposition ensoleillée et dans un sol frais, drainant et légèrement humifère qu’elle aura toutes les chances de s’épanouir pleinement.

Nos jardiniers à domicile vous recommandent d’installer vos jeunes plants d’aurone de préférence au printemps après les dernières gelées, dans une terre bien préparée (aérée, débarrassée des mauvaises herbes et amendée avec du compost mûr) en respectant une distance de 80 centimètres entre chaque plant.

  • Multiplication :

L’arquebuse se multiplie facilement par division de touffe au printemps ou encore par bouturage des jeunes rameaux en début d’été.

  • Entretien :

L’arrosage sera surveillé durant les premiers mois suivant la plantation pour favoriser un bon enracinement. Une taille relativement sévère visera à réduire les rameaux de deux tiers pour maintenir le port compact et harmonieux de la plante.

Consommée fraiche pour assaisonner les plats, vous pourrez cueillir les feuilles d’aurone au fur et à mesure de vos besoin. Sinon les tiges seront récoltées en été, agencées en petits bouquets et suspendus, têtes en bas dans un local sombre et aéré. Une fois sèches, vous pourrez alors les effeuiller et les conserver dans un bocal hermétique.

 

Pour avoir un beau jardin, éclatant de santé, faites appel au professionnalisme de nos jardiniers à domicile et bénéficiez de réductions fiscales ou d’un crédit d’impôt de 50 % du montant de la facture.

 

Crédits Photo : Wikipédia

Sur le même sujet
jardiner en montagne
Comment jardiner en montagne ?
jardin en septembre
Jardin en septembre : entretien de retour de vacances !
canicule
La canicule, ne laissez pas tomber vos plantes
été au potager
Été au potager : quels sont les fruits et légumes à récolter

3 Commentaires

  1. Edward Merard

    Bonjour tous,
    Je vis au Canada et depuis des années ,je fais pousser et vends des plantes d’arquebuse, qui vient de ma tante Victoria en Savoie. Ici elle pousse au moins a un mètre et demi si pas plus, et résiste a nos hivers très froids -40 et nos étés très chauds…

  2. Pingback : L'ARQUEBUSE : culture, entretien et réco...

Laisser un commentaire