05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
Cumin des Prés - Culture du Cumin

Culture du Cumin

Histoire du Cumin

Le cumin est utilisé depuis des années, mais il est probablement né dans le bassin méditerranéen, en Asie Mineure pour être précis. Il y a des traces qui témoignent de sa culture dans la vallée du Nil, car les Égyptiens l’utilisaient depuis 5 000 ans. Les Romains étaient impressionnés par les fonctions apéritives du cumin et en consommaient durant les festins. Le monde arabe découvre le cumin vers la fin du premier millénaire, les mouvements de conquêtes arabes vont permettre son implémentation en Inde et en Indonésie. Au fil du temps, il s’est fait connaître dans le monde avec succès. Les jardiniers paysagistes vous présentent le procédé de culture du cumin.

Semer le cumin dans la terre

C’est une plante d’extérieur qui adore les rayons de soleil. Il faut le planter dans un endroit abrité du vent, mais qui reçoit bien le soleil. Le sol s’il est réchauffé (12 °C) doit être riche en humus, et parfaitement drainé. On peut associer au cumin toutes sortes de plantes dans son jardin.

Dans le pot

Si vous ne disposez pas de jardin, il est possible d’utiliser le pot pour faire les semis et le mettre au chaud. Versez des billes d’argiles ou des gravillons au fond du pot afin de faciliter un bon drainage. Mettez le pot à l’extérieur au soleil après le 15 mai.

Procédé pour planter le cumin

Cumin - fleur de cumin noire

Cumin des Prés – Culture du Cumin

  1. Afin de favoriser la germination, faites les semis en pleine terre au printemps lorsque le sol est parfaitement réchauffé. La racine du cumin est pivotante. Plantez-le dans une terre meuble et très bien travaillée afin de favoriser l’enracinement.
  2. Dans le mois de mai, il faut éclaircir et repiquer les plans une fois la levée achevée. Prévoyez des distances de 20 à 30 cm entre les plants. Pour réduire les risques de gelée, il faut semer les graines dans des godets sous un abri, puis repiquer les plants après la levée.

Vous pouvez faire les semis lors du jardinage plus tard si l’automne dans votre région est trop chaud pour favoriser la croissance des graines. Vous avez plus de chances de réussir vos semis si vous plantez surtout le matin les graines de cumin durant la période de lune croissante.

Culture du cumin

Cumin - cumin des près

Cumin – Cumin des près

Une fois les semis réalisés, le cumin ne demande pas d’entretien spécifique, tout ce qu’il faut c’est d’arroser le pied lors des périodes chaudes et sèches. Côté maladie, le cumin a une forte capacité de résistance et est rarement victime lorsque le sol est parfaitement drainé. Toutefois, les limaces et les escargots sont ses bourreaux préférés. C’est à travers les feuilles dévorées que vous apprenez leur présence, ou les traces de mucus au sol comme preuve de passage.

Afin de limiter leur arrivée, vous pouvez placer des prédateurs naturels comme les batraciens ou les hérissons. Mettez des pièges pour les attraper comme les cendres, les sciures, les bandes de suie ou une soucoupe remplie de bière tout autour de la plantation.

Récolte et conservation

On récolte au début de l’automne, c’est-à-dire 3 à 4 mois après la fin des semis. On récolte les graines au fur et à mesure qu’elles arrivent à maturité, les cosses de celles qui sont mûres ont une couleur brune.

Après la récolte, il faut sécher les graines avant de les exploiter. Prenez un récipient hermétique et mettez-y les graines. Placez le récipient dans un emplacement sec et frais, non exposé à la lumière. Bien conservées, les graines peuvent tenir durant 1 an. Lorsque graines de cumin sont écrasées, la saveur disparaît au bout de 1 à 2 mois.

Pour vous aider à cultiver le cumin, les jardiniers de la coopératives peuvent vous conseiller tout au long de l’année !

Culture du Cumin, 0 / 5 (0 votes)

Laisser un commentaire