05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
hivernage des plantes

Hivernage des plantes : comment s’y prendre ?

La saison hivernale arrive à grands pas, Vous ne savez toujours pas comment protéger vos plantes. Le vent, le gel ou encore le froid, autant de dangers risquent de menacer leur développement. Avec les jardiniers professionnels, partez à la découverte des différentes astuces efficaces pour l’hivernage des plantes

Pourquoi une protection optimale de ses plantes en hiver ?

La plupart des plantes de vos jardins ne supportent pas la rigueur de l’hiver. Tout comme les autres êtres vivants, elles peuvent sentir le froid et ont besoin d’hiberner également. C’est la saison pendant laquelle elles demandent moins d’eau, d’engrais et de lumière.

Dans l’hivernage, l’objectif est d’isoler les plantes du courant d’air froid tout en leur garantissant une excellente aération. Cela dit, une chute des températures peut malheureusement être un élément perturbateur de leur croissance.

En outre, si elles sont en hibernation de manière souffrante, elles ne pourront pas lutter contre les différentes infections et maladies, voire mourir.

Si vous vous attachez passionnément à vos plantes, c’est la meilleure occasion de le prouver !

Quand faut-il protéger les plantes? l’hivernage des plantes 

rosiers hivernage des plantes

À l’approche de l’hiver, il est essentiel de prendre des mesures afin de protéger les plantes. Pour que les plantes puissent se préparer à de basses températures et entrer en état de dormance, il va falloir attendre les premières gelées.

Les rosiers, les arbustes et les arbres nécessitent une exposition à des températures de 0 à -10 °C (seulement quelques jours) afin d’optimiser la lignification.

Le mieux serait d’installer les protections à mi-novembre au plus tard. Vous devez également les retirer dès que ça commence à faire chaud, comme aux premiers dégels (mars ou avril).

Cela pour vous faire comprendre que si la protection est maintenue trop longtemps, elle peut provoquer le pourrissement de votre plante.

Les différentes méthodes de protection

Paillage-plastique

Il existe plusieurs méthodes qui permettent une protection des plantes pendant l’hiver.

Le paillage consiste à mettre une couche de matière naturelle ou synthétique pour atténuer les dégâts du climat rude sur le sol. Il permet efficacement de maintenir la chaleur et s’effectue au début de la saison de la culture. Pour éviter le pourrissement, le paillage doit être parfaitement aéré.

Le buttage consiste à ramener de la terre au pied de la plante pour renforcer ses racines. Cela est parfaitement idéal pour favoriser son développement. Le buttage est le plus souvent utilisé en viticulture ou encore pour les rosiers.

Les feuilles plastiques, de préférence de couleur blanche, sont surtout utilisées pour les plantes fragiles et les vivaces. Elles doivent avoir une épaisseur de 5 cm environ et doivent être équipées d’un poids pour éviter qu’elles ne s’envolent après un simple coup de vent.

Le papier journal est la méthode parfaite pour les jardinières et les pots.

serre en polycarbonate

Le voile d’hivernage non tissé permet une protection optimale des arbres et arbustes. Fabriqué spécialement en coton, vous devez prendre en compte au grammage ; l’idéal est de 20 à 30 g/m2.

La jute est idéale pour les ramures des jeunes arbres et les arbustes fragiles comme les fuchsias et les lauriers roses. Pour ce faire, vous devez couvrir leur tronc avec la toile de jute. Dans le cas d’un hiver ardent, pensez à mettre de la paille entre le tronc et la toile pour couvrir totalement vos plantes.

Les serres en polycarbonate et en verre mettent vos plantes à l’abri du gel et du froid.

Les plantes potagères

Si vous ne disposez pas d’une serre pour protéger vos plantes potagères, vous pouvez toujours opter pour des tunnels en plastique. Ils sont idéaux pour protéger les tomates, concombres, poivrons, aubergines ou encore fraises.

 

Sur le même sujet
plantes des parfumeurs
Les plantes des parfumeurs
mauvaises associations des jardinières
Comment éviter les mauvaises associations des jardinières
salades d'hiver
Les salades d’hiver : laitue, scarole et mâche
travaux de fin d'hiver
Travaux de fin d’hiver, préparer le printemps

Laisser un commentaire