05 59 70 59 20Accès coopérateurContact Recherche
Blog Jardinier Le Blog des Professionnels du Service à la Personne
La Chrysomèle de la Menthe - Chrysomèle de la Menthe Traitement

La chrysomèle de la menthe

La chrysomèle de la menthe

Les chrysomèles forment une gigantesque famille de coléoptères qui rassemblent environ 37 000 espèces herbivores et Oligophages c’est-à-dire que chaque espèce de chrysomèles se nourrit exclusivement de plantes de la même famille. Ainsi on retrouve, la chrysomèle de la menthe mais aussi la chrysomèle des racines de maïs, la chrysomèle du romarin, la chrysomèle du concombre…etc.

Vous pensez avoir affaire à la chrysomèle de la menthe ou à la chrysomèle bleuâtre ? Ce sont deux espèces qui repèrent la menthe par son parfum. Généralement, l’odeur de la menthe repousse les insectes phytophages, néanmoins elle attire les chrysomèles. Ces petits coléoptères sont gourmands des feuilles de menthe dont ils extraits les huiles essentielles pour repousser leurs propres prédateurs.

Comme de nombreux insectes, la chrysomèle passe par différent stages de métamorphose, de l’œuf à la larve puis à la nymphe qui donnera naissance à un adulte capable de se reproduire. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la chrysomèle avec les experts du jardin pour vous en débarrasser !

Description de la chrysomèle de la menthe

Longue de 7 à 11 millimètres, les chrysomèles de la menthe, ou chrysolina herbacea, ont le corps et les pattes d’un vert or métallique brillant. Leurs carapaces sont constellées de petits creux ronds irréguliers. Ces coléoptères affectionnent les lieux humides et ensoleillés.

Cycle de vie

  • Stade 1: L’œuf

Pendant l’hiver, la chrysomèle hiberne dans le sol à une quinzaine de centimètres sous terre. Au printemps, l’œuf éclot et donne naissance à une larve.

  • Stade 2 : La larve

Après l’éclosion, la larve grimpe sur le feuillage pour s’en nourrir. C’est dans cette état qu’elle est la plus nocive pour la menthe.

  • Stade 3 : La nymphe

Au mois de juin, une fois nourrie, la larve va se laisser tomber au sol pour se cacher et se transformer en nymphe.

  • Stade 4 : L’adulte

1 mois plus tard, la nymphe se transforme en chrysomèle adulte. Elle va sortie du sol pour poursuivre son cycle de reproduction.

Prévention et de lutte contre la chrysomèle de la menthe

Les larves de chrysomèles broutent littéralement les feuilles de leur plante hôte. Aussi au-delà d’une certaine mesure, il est préférable de ne pas accueillir ces insectes pourtant si jolis.

En prévention

  • Retirer les chrysomèles adultes :

Ramassez les adultes avant la ponte peut, la plupart du temps, être suffisent pour contenir l’invasion.

Astuce : installez une bâche au sol et secouez les rameaux de votre plante afin de les faire tomber et de les « ramasser ».

Aussi, la capture des adultes ou leur piégeage sur des cartons englués peut suffire à limiter les dégâts.

  • Lutte biologique intégrée

Favorisez la biodiversité en accueillant des insectes auxiliaires pour lutter de manière naturelle. Les chrysomèles sont peu mobiles ce qui facilite leur localisation par les prédateurs : les guêpes polistes (guêpe aux longues pattes), et coccinelles, punaises, larves de chrysopes et de syrphes.

Lutte contre la chrysomèle de la menthe

Si l’attaque est trop importante, coupez les parties infestées après la ponte (automne) pour vous débarrasser des œufs (brûlez les déchets).

Certains purins de plante comme le purin de prêle ou de consoude sont plus ou moins performants. Le recours à un insecticide systémique sera efficace pendant 3 semaines environ mais vous privera de récolte pour un moment.

Absinthe et ortie pour les repousser les chrysomèles de la menthe

Les décoctions répulsives à base d’absinthe ou d’ortie sont utiliser pour éloigner les chrysomèles. Pour pouvoir consommer les feuilles de menthe, attendez au moins une semaine après le traitement et rincez-les abondamment à l’eau.

Le traitement bio des végétaux peut ouvrir droit à 50% de réductions ou de crédit d’impôt sur le montant de la facture. N’hésitez pas à demander de l’aide à un pro près de chez vous !

3 Commentaires

  1. Isabelle.T

    bonjour
    j’en ai chaque année sur la menthe envahissante.. j’ignorai à quel point cet insecte pouvait être néfaste ! Car, j’avoue que je le trouvais joli (belle couleur)et la menthe se porte chaque année belle..
    J’aimerai avoir de l’oseille à perpétuel, je surveillerai donc si elle se fait attaquer par cet insecte… Merci pour l’info

  2. Bonjour
    je cherche à identifier un ravageur sur mes mélisses et menthes. Il est au stade larvaire. Des genre de petites chenilles (1cm X 0,5mm)accrochées par les mandibules aux feuilles qu’elles sucent, et emballées dans un petit tube sec et dur marron.
    Dommage que vous n’ayez pas de photo de la larve de la chrysomèle des menthes, car je la soupçonne. POuvez vous me renseigner ?
    Merci, bonne journée, et bravo pour ce site;

Laisser un commentaire